Quelques lectures enfantines qui nous viennent du Québec

Quelques lectures enfantines qui nous viennent du Québec

Assez novateur dans le domaine de la parentalité, le Québec est une terre chaleureuse où il fait bon élever ses enfants. Maman Vogue met à l’honneur ses auteurs et illustrateurs avec cette sélection de pépites pour nos petites têtes blondes.

Publicités

Derrière les yeux de Billy, Vincent Bolduc et Chloloula

Très bel album qui explore les émotions d’un enfant qui vit la perte et le deuil. Une jolie histoire qui, au travers de la perte d’un objet et d’un proche, apprend aux enfants que leur mémoire conserve pour toujours les souvenirs qui leur sont chers.

« Billy n’a plus besoin de s’exercer à tout perdre. Parce que même si la vie nous enlève souvent des choses et parfois même des gens, Billy sait maintenant qu’elle ne les perd jamais »

Alban le courage, Marilou et Natasha Prévost

Marilou est une chanteuse, auteur compositrice et interprète québécoise. Bien connue des réseaux sociaux, elle a aussi lancé un blog culinaire qui fait fureur dans la Belle Province : Trois fois par jour. Plus récemment, enceinte de son deuxième enfant, elle a écrit son premier livre pour enfants qui explore une belle qualité : le courage. L’angle est différent de ce que l’on peut lire dans d’autres albums. Ici, on n’explore pas le courage pour la capacité à relever un défi dans un rapport de force mais plutôt comme un élan intérieur qui nous guide à faire le bien. L’histoire est tendre, pleine d’enseignements pour nos enfants et les graphismes sont épurés et très doux. En supplément, un petit contenu interactif vient terminer le livre pour inviter l’enfant à exprimer ce qu’il a retenu.

« Être courageux, c’est avoir la force de faire des choses difficiles, comme renverser nos peurs, corriger nos erreurs et en tirer des leçons »

La tournée de Facteur Souris, Marianne Dubuc

Marianne Dubuc est notre chouchoute de la littérature enfantine québécoise ! Nous adorons son sens du détail, tous les petits clins d’œil qu’elle ajoute à ses illustrations. Amusez-vous à feuilleter ses albums avec vos enfants et cherchez toutes les blagues qu’elle vous fait ! C’est un régal pour les enfants et leurs parents. On aime particulièrement Facteur Souris qui, grâce à ses tournées, nous fait visiter les maisons d’un ours, d’un loup, d’un crocodile,  mais aussi d’autres planètes et d’autres espaces. Promenez-vous avec Facteur Souris et sa famille !

1,2,3 à l’école, Marianne Dubuc

Un des meilleurs albums que l’on connaisse pour passer le cap de l’école avec nos enfants ! Pom va rentrer à l’école. Comme il ne sait pas à quoi s’attendre, il se lance dans la visite des écoles qui l’entourent. En traversant l’école des loups, des hérissons, des lapins, Marianne Dubuc retrace une journée d’école typique, illustre toutes les routines, les salles et les objets que l’enfant pourra y découvrir et représente les nouvelles activités auxquelles il pourra participer. Cet album aborde aussi avec un ton très juste les petites situations de la vie à l’école : aider la maîtresse à distribuer les cahiers, arriver en retard, oublier ses affaires, se perdre,…bref tout ce qui pourrait arriver à votre enfant pour sa première rentrée. Toujours dans le rire et la bonne humeur !

Le Noël de Marguerite, India Desjardins et Pascal Blanchet

Un très joli conte de Noël qui se lit comme un roman – donc prévoyez plusieurs soirées si vous souhaitez en faire votre histoire du soir. L’histoire de Marguerite qui vieillit et se laisse envahir par la peur de la vie. Une nuit de Noël inattendu va bousculer ses habitudes et lui rappeler qu’il y a du bon hors des murs de sa maison.

« Sa mémoire lui fait peut-être défaut une fois de plus, car elle n’arrive plus à se souvenir de ce qui l’inquiétait tant. »

Malou, Geneviève Godbout

Malou est un kangourou qui se laisse envahir par le blues, que la dessinatrice a choisi d’illustrer par du brouillard. Malou va retrouver sa joie de vivre au contact de ses amis. Un bel album, qui se parcourt plus qu’il ne se lit, pour montrer aux enfants que le cafard ne s’explique pas, qu’il est opaque et dérangeant, mais qu’il finit par s’en aller quand on accepte de se faire un peu aider.

« Hourra ! Le brouillard n’est plus là, Malou et ses amis sautent de joie ! »

 

Rose à petits pois, Amélie Callot et Geneviève Godbout

Rose tient un petit café chaleureux où tous les habitants du village aiment se retrouver. Mais Rose déteste la pluie, elle préfère rester enfermée. C’est plus fort qu’elle, à la moindre goutte, elle perd toute sa joie. Mais quelques surprises viendront peut-être à bout de sa résistance… Un très joli album plein de poésie qui montre qu’on peut trouver du soleil même sous la pluie et qu’on peut surmonter ses blocages.

« Ce qu’ils ne voient pas, c’est que derrière leurs pas laissent, dans la terre mouillée, quatre petits soleils radieux… »

 

Pour les plus grands et pour nos ados :

Les étoiles, Jacques Goldstyn

Un trésor d’album qui peut se lire comme une bande dessinée. Deux enfants de deux communautés se rencontrent par hasard et vont devenir meilleurs amis. Le lecteur les suit dans leur passion pour l’espace et leurs balades dans les quartiers populaires de Montréal. Un splendide éloge de l’amitié qui nous prouve encore et toujours que la différence existe surtout dans les yeux des adultes…

« Je ne suis pas censé parler aux inconnus. Mais Aicha n’est plus une étrangère, elle est devenue ma meilleure amie »

Fanny Cloutier ou l’année où j’ai failli rater mon adolescence, Stéphanie Lapointe

Stéphanie Lapointe est une touche-à-tout québécoise. Ce roman pour nos ados se lit comme on partage le journal intime de son amie. Fanny est une ado téméraire et rêveuse qui nous fait beaucoup rire. Son journal, ponctué d’anecdotes, de dessins et de gribouillis, nous fait voyager dans le quotidien d’une jeune fille et les bouleversements de son adolescence, bref dans son chemin vers le monde des adultes.

Le brunissement des baleines blanches et Jo Groenland et la route du Nord de Boucar Diouf

Deux romans résolument écologiques pour les ados. L’histoire d’un béluga secouru par des biologistes qui se retrouve dans un aquarium avec un vieux phoque retraité du cirque. Ensemble, ils montent un plan d’évasion pour retrouver la nature. Leur grande aventure ne fait que commencer. Deux très beaux romans illustrés avec poésie qui, au-delà de l’histoire, nous parlent de la richesse des paysages québécois et de la faune qu’ils abritent pour que nos enfants aient encore plus envie de les protéger. On y parle aussi de racines et de connexion à son destin.

« De cet océan dont il rêvait tant, il ne lui restait que les belles histoires que lui avait racontées son grand-père. Celles du temps où les phoques vivaient en harmonie avec les morues et pouvaient se promener la tête haute du Canada jusqu’au Groenland sans que quiconque les tourmente »

Idées lecture pour faire passer des petits messages à nos enfants

J’élève mes enfants au Québec

Les Mamans

Marie, Paola, Bérénice, Florence, Tiphaine, Astrid, Lorraine... Plus d'une centaine de mamans participent à l'élaboration de ce site, pour une plus grande diversité de conseils, d'avis, de bons plans, de coup de pouce et de témoignages.

Vous voulez nous aider ? Vous avez besoin de conseils ? Vous voulez donner votre témoignage ?
N'hésitez-pas à nous contacter !