10 activités qui occupent (longtemps!) les enfants

10 activités qui occupent (longtemps!) les enfants

Parce qu’on commence à être un peu à court d’idées d’activités pour les enfants et qu’on en a assez des bricolages qui les occupent cinq minutes et qu’il faut ensuite exposer dans le salon, voici quelques idées, testées et approuvées, qui ont un ratio temps de préparation/temps de jeu enfin intéressant !

Publicités

1) Fabriquer une cabane.

Un drap et quelques pinces à linge suffisent si on est en appartement, des branches en mode tipi si on dispose d’un jardin. Pour faire durer le plaisir, on les laisse organiser un pique-nique ou un goûter dedans.

2) Jouer au petit Poucet.

Les enfants ramassent des cailloux, les ramènent, les nettoient. Puis, il les peignent: une trace de peinture colorée suffit pour les plus petits, les plus grands pourront dessiner des graphismes plus élaborés. Puis on les cache lors d’une autre sortie (et hop, l’activité étalée sur plusieurs jours). On peut prolonger le plaisir en essayant de les retrouver lors d’une troisième promenade. On peut tout autant les cacher en intérieur, et faire une partie de « cache-cache cailloux »!

3) Fabriquer un radeau.

Quelques bouts de bois, de la ficelle et un morceau de tissu pour la fabrication. Puis, vient le moment le plus intéressant : sa mise à l’eau. On le regarde naviguer si on a un point d’eau à proximité, sinon la baignoire ou le lavabo feront parfaitement l’affaire. On les laisse faire des vagues dans l’eau, mettre des Playmobils sur le radeau, c’est encore quelques minutes de gagnées.

4) Créer une œuvre éphémère.

Si on dispose d’un extérieur, on leur montre quelques exemples de landart pour les inspirer. Sinon, on opte pour une œuvre de confinart . L’idée : utiliser les objets utilisés pendant cette période particulière (des couverts, des livres, etc..) et les disposer pour faire une photo sympa.

5) Dessiner l’ombre de ses jouets.

Un jour de soleil (le cas échéant, on utilise une petite lampe de bureau), on place des jouets (petites voitures, animaux miniatures…) avec des contours faciles à reproduire sur une feuille de papier et on repasse sur l’ombre qu’ils forment. L’étape coloriage prolongera l’activité.

6) Transformer un tapis en circuit pour les petites voitures.

Avec du gros scotch de peintre, on les laisse tracer des routes, dessiner des ronds points. Des rouleaux de papier toilette peuvent servir de places de parking ou de tunnel. On sort les petites voitures et on laisse parler leur imagination.

7) Monter un spectacle de peluches.

De la fabrication du castelet dans un grand carton, en passant par sa peinture et la création de programmes et de tickets, il ne faudra pas moins de la journée. L’élaboration du scénario, l’enregistrement des voix pour les plus petits (afin qu’il n’y ait plus qu’à lancer la bande-son lors de la représentation, pour qu’ils n’aient plus qu’à gérer la manipulation des peluches). Et surtout, on explique qu’il faut beaucoup de répétitions avant la présentation.

8) Jouer au jeu des 7 différences.

Les laisser se positionner et prendre (ou leur laisser prendre s’ils savent le faire) une photo. Ils doivent ensuite changer 7 éléments (accessoires, position) avant de reprendre la suivante.

9) Faire une chasse au trésor colorée.

Pour cela, leur donner des feuilles de couleurs différentes. Sur chacune d’entre elles, ils doivent ramener et positionner des objets de la maison de la couleur de la feuille. Pour les plus âgés, on peut imposer un nombre d’objets à trouver. On précise que le rangement du matériel fait partie du jeu.

10) Suivre un parcours de motricité.

On utilise tout ce qu’on a sous la main : chaises, coussins, marche-pied, balai… Pour qu’il soit rentabilisé, on chronomètre le temps qu’ils mettent à le faire et ils doivent essayer de battre leur record. Puis on propose des variantes : le faire à l’envers, avec une cuillère dans la bouche et une balle de ping-pong dedans, attaché avec son frère ou sa sœur…

Après toutes ces activités, nos enfants mériteront bien de se reposer devant un dessin animé !

Texte: @haut_les_nains

Crédit photo : @NathalieCoster