Comment éviter les conflits à table ?

Comment éviter les conflits à table ?

Ah les repas familiaux…

On voudrait qu’ils soient synonymes de bonne humeur, discussions, gastronomie et harmonie ! Alors qu’ils riment souvent avec plats boudés, verres renversés, petites chamailleries et grandes disputes…

Maman Vogue vous livre quatre astuces testées et approuvées pour désamorcer les conflits possibles à table !

  • Eviter de se crisper

Toutes les mamans ont tendance à surveiller ce que mange leur enfant, c’est bien naturel. Un enfant qui ne mange pas assez ou pas de tout est source d’inquiétude. Mais bien souvent, une partie de la solution peut se trouver en nous, dans notre façon de présenter les choses ou de se comporter à table. Pour un enfant qui mange peu, proposons-lui de petites portions en le re-servant éventuellement après, car rien de plus effrayant qu’une assiette remplie à ras pour un petit appétit. Pour un enfant qui boude les légumes, les cuisiner avec lui, les observer, les nommer, les accompagner d’un aliment qui plait. Et ne pas hésiter à lancer la conversation sur autre chose que le menu, pour éviter de se focaliser sur ce qui fâche.

  • Rendre les règles amusantes

« Tiens-toi droit », « ferme la bouche », « finis ton assiette »… On n’apprécie guère de jouer les policiers à table et pourtant, c’est nécessaire pour inculquer les règles de politesse. Mais on peut aussi insuffler un peu de magie et d’humour dans tout ça ! « Imaginez que vous êtes à Versailles à la table du roi, comment vous tiendriez-vous ? » « Celui qui fait le moins de bruit / se tient le plus droit, peut choisir le parfum de son yaourt en premier ! » On peut aussi s’amuser à intervertir les prénoms des enfants à table, succès garanti pour avoir leur attention et mettre de la bonne humeur dans le repas !

  • Attention aux habitudes figées

On ne fait pas attention mais souvent, les enfants s’assoient aux mêmes places à table, prennent les mêmes serviettes ou les mêmes couverts. De même qu’il y a celui qui remplit la carafe d’eau et celui qui passe l’éponge. C’est normal et c’est bien ! Sauf que… le jour où une habitude doit être modifiée, cela peut vite devenir l’occasion d’une colère ou d’une dispute, surtout avec les petits. N’hésitons donc pas à les habituer au changement. Les rituels ne sont pas les seuls à rassurer !

  • Un repas différent de temps en temps

On peut construire sa propre formule en l’adaptant à sa famille, pour proposer de façon plus ou moins régulière, un repas un peu exceptionnel : éteindre une lumière et allumer des bougies, faire dessiner ou écrire aux enfants des menus, laisser les enfants décorer la table ou présenter les assiettes… Et le mieux, pour s’assurer d’un repas calme : mettre de la musique classique ou une histoire à écouter !

 

Photo : @milkmagazine.net

Clarisse de Bailliencourt

Quand elle n'enseigne pas la littérature à des collégiens et lycéens, Clarisse fait l'école à la maison pour ses 4 petits blonds !

Expatriée depuis 10 ans en Afrique, elle est éprise de voyages, de découvertes et de slow life.

Vous trouverez sous sa plume des billets d'humeur, une réflexion autour de la maternité et l'éducation ainsi que des conseils de cuisine, de lecture et d'organisation !