La première rentrée à l’école: Un grand pas pour les petits..et leurs parents!

La première rentrée à l’école: Un grand pas pour les petits..et leurs parents!

Voilà l’été, le bonheur de se retrouver en famille ou entre amis, de lâcher prise et de profiter de chaque petit instant du quotidien. A l’horizon, encore lointain, se profile pourtant un événement particulier que les parents de petits bouts de moins de 3 ans attendent (ou redoutent ): la première rentrée en maternelle.

A peine le temps de souffler que déjà 3 années sont passées ! Mais comment peut-on déjà se retrouver à attendre devant le portail de l’école, alors qu’on revoit notre bambin si petit, au creux de nos bras à la maternité? Moment spécial dans la vie d’un enfant, cette rentrée peut provoquer chez nous, parents, une foule de sentiments mêlés qui font que la nuit précédant le grand jour est forcément un peu agitée…Va t-il réussir à s’intégrer? Va t-elle se faire comprendre? Se sentira t-il seul? Autant d’angoisses pour nous parents qui nous taraudent, que se soit notre première ou cinquième rentrée en petite section!

La rentrée en maternelle est une étape-clef à franchir. Elle représente un tsunami intérieur pour certaines, nous renvoyant parfois à notre propre scolarité et à nos souvenirs, quand d’autres seront les plus détendues du monde.

Nous avons toutes une façon différente de faire face à nos émotions, le plus important est avant tout de se faire confiance et de faire confiance à son enfant. La façon dont il vous percevra dans ce moment là lui permettra d’acquérir l’assurance et la confiance qui lui seront nécessaires pour commencer cette nouvelle aventure sereinement. Si les premiers jours sont souvent synonymes d’adaptation et de découverte, rassurez-vous, votre petit bout va vite trouver ses marques ainsi que son rythme.

Mais il est vrai que ce matin là, on voit son bébé grandir d’un coup avec son petit cartable sur le dos. Alors on se remémore tous les moments importants depuis sa naissance: les premiers pas, les premiers mots, ce temps qui passe parfois beaucoup trop vite et qu’on a envie d’arrêter, là tout de suite, rien que pour le bonheur de pouvoir respirer l’odeur de son petit cou de nouveau né.

Alors le matin du jour J, on serrera un petit peu plus fort que d’habitude sa petite main pour lui montrer discrètement que oui nous aussi, ça nous fait quelque chose à l’intérieur mais qu’on sera là pour l’accompagner dans cette nouvelle étape.

Après l’avoir déposé, rien ne vous empêche d’essuyer discrètement (ou pas d’ailleurs!) une petite larme en sortant de l’école!

On l’a toutes fait et sincèrement, ça fait du bien pour aller de l’avant et nous permettre de nous rendre compte qu’en fait, cette belle aventure ne fait que ,commencer!

Victoire Lapize de Sallée

Crédit photo : Caroline Blue Cicada