Lait maternel : 5 trucs et astuces à faire au quotidien !

Lait maternel : 5 trucs et astuces à faire au quotidien !

Antiseptique et cicatrisant, le lait maternel est aussi naturellement antibactérien. Ici nous ne vous vanterons pas ses bienfaits nutritionnels mais plutôt quelques bonnes astuces à prendre au quotidien. Si vous avez l’habitude de recueillir l’excédent de lait dans une coupelle en plastique, par exemple pendant les tétées, ne le jetez plus !
Voilà quelques exemples d’utilisation, qui ne vous demanderont pas beaucoup plus d’efforts (promis !) :

Sur les mamelons irrités au début de l’allaitement.

Un véritable sérum de jouvence ! Mesdames, remballez vos porte-monnaie et n’achetez plus de crème miracle. Rien de tel que le lait maternel frais pour cicatriser crevasses et autres irritations des débuts de l’allaitement. A appliquer en fin de tétée sur le mamelon que vous ferez sécher à l’air libre.

Ou bien en bain, en utilisant une coupelle en argent ou un coquillage en nacre dans votre soutien-gorge (elle se remplira de lait d’une téter sur l’autre et le mamelon baignera dans une solution cicatrisante et anti-bactérienne).

Pour faire disparaitre les croûtes de lait du nouveau-né

Appliquer un peu de lait maternel de fin de tétée (il est plus gras) sur les croutes de lait une demi-heure avant de lui donner un bain. Masser et rincer délicatement au moment du bain.

En solution nasale quand ils sont enrhumés

Remplir une pipette vide et l’instiller délicatement dans les narines de votre bébé lorsqu’il est enrhumé. Plus curatif et moins irritant que le sérum physiologique !

Pour hydrater la peau des bébés, dans le bain

Vous connaissez les vertus du savon au lait d’ânesse ? Vous allez adorer verser dans le bain de votre tout petit un peu de lait maternel, rien de tel pour adoucir la peau des bébés parfois sèche après la naissance.

Miracle pour supprimer l’acné du nourrisson

Une ou deux gouttes badigeonnées sur leurs petits boutons disgracieux, ils disparaissent le soir-même. A renouveller autant de fois que nécessaire !

Comment recueillir mon lait ?

  • L’idée n’est pas de devoir tirer son lait pour en stocker d’avantage, mais d’en récupérer naturellement l’éxcédent.
  • Utilisez une coquille recueil-lait en plastique. Attention, portée trop souvent ou trop serrée, elle favorise les engorgements en stimulant la lactation. Utilisez-la seulement pendant la têtée, au moment du réflexe d’éjection, du côté où le bébé ne tête pas.
  • Videz la coquille dans un petit bocal que vous aurez pris soin d’ébouillanter, et conservez-le bien fermé au frais.
  • Changez le lait toutes les 24h.

Le lait maternel est une ressource inestimable pour les nourrissons, il sauve les bébés prématurés. Faites un don en appelant le lactarium le plus proche de chez vous, qui viendra le récupérer à votre domicile. https://association-des-lactariums-de-france.fr/

Pour en savoir plus, surfez sur le site de la Leche League https://www.lllfrance.org/ 

Lire aussi

Don de lait  « Je donne mon lait maternel pour les enfants prématurés »

Naturopathie : Le guide pour réussir son allaitement

L’allaitement : Et si cela ne regardait que vous ?!

©pinterest

Charlotte de B

Consultante et rédactrice pour la presse généraliste, la curiosité de Charlotte n'a d'égal que sa gourmandise. Toujours à l'affut de portraits ou lectures inspirantes, conseils déco, mode ou bien-être, elle vous régalera d'idées adaptées aux mums comme aux tout-petits. Heureuse maman de 3 loupiots.