Avant d’être maman je ne pensais pas que je serais capable de faire tout ça…

Avant d’être maman je ne pensais pas que je serais capable de faire tout ça…

Avant de devenir maman, vous étiez loin d’imaginer tout ce que vous seriez amenée à faire pour vos enfants. Des choses drôles, incroyables ou improbables qui relèvent du quotidien mais qui font de nous des Super-Mamans. Merci à chacune de vous : vous êtes des héroïnes. ♥♥♥

Ces choses que vous ne pensiez pas devoir faire avant d’être maman…

… et quand on y pense il valait mieux !

Laver des cheveux pleins de vomi à 3h du matin : Je pensais qu’une fois la fac finie je n’aurais plus besoin de le faire à personne, bah en fait si.

Aller à l’école avec un parapluie Hello-Kitty et partir déguisée en pirate faire les courses.

Aller aux toilettes la porte ouverte et y tenir salon.

Prendre sa douche à 17h sans être un lendemain soirée.

Être obligée de se planquer pour manger des sucreries.

Et les nuits pourries, on en parle ?

Jamais je n’aurais imaginé devoir rester des heures assise par terre près du lit à barreau pour qu’il s’endorme ni faire une promenade à 3h du matin avec un porte-bébé.

Faire la danse de la joie à 20h10 quand tout le monde dort et que l’on réalise qu’on va pouvoir aller se coucher à 20h30.

Te retrouver à dormir dans un lit junior toute recroquevillée pendant que ton fils dort dans ton lit et ton mari sur le canapé parce qu’on a joué toute la nuit aux « lits musicaux » au gré des réveils nocturnes …

Rentrer de soirée et se demander si c’est judicieux d’aller se coucher vu que les nains vont bientôt se réveiller.

Accompagner les enfants à l’école en mettant un gros manteau au-dessus de son pyjama.

Ne plus déprimer si un samedi soir on ne sort pas.

Comment le contenu de leurs intestins a pris autant d’importance dans votre vie

Applaudir la première crotte faite dans le pot et appeler toute la maisonnée pour en féliciter le dernier né !

Débattre avec vos copines sur les couches lavables et les couches jetables. Parler de la couleur de ses selles et de leur texture entre deux cafés.

S’écrier « Oooooh le beau caca d’amour !! » en changeant une couche.

Au moment de l’apprentissage de la propreté être à deux doigts de photographier un caca dans le pot et de partager la photo sur Facebook.

Être morte d’inquiétude parce que « Tu te rends compte, ça fait 15 jours qu’il est constipé ! ».

Vous ne saviez-pas pas qu’être maman c’était pareil que Super-héros

Arriver à assurer au boulot en ne dormant que par tranches de 2 heures.

Passer 3h dans une voiture à chanter des comptines en boucle, ramasser doudous/tétines, jouer avec poupée, tout en secouant des clés au-dessus de la tête du petit frère.

Avoir le réflexe, en voiture, de récupérer le vomi de sa fille dans ses mains. Rester stoïque (en début de grossesse) le temps que le mari s’arrête. Puis vomir soi-même dès la portière ouverte, encore attachée avec la ceinture.

Ces phrases hallucinantes ou totalement absurdes que vous ne pensiez jamais dire un jour

Dire des choses comme « ne mets pas ton slip Batman à la poubelle » ou « On ne marche pas sur son frère ».

Crier très fort « Va mettre une culotte ! » ou encore « Ne montre pas ton anus à ton frère même si tu as mal aux fesses » (!)

Entrer dans de honteuses négociations :  » Si tu n’arrêtes pas on te laisse sur une aire d’autoroute », ou « si tu veux bien mettre tes chaussures je te donne un gâteau ».

M’entendre m’exclamer, même quand elle n’est pas avec moi « Scrogneugneu de scrogneugneu  » alors que je parlais comme un camionneur avant !

Changement de repères et de valeurs quand on devient maman

Je ne pensais pas être capable de m’extasier un jour devant un body.

Admirer la bague en perles en plastiques sur scoubidous et la porter avec ma bague de fiançailles.

Ruser pour les couleurs des verres pour éviter les caprices.

Pleurer pour un collier de nouilles et quand son enfant récite un poème commençant par « À ma Maman ».

Te mettre dans des états pas possibles et retourner toute la maison avec le cœur qui palpite, parce qu’il est 20h, que ce p&/€@-$#% de doudou est introuvable et que si ça se trouve il est tombé dans la rue sans que tu le vois.

Trimbaler 3 sacs de voyage, une poussette et un lit alors que tu pars avec 1 petite valise pour toi.

Lire aussi

Comment reconnaît-on un super papa ?

Devenir maman : ce que je croyais, ce que j’ai vécu

© Virginie Hamon pour MAMAN VOGUE

Perrine de Robien

Rédactrice web, maman de 4 enfants et épouse d'un mari kaki !

Après avoir été professeur des écoles, elle a repris des études de journalisme pour pouvoir faire ce qu'elle aime par dessus tout : écrire et si possible vous faire sourire.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l'organisation.