Connaissez-vous les consultantes en lactation ? Cela va changer votre allaitement !

Connaissez-vous les consultantes en lactation ? Cela va changer votre allaitement !

Encore méconnues, les consultantes en lactation sont pourtant présentes sur toute la France, formées solidement avec un diplôme spécifique et reconnu et prêtes à aider toutes les mamans telles qu’elles sont : leur apporter la bonne information pour celles qui hésitent à allaiter et celles qui allaitent, examiner et diagnostiquer des problèmes liés à l’allaitement, apporter des solutions efficaces pour que les mamans prennent du plaisir à allaiter leurs bébés.

Pour ma part, je n’ai connu ce métier que par le biais de mon gynéco qui m’a orientée vers une consultante en lactation lors de ma consultation à M+1 post accouchement, au cours de laquelle je lui disais que ma fille avait des problèmes de reflux et de coliques. Lors de cette consultation, cette conseillère en lactation m’a diagnostiqué un REF (reflexe d’éjection fort) qui, selon elle, était à l’origine des coliques de ma fille. Elle m’a apporté de nombreuses et bonnes informations sur le lactose et l’allaitement que je ne connaissais pas et m’a donné plusieurs techniques et conseils pour que mon allaitement se passe bien. Un poil dubitative au départ, j’ai décidé de lui laisser 7 jours de chance pour tester ces solutions. 24h après, j’ai vu une nette différence et cela a été très efficace dans ma situation ! J’ai donc voulu lui demander de nous expliquer son rôle et ses motivations en tant que consultante en lactation.

Merci à elle d’avoir répondu à ces questions :

Dr Tiran-Jajaofera*, vous êtes pédiatre en CHU et vous êtes aussi consultante en lactation dans un cabinet en libéral : comment s’est fait le choix de ces deux activités ?

L’allaitement maternel est un sujet qui m’a de tout temps intéressée. J’ai commencé par de petites formations notamment avec la Leche League, la lecture du livre de Marie Thirion… Puis j’ai eu mon premier enfant que j’ai allaité plus que je n’aurais pu l’imaginer (31 mois) avec énormément de plaisir.

Alors j’ai décidé de m’inscrire au DIU (diplôme inter-universitaire) de lactation humaine. C’était en 2004. Ce DIU m’a chamboulée. J’ai appris une quantité impressionnante de notions que je ne connaissais pas et cela m’a donné encore plus envie de m’investir et d’aider les mamans allaitantes. Puis, j’ai suivi des consultations d’allaitement à Brest et je me suis lancée en parallèle de mon activité de pédiatre au CHU. En 2005, j’ai eu mon deuxième enfant que j’ai allaité comme le premier. J’ai eu envie d’aller plus loin et je me suis investie dans l’association AREAM (réunions de mamans). Puis en 2007, j’ai passé l’examen de consultante en lactation et j’ai suivi la formation sur 2 ans à la Réunion. Et depuis, j’aime toujours autant ce que je fais, j’apprends encore beaucoup et je reste passionnée. Cela est très cohérent avec mon activité à l’hôpital en maternité et néonat.

pre-eclampsie grossesse accouchement- maman vogue

Comment se passe une consultation et pour quels motifs principaux les mamans viennent vous voir ?

Une consultation d’allaitement dure en moyenne 1h, parfois plus. C’est une consultation avec la maman, le bébé et si possible, le papa. L’objectif est de répondre à la demande de la maman.

Les principaux motifs de consultations sont :

  • douleurs lors des tétées
  • prise de poids insuffisante
  • histoires de rythmes : pleurs excessifs, troubles du sommeil, trop de tétées
  • sevrage /diversification

En général, la consultation comprend une longue discussion, l’examen du bébé (et notamment de sa bouche), l’observation de la tétée (temps fondamental pour comprendre beaucoup de difficultés d’allaitement), l’examen des seins de la mère.

Parfois une seule consultation suffit, parfois plusieurs parfois des consultations de suivi par mail…tout dépend du problème.

L’allaitement, pourtant naturel, peut être parfois difficile aujourd’hui : pourquoi ? et comment encourage les mamans à allaiter ?

Allaiter n’est pas un acte naturel c’est la lactation qui est naturelle. Allaiter est un acte culturel donc ont peut effectivement rencontrer plusieurs obstacles pour qu’un allaitement se passe bien :

– les accouchements sont de moins en moins naturels; et tout ce qui éloigne l’accouchement et l’accueil du bébé de la physiologie peut avoir un impact négatif sur l’allaitement (péridurale, déclenchement, césarienne, certains antalgiques, aspiration du bébé, séparation, etc.)

– notre culture occidentale française n’est pas très favorable à l’allaitement…contrairement à ce que l’on peut observer dans les pays plus au nord de l’Europe ou à Mayotte ou à Madagascar où l’allaitement est une évidence.
Donc, c’est là qu’interviennent les consultantes en lactation, les maternités labellisées amis des bébés; et toutes les formations faites aux soignants pour accompagner au mieux les mamans qui souhaitent allaiter. Mais aussi les réunions prénatales, les articles comme celui-ci, etc.

Pour encourager les mamans à allaiter, je crois qu’il faut surtout leur donner une information juste. Il faut que les futures mamans voient d’autres mamans allaiter avec plaisir. Et lorsqu’elles elles ont fait le choix d’allaiter, il faut qu’elles puissent trouver de l’aide et connaitre les associations de soutien, les sages-femmes formées au soutien à l’allaitement, les consultantes en lactation…

 

* Dr Isabelle TIRAN-RAJAOFERA
PH dans le service de médecine néonatale et maternité – CHU Felix Guyon- St Denis de la Réunion
Responsable du lactarium- Consultante en lactation IBLCE

© pinterest

 

Lire aussi

Démarrer l’allaitement – ‘j’y arriverai » !

Naturopathie – le guide pour réussir son allaitement

Allaitement, et si cela ne regardait que vous ?

Marie-Gabrielle Gerard

Mariée et maman de deux petites filles.

Consultante en communication. Passionnée et très curieuse, ce sont les sujets de réflexion psy et d'éducation que j'ai plaisir à explorer et à approfondir.

Depuis mon caillou Réunionnais, je profite d'un environnement sain et paisible au contact d'une population pour qui "la marmaille" comme ont dit ici, est la joie de la société !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue