Comment donner à ses enfants le goût le l’effort ?

Comment donner à ses enfants le goût le l’effort ?

« Fais un effort! » Levez la main si cette injonction a baigné votre enfance…Levez la main si vous le répétez constamment à vos enfants…Pourquoi l’effort est-il si important dans notre éducation et celle que nous donnons à nos enfants ? Comment leur transmettre le goût de l’effort ?

Le monde dans lequel grandissent nos enfants est instantané. Tout va plus vite et se pense selon une recherche de plaisir immédiat. Je like, je ne like pas. Notre vie est facilitée par le tout numérique et tous les services qui se sont développés pour lever un à un les obstacles entre nous et le soi-disant bonheur. Repensez à vos années scolaires où vous alliez encore à la bibliothèque ou au CDI pour préparer un devoir. Aujourd’hui, nos enfants s’enfoncent dans un canapé et surfent sur le net. Tant mieux pour eux, pensez-vous peut-être, mais qu’y ont-ils perdu ?

L’effort, un apprentissage crucial

Faire un effort c’est se heurter à une résistance et s’y atteler. Par exemple, avoir temporairement une relation compliquée avec son ado mais renoncer à l’emporter et composer pour préserver le lien. C’est aussi la résistance d’un problème de mathématique qui nous semble insoluble, la côte interminable pendant un jogging. Plus jeune, c’est aussi ce frère qui ne veut pas jouer aux Playmobil ou ces lacets qui ne se font définitivement pas seuls.

Qu’ont en commun toutes ces expériences ? De nous amener à surmonter un obstacle. Dans la valeur de l’effort réside notre capacité à persévérer lorsque les conditions ne nous sont pas favorables. Avec l’effort, nous éprouvons aussi notre capacité à atteindre notre objectif avec le temps, à la force de notre travail.  Les efforts aident nos enfants à saisir l’épreuve du réel : la vraie vie n’est pas toujours identique à leurs attentes, la vraie vie contrecarre leurs plans, la vraie vie leur présente des obstacles. L’effort est un élan vers un progrès, quel qu’il soit. Ces valeurs sont cruciales parce qu’elles conditionnent partiellement la vie d’adulte que nos enfants mèneront, comment ils se débrouilleront dans un environnement académique, professionnel ou simplement relationnel qui n’est pas biaisé à leur avantage. Leur transmettre dès le plus jeune âge la notion d’effort c’est donc les préparer à être des adultes conscients que le monde n’est pas exactement comme ils le souhaitent mais aussi confiants dans leur capacité de résilience.

Le premier frein vient souvent des parents

Nous avons souvent à cœur de protéger nos enfants. La vie se chargera assez tôt de leur présenter des défis ; notre rôle serait de les maintenir le plus longtemps dans un cocon. Comme elles sont dures ces premières expériences douloureuses auxquelles nous ne pouvons rien. Ce copain à l’école qui a blessé par ses mots ou cette note qui n’est pas bonne malgré le travail fourni. Notre cœur se fend à la mesure de notre impuissance à agir, à poser un pansement salvateur. Alors à la maison, nous agissons parfois dans le souci de maintenir nos enfants à l’écart des contrariétés. Nous partageons les jeux pour éviter les disputes, nous aidons à s’habiller pour chasser la frustration, nous aidons (un peu trop) aux devoirs. Parfois aussi, nous fuyons les conflits, leurs incompréhensions et leurs oppositions.

Mais il existe aussi de nombreux freins plus désarmants :

  • Le manque d’envie, de motivation qui est parfois très difficile à contrecarrer. Non je n’ai pas envie de faire mon lit. Comment expliquer que ce n’est pas une question d’envie ?
  • La lenteur du processus qui fait perdre de vue le lien entre l’action et le résultat. Et comme nos enfants ont une notion de la temporalité bien particulière, la moindre minute leur semble une éternité.
  • La non appréciation du résultat : ok mon lit est fait, maman est contente mais moi est-ce que j’en retire une quelconque joie ?
  • La non-compréhension de l’enjeu : pourquoi prendre un bain alors que je ne suis visiblement pas sale ?

Et pourtant, si vous transposez ces blocages dans le milieu professionnel ou même la cellule familiale, vous voyez combien les lever est clef pour agir en adulte responsable.

Quelques astuces

  • Pour les plus petits, intégrer les tâches perçues comme inutiles et pourtant indispensables aux routines
  • Toujours et encore valoriser les efforts autant que le résultat
  • Quand le résultat est là, identifier ensemble le lien entre l’effort qui a été posé et le résultat obtenu. Cette prise de conscience est clef. C’est dès le plus jeune âge que nos enfants peuvent prendre conscience que leurs efforts portent leurs fruits. En être persuadés les aidera à décider eux-mêmes de relever des défis de plus en plus importants. C’est parce que nous savons que nous pouvons réussir que nous essayons.
  • Inciter votre enfant à profiter du chemin parcouru. Je pense notamment aux problèmes de mathématiques. Cela peut être long et difficile avant d’arriver au résultat. Nous pouvons cependant savourer chaque petit pas vers le résultat pour saisir combien notre effort est payant.
  • Expliciter l’enjeu, avec patience. Nous mettons le couvert parce qu’il n’est pas possible de manger une soupe à même la table. Nous mettons notre manteau seul parce qu’il y a forcément des moments où personne ne sera là pour nous aider à le faire.
  • S’autoriser à répondre de temps en temps « C’est comme ça ». Peut-être jugé un peu réducteur, ce constat résume quand même bien à nos yeux l’épreuve du réel. Parfois c’est comme ça et il n’y a rien à ajouter. Pourquoi ne se promène-t-on pas en pyjama dans la rue ? C’est comme ça.
  • Enfin, donnez l’exemple. Parlez de vos propres efforts, de vos échecs aussi peut-être. Ne vous limitez pas à un domaine comme le travail. Par exemple, vous n’aimez vraiment pas le goût du chou-fleur mais vous faites un effort. Vous ne vous entendez vraiment pas bien avec votre collègue mais vous faites un effort parce que vous devez travailler ensemble.

 

Paola Marceau

Working mum de 2, la maternité est pour elle un sujet intarissable d'échanges et de questionnements et une aventure galvanisante au quotidien.

Elle partage avec joie son vécu, ses interrogations et ses petits tips !