Au secours, ma fille est en panique quand elle voit la baby-sitter

Au secours, ma fille est en panique quand elle voit la baby-sitter

A chaque fois, c’est la même histoire. Nous sortons, et ma fille de 3 ans est en panique lorsque la baby-sitter passe le pas de la porte. Vous aussi, il vous arrive le même problème ?

Publicités

Est-ce du cinéma ? Est-ce du chantage ? Est-ce un mal être ?

Un des gros obstacles est le dialogue que nous ne pouvons pas forcément avoir avec un enfant de 3 ans. Les conversations sont limitées, et nous avons beaucoup de mal à comprendre cette réaction.

Quelques idées ici pourraient vous aider, ainsi que votre enfant :

Pas de culpabilité

Ne culpabilisez pas ! Vous avez le droit de sortir, de prendre l’air ou tout simplement d’aller à une réunion. Cependant, attention, lorsque les enfants grandissent, nous remarquons qu’ils se lassent de nous voir sortir 5 jours sur 7 toutes les semaines. Prenons donc aussi soin de notre famille. Limitons les engagements et sachons dire non, lorsque nos sorties sont trop répétitives et qu’elles empiètent sur notre vie de famille.

Stop au changement

Il est parfois difficile d’avoir la même baby-sitter à chaque fois que vous en avez le besoin. Je parle en connaissance de cause ! Malgré cela, essayez le plus possible de faire revenir toujours les mêmes. L’adaptation se fera moins difficilement si vos enfants connaissent déjà le visage de celle ou de celui qui passera la soirée à leurs côtés.

Présentez la baby-sitter

Essayez de présenter la personne qui viendra garder vos enfants samedi prochain. Pourquoi ne pas la faire venir à la maison un ou quelques jours avant pour que les enfants l’apprivoisent avec vous. Si la baby-sitter ne peut pas venir, demandez-lui de vous envoyer une photo ou une vidéo d’elle. Cela permettrait à vos enfants d’avoir une première approche même « fictive » !

Racontez-lui une histoire

Inventer une histoire autour de la garde des enfants, avec le prénom de celle ou de celui qui sera là le soir pour s’occuper de vos petits choux.

Couchez-les avant de partir

Il y a la solution dite « de facilité » : couchez-les avant de partir. Les enfants dorment, vous pouvez partir tranquillement et le baby-sitter se la coule douce ! Néanmoins, prévenez vos enfants que vous sortez et qu’il y a untel qui vient ce soir pour que vous puissiez aller à la réunion de l’école du plus grand.

Faites un calendrier

Si vous avez tendance à sortir beaucoup, essayez de faire un tableau ou un calendrier avec des systèmes d’images ou de gommettes – les jours où vous êtes à la maison en bleu, les jours où vous sortez en rouge. Et pour vous, vous pouvez même noter votre petit programme pour que ceux qui savent lire puissent se projeter.

Jouez à la baby-sitter

Faites des jeux de rôles avec vos enfants. Vous faites la baby-sitter, le grand fait le papa qui part et qui laisse ses enfants, et votre enfant, qui est en difficulté avec la situation, reste l’enfant. Tout le monde imagine que c’est une « vraie » histoire. Les jeux plaisent aux enfants, et cela produira peut-être un déclic chez les vôtres !

Ces petites notes sont des exemples. Il existe peut-être plein d’autres façons de faire pour qu’un enfant apprécie une tierce personne venant le garder. N’hésitez pas vous aussi à nous partager vos astuces !

Florence COURCIER – @laplumedeflo

 

Florence Courcier

Addicte au rangement et spécialiste de l’organisation. Diplômée en communication /événementiel, elle a monté sa petite entreprise de prêt-à-porter pour enfants, pour enfin devenir assistante de son mari. Mère de 3 enfants (bientôt 4), Florence aime se détendre en buvant (du café), en cousant, en tricotant et en écrivant.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l’organisation.