Choisir le parrain et la marraine

Choisir le parrain et la marraine

Traditionnellement, les baptisés sont accompagnés par un parrain et une marraine. Quand le baptisé est bébé ou petit, ce sont aux parents de les choisir. Sur quels critères les choisir? Quel est leur rôle pour l’enfant? Doivent-ils faire partie de la famille?
Le point sur ce que les parents attendent des parrains/marraines.

Le rôle de parrain et marraine

Le rôle du parrain et de la marraine est « d’assister le futur baptisé et de faire en sorte qu’il mène plus tard une vie en accord avec son baptême et accomplisse fidèlement les obligations qui lui sont inhérentes » (Code de droit canonique §872).
Ce sont des témoins du baptême de l’enfant, mais ils s’engagent également à soutenir l’enfant dans sa vie chrétienne, à le faire grandir dans la foi et doivent apporter un soutien aux parents dans l’éducation de l’enfant.
Certains jouent ce rôle à la perfection, d’autres sont moins motivés et faiblissent dans leur rôle, au fil du temps. C’est pour cela qu’il faut choisir un parrain ou une marraine de qualité, avec lesquels on conserve des liens d’amitié, malgré les circonstances de la vie.

Les conditions requises pour être parrain et marraine

  • Le parrain et la marraine  doivent être catholiques ;
  • Le parrain et la marraine doivent être baptisés et confirmés (l’un des deux obligatoirement) ;
  • Le parrain et la marraine doivent aussi être âgés de plus de 16 ans (l’un des deux obligatoirement).

L’un des deux peut être un chrétien d’une autre communauté (protestant/orthodoxe/etc…) dans ce cas, il sera témoin et signera le registre comme tel.

Le parrain et la marraine peuvent faire partie de la famille (frère, soeur, grands-parents…), mais ils peuvent être aussi bien des amis proches.

Leur présence pendant le baptême

Il arrive que pour X raisons, la parrain ou la marraine ne peut être présent le jour du Baptême.

Dans ce cas là, la personne absente pourra remplir une procuration et se faire représenter par une tierce personne présente qui le remplacera le temps de la cérémonie et signera à sa place.
Elle reste bien sûr parrain et marraine aux yeux de l’Eglise et de l’enfant.

Medaille Laudate

Lire aussi :

Choisir la médaille de baptême

Préparer une jolie décoration de table pour un baptême : inspiration champêtre

 

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois