Travail : mon enfant me fait culpabiliser, que faire ?

Travail : mon enfant me fait culpabiliser, que faire ?

Mener une vie de Working Mum n’est pas chose facile ! Allier vie de Maman très prenante par définition, et travailler c’est parfois surnaturel ! Certaines parlent de deux voire de trois journées, quand d’autres avouent avoir l’impression de tout bâcler. Mais ce qui rend peut-être les choses encore plus difficiles, c’est quand les enfants nous reprochent de travailler et nous font culpabiliser !

Publicités

Ce que l’enfant veut peut-être vous exprimer

A travers ses mots, l’enfant a peut-être besoin de vous exprimer un de ses besoins fondamentaux. Il vient peut-être vous demander de l’attention, vous dire qu’il aimerait passer plus de temps avec vous et que le temps chaque soir avec vous est trop court pour lui. Dans ce cas il est important de le rassurer et d’éventuellement imaginer une autre solution pour que les journées paraissent moins longues et les semaines plus rapides (investir les grands-parents, solliciter des copains de classe, embaucher quelques heures une nounou). Vous montrerez alors à votre enfant qu’il a été entendu !

Il vous adresse peut-être aussi un peu d’agressivité, ce qui est tout à fait normal, cela fait partie de sa construction, mais si elle est trop débordante, il faut l’aider à la contenir et s’apaiser. Vous pouvez simplement lui dire de ne pas vous parler sur ce ton et de transformer son agressivité en une parole ou un geste plus ajusté et moins agressif.

 Ce qu’on peut leur répondre

 Tout d’abord, il faut prendre de la distance avec les mots de nos enfants. Ils ne maitrisent pas du tout la portée de leurs paroles et des reproches d’enfants doivent rester ce qu’ils sont : des mots d’enfants.

Ensuite il faut leur expliquer à quoi sert le travail et pourquoi on travaille : « dans la vie, pour que tout le monde dans la maison vive correctement, il faut que les papas et les mamans travaillent parce que travailler permet de gagner de l’argent pour acheter des habits, de quoi manger, de quoi partir en vacances. Alors que les enfants vont à l’école ou à la crèche, les parents, eux, vont au travail. Mais en plus, le travail c’est très important parce que ça permet aussi aux parents d’aller retrouver leurs collègues et de faire quelque chose qu’ils aiment bien faire ».

Enfin, vous pouvez également ouvrir l’échange sur les désirs de l’enfant et lui demander ce qu’il aimerait lui, faire plus tard pour l’inscrire dans un projet.

Pourquoi ça me touche et pourquoi je culpabilise ?

Il est normal que cela vous touche et vous remette en question. En revanche, il est important pour l’apaisement de votre vie et pour celle de vos enfants que vous soyez à l’aise dans ce que vous entreprenez et que votre vie quotidienne vous plaise. Si travailler est pour vous essentiel, vous pouvez l’expliquer à vos enfants mais ne remettez pas en question ce choix qui vous rends heureuse. En revanche, les questions de nos enfants peuvent parfois nous permettre de nous remettre en question et de faire un petit tour du côté de nos éprouvés internes.

Peut-être que ça peut être pour vous l’occasion de prendre conscience de vos propres émotions et de remettre en question des choix peut-être pris pour de mauvaises raisons. Quand nos choix sont décidés et pris en conscience, les enfants le ressentent et le vivent de manière plus apaisée.