prénoms BCBG : Notre TOP 20

prénoms BCBG : Notre TOP 20

Allez, on vous mâche le travail : pas besoin d’acheter les derniers « Point de vue », de checker la liste des naissances dans le « Figaro », ou encore de remonter dans vos arbres généalogiques. Voici le TOP 20 des prénoms BCBG, élégants, chics, sans faute de goût, quoi !

TOP 20 des prénoms BCBG élégants et chics :

Nos prénoms BCBG pour fille

Léopoldine

Prénom féminin. Du germain « liut », le peuple, et « bald », audacieux, courageux.
Au XIIe siècle, saint Léopold était appelé « le père des pauvres », c’est le saint patron de l’Autriche.
Sa fête : le 15 novembre.

Sixtine

Prénom féminin. Du latin « sextus », le sixième.
Sixtine est le féminin de Sixte, prénom qui fut porté par cinq papes. Sixte IV fit construire la chapelle Sixtine, baptisée ainsi en son honneur.
Sa fête : le 3 avril.

Jeanne

Prénom féminin. Vient de l’hébreu « yo et hânan » Signifie : « Dieu est miséricordieux »
A Rouen, en 1431, Sainte Jeanne d’Arc combattit avec force pour sa patrie, mais, livrée au pouvoir des ennemis et condamnée à mort par un tribunal ecclésiastique inique, malgré la simplicité de sa foi et son attachement à l’Église, elle mourut sur le bûcher à l’âge de dix-neuf ans.
Sa fête : le 30 mai.

Garance

Prénom féminin. Origine de ce prénom peu connu, on l’associe à la plante ou à la couleur. C’est aussi un prénom choisi par Jacques Prévert pour le personnage d’Arletty dans Les Enfants du Paradis.
Sa fête : le 5 octobre.

Apolline

Prénom féminin. Du grec « apellos », qui suscite, qui inspire (la création), nom du dieu Apollon, dieu de la lumière et de la beauté, fils de Zeus et de Léto.
Au IIIe siècle, Apolline était une religieuse d’Alexandrie. Lors d’une terrible persécution contre les chrétiens ordonnée par l’empereur Décius, elle fut arrêtée et torturée pour avoir refusé de renier sa foi. Elle eut les dents brisées (dans la tradition, on l’évoque contre les maux de dents) et se jeta d’elle-même dans le brasier.
Sa fête : le 9 février.

Domitille

Prénom féminin. Du latin domitilla, femme, maison.
Dans la société romaine, Domitille était une grande dame issue de la famille des Flaviens et épouse d’un consul. Convertie au christianisme, elle fut déportée dans une île au Ie siècle.
Sa fête : le 7 mai.

Isaure

Prénom féminin mais aussi attribué aux garçons pendant le Moyen-Âge.
Sainte Isaure fut une martyre de Macédoine et Clémence Isaure, dame toulousaine du XIVe siècle, fonda les Jeux floraux.
Sa fête : le 17 juin.

Sibylle

Prénom féminin. Du grec « sibylla », signifiant qui connaît la volonté des dieux, la prophétesse.
Sainte Sibylle était une religieuse cistercienne du XIIIe siècle, d’origine belge, dont on sait très peu de choses.
Sa fête : le 9 octobre.

Constance

Du latin « constantia », persévérance, constance, stabilité.
Sainte Constance fut reine, puis régente du royaume d’Aragon à la fin du XIIIe siècle. Elle était très pieuse et charitable.
Sa fête : le 8 avril.

Philomène

Prénom féminin. le prénom ancien Philoumenê signifie « aimée ».
On ne connait que peu de choses sur la sainte, martyre dont on retrouva le corps dans les catacombes romaines, au XIXe siècle. La plaque posée sur son tombeau indiquait qu’elle mourut en martyre. L’Eglise la radia du calendrier catholique en 1961.
Sa fête : le 10 août.

 

prénoms BCBG

Nos prénoms BGBG pour garçon

Hippolyte

Prénom masculin. Du grec « hippos », cheval, et « lutos », dompteur. C’est donc « l’homme qui dompte les chevaux ».
Saint Hippolyte, brillant théologien du IIIe siècle, s’opposa ouvertement à quatre papes. Déporté, il se réconcilia avec le pape Pontien, exilé lui aussi. Devenus amis, ils moururent tous deux en 235.
Sa fête : le 13 août.

Enguerrand

Prénom masculin. Du germanique « engil », l’ange, et « hramm », le corbeau.
Prénom médiéval illustré par saint Enguerrand de Metz qui, au VIIIe, accompagna Charlemagne dans sa campagne contre les Avars de Hongrie.

Sa fête : le 25 octobre.

Raphaël

Prénom masculin. Le prénom Raphael, composé des termes hébreux rapha, « guérir », et el, « Dieu », signifie « Dieu guérit »
Raphaël, l’un des trois archanges, représente la force de la guérison. Il est le saint patron des voyageurs.
Sa fête : le 29 septembre.

Edgar

Prénom masculin. Du germain « ed », richesses, et « gari » lance, Edgar est donc un guerrier chanceux !
D’origine germanique, il se répandit dans les pays anglo-saxons durant le haut Moyen-Âge, comme l’illustre saint Edgar le Pacifique, roi d’Angleterre au Xe siècle. Avec l’aide de son conseiller saint Dunstan, il rétablit l’ordre et la paix, unifia une grande partie de son pays et lutta contre le paganisme.
Sa fête : le 8 juillet.

Côme

Prénom masculin. Côme et Damien, frères jumeaux, sont les principaux et les plus connus de ces saints vénérés en Orient comme ‘anargyroi’, les ‘sans argent’. Ils pratiquaient en effet la médecine sans demander de rémunération à leurs patients.
Sa fête : le 26 septembre.

Charles

Prénom masculin. Le prénom Charles est un dérivé du prénom latin Carolus, lui-même inspiré du prénom germanique Karl.
Charles a été porté par de nombreux souverains en Europe.
Bienheureux Charles de Foucauld, officier à la vie dissolue et scandaleuse, se convertit à Paris. Il se fit moine, puis ermite à Nazareth et enfin au Sahara. Sa vie magnifique a suscité de nombreuses familles religieuses.
Sa fête : le 1er décembre.

Eloi

Prénom masculin peu donné. Le prénom Éloi est dérivé du terme latin « eligus » qui signifie « élu » ou « choisi » et sous-entend « élu de Dieu ».
Son habilité pour l’orfèvrerie le fit désigner très tôt comme saint patron par les orfèvres eux-mêmes, les travailleurs des métiers du fer, et les maréchaux-ferrants. À Noyon, en 660, saint Éloi, évêque, orfèvre et conseiller du roi Dagobert, fit construire un grand nombre de monastères et fabriqua aussi beaucoup de pièces d’orfèvrerie en l’honneur des saints, avec un art et une beauté remarquables. Élevé au siège épiscopal de Noyon et Tournai, il mit tout son zèle à sa mission apostolique. Son habilité pour l’orfèvrerie le fit désigner très tôt comme saint patron par les orfèvres eux-mêmes, les travailleurs des métiers du fer, et les maréchaux-ferrants.
Sa fête : le 1er décembre.

Arthur

Prénom masculin. Chez les Bretons, Arthur vient du mot « arz » qui veut dire « ours ». Pour les Irlandais, Arthur vient du mot « art » qui veut dire « pierre », symbole de solidité. Et pour les Scandinaves, Arthur est la transcription du norvégien « Arnthor » signifiant « l’aigle du dieu Thor ».
Bienheureux Arthur fut un martyr anglais du XVIe siècle. Il est mort suite à la campagne antireligieuse d’Henri VIII. Il avait refusé de reconnaître le Roi Henri VIII d’Angleterre comme chef spirituel de l’Église.
Sa fête : le 15 novembre.

Louis

Prénom masculin. Le prénom ancien Hlodowig est composé des éléments Hlod- et -wig qui signifient « gloire » et combat ». C’est LE prénom royal !
On honore le roi de France Louis IX, aimé de son peuple pour sa générosité et sa charité envers les pauvres : Saint Louis participa à la fondation d’hôpitaux, de monastères, de la Sorbonne et de la cathédrale Notre-Dame.
Sa fête : le 25 août.

 

Nos prénoms BCBG mixtes

Alix

Toujours peu donné aujourd’hui, Alix est un des prénoms BCBG mixte en majorité adressé à des filles. Signifie « noble ».
La bienheureuse Alix-le-Clerc, née à la fin du XVIe siècle dans une riche famille vosgienne, décida de se consacrer à Dieu et fonda avec saint Pierre Fourier une congrégation : les Chanoinesses de Notre-Dame, vouées à l’éducation gratuite des filles.
Sa fête : le 9 janvier.

 

Credit Photo @Estelle Cbd

 

À lire aussi :

Prénom bébé : 50 prénoms à retenir pour nos prochains enfants !

Vous cherchez un prénom rare pour bébé ? Vous allez aimer cette liste..

5 bonnes raisons de ne pas dire le prénom de bébé avant la naissance

 

Laure de Fazende