Suivi du troisième Trimestre

Suivi du troisième Trimestre

Suivi du troisième trimestre

Pendant ces derniers trois mois, votre bébé va achever son développement.
C’est pour vous la période du congé maternité. Vous avez du temps pour vous et pour votre foyer, ce qui est plutôt agréable. Même si la fin de la grossesse, en fonction de la chaleur, du poids du ventre, et de votre état, peut parfois être vécue un peu difficilement.

Publicités

C’est aussi le moment pour vous de préparer doucement la naissance. Même si c’est votre septième, même si vous avez la sensation de tout savoir sur le sujet, n’hésitez pas à rencontrer une sage-femme et à participer à des séances de préparation à la naissance adaptées à vos besoins.
C’est pour vous l’occasion d’entrer en confiance avec une sage-femme qui pourra vous écouter, vous conseiller, et surtout, surtout, vous réserver des moments de détente inestimables. Et c’est aussi le moment d’échanger avec des femmes qui vivent peut être les mêmes difficultés ou les mêmes joies que vous.
Il y a beaucoup de manières de préparer cette naissance :
par des cours classiques, conseillées à celles qui plongent dans un univers qui leur est complétement inconnu. Par de la sophrologie, de l’haptonomie, du yago, de l’acupuncture, du chant prénatal pour celles qui souhaitent du sur-mesure. Il y a autant de manières de se préparer que de sensibilités. Le principe est surtout d’investir sa grossesse et son enfant d’une manière ou d’une autre, de se détendre et de relâcher ses peurs et ses appréhensions.
Ces séances, qui paraissent parfois enfantines, vont permettre de connaitre les étapes que vous allez traverser pendant l’accouchement ou même après.
L’idée n’est pas d’être une mère parfaite qui les traversera sans aucune faute (ça n’existe pas!) : l’idée est justement de s’abandonner lors de ces moments qui nous dépassent.

Nul ne sait comment il réagira face à la douleur. Pour les plus peureuses, vous pourrez même vous surprendre ! Mais ajouter à cette appréhension la peur de l’inconnu ne peut qu’entraver le besoin de confiance en vous, en l’équipe et en votre conjoint, nécessaire au bon déroulement de l’accouchement et des premières semaines de vie avec votre bébé.

P. Chazerans

Marie Péché

Master de maïeutique à l’université de Metz
Sage-femme à la maternité catholique Ste Felicité depuis 4 ans
Sage-femme libérale remplaçante dans divers cabinets, préparation à la naissance, suivi de grossesse, rééducation du périnée, suivi gynécologique

Aime faire du sport entre ses gardes et dès que l’emploi du temps le permet. Adore flâner dans Paris mais les montagnes manque vite ! Retour au vert le plus souvent possible
Partage sa vie entre trois villes différentes et distantes, première mécène de la SNCF :)