Suivi du premier Trimestre

Suivi du premier Trimestre

Suivi du premier trimestre

Pendant le premier trimestre de la grossesse, votre bébé se développe et s’installe à votre insu dans votre utérus. Ce n’est bien sûr pas une raison pour mener une vie malsaine, boire et fumer à outrance. C’est au contraire le moment de prendre de bonnes résolutions, mais ne vous arrêtez pas de vivre pour autant!
Les signes « sympathiques » de grossesse sont pénibles (nausées, vomissements, fatigue etc) et le meilleur moyen de les atténuer est de continuer à vivre comme auparavant : travailler, sortir, marcher, faire du sport…

Publicités

Si vous ne vous focalisez que sur vos maux ou si vous avez peur que la moindre fatigue ait une incidence sur la grossesse (fausse couche, décollement du placenta etc.), vous avez tout faux!
L’embryon se développe de manière autonome dans votre utérus qui absorbe et atténue les « chocs », et ce n’est pas votre dernier footing de trente minutes ou votre trajet de deux heures en voiture qui l’empêchera de s’y nicher. Ce n’est pas non plus en restant chez vous à tourner comme un lion en cage que les nausées disparaîtront!

Soyez zen et détendue, même si vous avez déjà fait une fausse couche auparavant : c’est un moment douloureux à vivre, mais cela fait partie intégrante de la vie des femmes et n’a aucune incidence sur la grossesse à venir.

Si, en revanche, vous souffrez de fausses couches à répétition, les raisons peuvent être multiples : consultez un spécialiste qui vous aidera à en déterminer la cause et à vous traiter efficacement.

P. Chazerans

Marie Péché

Master de maïeutique à l’université de Metz
Sage-femme à la maternité catholique Ste Felicité depuis 4 ans
Sage-femme libérale remplaçante dans divers cabinets, préparation à la naissance, suivi de grossesse, rééducation du périnée, suivi gynécologique

Aime faire du sport entre ses gardes et dès que l’emploi du temps le permet. Adore flâner dans Paris mais les montagnes manque vite ! Retour au vert le plus souvent possible
Partage sa vie entre trois villes différentes et distantes, première mécène de la SNCF :)