Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

Tous les symptômes sont là : retard de règles, nausées, fatigue … la bonne nouvelle semble tellement concrète et réaliste que certaines femmes se pensent réellement enceintes même si le test de grossesse leur prouve le contraire. Ce phénomène psychique touche certaines femmes et est appelé grossesse nerveuse ou en langage médical pseudocyesis.

Publicités

 

  • Quels sont les symptômes ?

Une femme souffrant de grossesse nerveuse reste convaincue d’être enceinte même en ayant des tests formels lui prouvant le contraire. De part cet état, elle va développer plusieurs symptômes classiques d’une grossesse réelle tels que :

  • Absence ou retard de règles
  • Nausées
  • Fatigue
  • Seins tendus et douloureux
  • Hormones qui augmentent
  • Ventre qui grossit

Tous les symptômes sont tels qu’ils amènent forcement à croire à une grossesse physiologique véritable.

 

  • Que se passe t’il réellement ? Quelles sont les causes ?

Les troubles psychiques ont des répercussions certaines sur le côté physique.

Lorsque le corps somatise, (On dit donc qu’une personne « somatise », lorsqu’elle se plaint d’une douleur physique mais qu’aucune cause organique, médicale, ne peut être rattachée à cette douleur. Une cause psychologique y est donc attribuée) une grossesse nerveuse peut alors apparaitre.

La femme veut tellement tomber enceinte que son cerveau déclenche des changements dans son corps. Il peut aussi s’agir de femmes qui ont une peur excessive d’être enceintes.

Le cycle menstruel féminin et ses phénomènes hormonaux sont sous influence de l’hypothalamus (glande qui se trouve au niveau du cerveau) et qui régule également l’ovulation mensuelle.

Quand un stress est omniprésent chez une personne, ces hormones ne sont parfois plus secrétées de manière physiologique perturbant le cycle et pouvant amener à un retard de règle par exemple.

Ces dérèglements hormonaux dus à une perturbation psychosomatique ont effet sur tout le corps et peuvent produire tous les symptômes classiques d’une grossesse…

Un épisode traumatique dans la vie d’une femme pourra également entraîner une grossesse nerveuse : fausses couches répétées, grossesses extra-utérines, décès dans la famille, IMG, dépression, …

  • Qui peut être touché par une grossesse nerveuse ?

On peut retrouver ce phénomène chez certaines jeunes femmes qui ont à la fois un fort désir de grossesse et au contraire une peur panique de cet état. Chaque étape de la grossesse peut la terrifier et la grossesse nerveuse est une manière pour elle de se confronter à ses craintes. Elle éprouve la grossesse tant voulue, mais sans le bébé qui peut effrayer dans ce processus.

La grossesse nerveuse peut aussi toucher les femmes plus âgées. La baisse de la fertilité, et la ménopause sont des étapes compliquées dans la vie d’une femme. Certaines mamans redoutent ce passage irréversible et la grossesse sera alors un moyen de réveiller leur féminité et leur sensualité. Elles ressentent le besoin d’être enceintes une dernière fois tout en ayant peur de recommencer et de mettre l’équilibre familial, trouvé jusqu’à maintenant, en péril.

Le travail psychologique de deuil de la maternité ou la difficulté à passer cette étape peut déclencher les symptômes d’une grossesse nerveuse.

  • Y’a t-il un traitement à cette grossesse fantôme ?

Le diagnostic d’une grossesse nerveuse reste simple : une échographie suffit à prouver à la femme qu’elle n’est pas réellement enceinte. Pour autant, une grossesse nerveuse ne doit pas être ignorée. Elle peut entraîner une très grande souffrance et des bouleversements physiques encore plus importants si elle n’est pas prise en charge. Et son traitement reste d’autant plus compliqué.

La grossesse nerveuse demande un traitement propre à chacune et nécessite plusieurs professionnels de santé en lien ? Le médecin doit d’abord annoncer et prouver à la femme qu’elle n’est pas enceinte.

La femme pourra lui voir proposer un soutien psychologique afin de comprendre pourquoi cette grossesse nerveuse s’est invitée chez elle et ensuite travailler sur les causes probables.

Une fois que la prise de conscience a lieu, les symptômes de grossesse régressent naturellement.

 

Photo : Virginie Hamon pour Maman Vogue