Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Préparer votre ainé à l’arrivée de bébé

Préparer votre ainé à l’arrivée de bébé

Il était votre unique amour, la chair de votre chair, le centre de toutes vos attentions, et voilà que numérobis vient chambouler sa charmante vie tranquille.

Comment préparer ce changement au sein de votre famille et aider votre ainé à trouver une nouvelle place ?

A quel moment doit on lui annoncer la nouvelle ?

Généralement les enfants ressentent les choses et comprennent parfois plus rapidement qu’il se passe quelque chose, il est alors bon de les rassurer. Tout dépend aussi de l’âge et du caractère de votre enfant.

Il existe plusieurs écoles :

  • Vous préférez attendre 3 mois pour ne pas le déstabiliser s’il y avait une triste nouvelle, ou la première échographie pour être rassurée. Tant mieux il ne s’intéresse pas trop à votre ventre qui s’arrondit doucement.
    SI jamais il vous pose des questions ou vous remarquez des troubles comportementaux, il est bon lui confirmer ses doutes. Vous l’installez dans une relation de vérité et de réalité qui est bon pour lui, lui mentir serait très néfaste.
  • Vous l’annoncez dès que vous le voulez, vous voulez vivre ces instants merveilleux en famille et être transparente envers votre enfant. Pas de cachoteries pour ne pas abimer votre relation. En revanche, il faut prendre le temps de parler, d’expliquer, et de le valoriser en parlant surtout de grand frère et grande sœur qu’il deviendra.

 

Il n’y a pas de phrase type pour annoncer cette bonne nouvelle, mais exprimez simplement votre joie que la famille s’agrandisse, pour qu’elle soit partagée. Ne vous justifiez surtout pas.

Valorisez le

Il est important de valoriser son nouveau statut de « grand » pour qu’il s’implique dans cette nouvelle vie de famille, sans jalousie. Vous pouvez lui faire un cadeau, faire vos achats avec lui en prenant compte de ses goûts, l’impliquer dans la décoration de la chambre de bébé , lui demander son avis sur le choix des prénoms…

Valorisez l’intérêt d’être grand et les possibilités que cela entraine. Enumérez les instants privilégiés passés avec son papa et vous-même qu’il serait impossible de faire s’il était bébé.

Montrez lui de nombreux exemples de familles nombreuses, dans son école, ses cousins, des petits livres qui illustrent la venue d’un petit frère ou petite sœur. Votre enfant doit comprendre que c’est uns source de joie, de franches parties de rigolades, de jeux.
Attention à ne pas lui donner coût que coût le dernier mot, c’est un enfant, et il doit garder sa place d’enfant. Ne soyez pas plus tolérante en cette période, car il est difficile de revenir en arrière !

Partagez votre amour

La naissance d’un deuxième est un cadeau pour la famille et pour l’ainé.

L’enfant doit comprendre que l’amour se construit et se développe pour chacun d’entre eux, et ne se divise pas. Il ne sera pas en manque d’amour et n’aura pas à partager l’amour de sa maman, mais uniquement le temps passé avec elle.

Votre enfant se tournera peut être d’avantage vers son père, soyez attentive à passer le plus de temps possible à 2 ou 3. Votre mari doit lui aussi prendre le temps de le faire parler et de répondre à ses inquiétudes.
Evitez une séparation pendant l’accouchement. Votre ainé doit le plus possible rester avec son papa, pour pouvoir rendre visite à sa maman à la clinique. Il ne se sentira alors pas exclu de ces premiers moments en famille, vous pourrez lui faire tenir le bébé dans les bras et lui rappeler son rôle de grand frère.
Il est bon de rassurer son enfant de son amour., mais inutile d’en rajouter s’il ne paraît pas inquiet!

Jalousie et adaptation

Votre ainé peut s’avérer très jaloux et redevenir bébé pour que toute l’attention soit portée sur lui et non pas sur ce ventre qui grossit et qui comble ses parents. Les biberons volent, les pipis au lit reviennent, il refuse de se nourrir ou dormir, et excelle en caprices en tous genres ! Ne vous inquiétez pas, cela ne durera pas. Votre enfant se prépare au changement et à l’agrandissement de votre famille. Laissez le faire et rassurez le de votre amour.

Faites participer le plus possible votre ainé lors de l’arrivée de votre bébé, pour le biberon ,les bains…Prenez des photos de cette nouvelle fratrie !

Laure de Fazende

Les commentaires sont fermés.