Portrait de femme : Constance Baert, créatrice de Marlot Paris

Portrait de femme : Constance Baert, créatrice de Marlot Paris

Maman Vogue a papoté avec Constance, créatrice de la marque Marlot Paris. Une marque avec un style délicatement poétique, doux et intemporel pour presque toute la famille ! Elle nous parle de son métier, ses valeurs qu’elle transmet  côté pro et dans sa vie perso !  On a voulu aussi savoir ses tips pour gérer les kids pendant cette période de confinement ! Rencontre ! 

Publicités

Constance, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis mariée, j’ai deux enfants Argentine (7ans ), Marceau (4,5ans) et une belle fille Marine (17ans)

Originaire de Lille, j’ai travaillé 9 ans dans un grand groupe textile avant de rejoindre il y a 7 ans  mon mari à Paris.

Enceinte de mon premier bébé, on voulait se rapprocher. Et il a fallu faire un choix : qui quitte son job pour rejoindre l’autre ?  Envie d’autres horizons professionnels, j’adorais Paris, il n’a pas fallu me convaincre trop longtemps.

Comment caractériserait-tu Marlot Paris ?

Une marque créateur douce et intemporelle pour presque toute la famille maintenant, vendue à un prix juste en adéquation avec la valeur du produit.

Un style délicatement poétique, des couleurs choisies avec précision (je suis capable de passer 3 jours pour choisir le bon terracotta pas trop jaune et pas trop rouge). Une gamme de couleur m’inspire énormément. J’adore construire des associations.

 

Il est important pour moi :

De donner du sens à ce que je fais, de veiller à choisir des matières ultra qualitatives et les plus respectueuses de notre environnement.

De privilégier les circuits courts, c’est la raison pour laquelle l’essentiel de  ma production est réalisée en France et au Portugal.

De m’assurer des conditions de travail de mes fournisseurs et de les payer au juste prix .

 

Les valeurs fortes de la marque auxquelles je tiens à transmettre au quotidien: l’élégance, la tendresse, la simplicité, la joie de vivre. J’essaie de véhiculer  mon gôut pour les belles choses mais aussi mon énergie positive.

Comment l’idée de créer Marlot Paris t’es telle venue ?

Quand je suis arrivée à Paris il y a 7 ans, j’ai fais l’Executive MBA Global Fashion Management à l’IFM (Institut français de la mode)

Je voulais apprendre d’autres métiers dans l’univers de la mode. J’étais jusque là spécialisée dans les achats et le développement de collections. Un super formation très riche, j’ai beaucoup travaillé ( des préz à faire la nuit en groupe, bcp de bons souvenirs.. !) j’ai rencontré pleins d’entrepreneurs , et découvert plein d’autres facettes dans la monde du business de la mode : la création bien sûr, le marketing, la communication digitale, la finance ( construire une BP qui m’a bcp servit pour MARLOT) , les projets de créations d ‘entreprise : comment développer une idée solide et la partager en se mettant en avant devant un public pro).

En rentrant à L’IFM, je pensais soit bosser chez Bonpoint  à la sortie soit créer ma propre marque.

En tout cas une chose était certaine, j’irai dans la mode enfantine.

Quelque chose déjà résonnait en moi. A la fin du MBA, j’ai monté MARLOT avec une associée Lilloise avec qui j’avais longtemps bossé. Malheureusement, elle a du partir assez vite à l’autre bout du monde pour un super projet familial. Au départ, pour la 1ere saison de MARLOT, on était spécialisé dans le pyjama et l’homewear pour bébés et enfants avec des qualités tops. Grosse frustration créative, très vite, j’ai développé une marque plus gobale avec du PAP bébé et enfants, une production au Portugal avec des matières hyper qualitatives.

Toutes maintenant certifées OEKOTEX. Et ce qu’il  y de génial avec la vente on line et les réseaux sociaux, c’est que tu es à l’écoute de tes clientes et que tu peux être hyper réactive en testant des nouveaux produits. C’est ce qui s’est passé il y a un an quand j’ai vendu plein de jupes longues terracotta  en double gaze pour femme en matchy /matchy avec ma best robe pour fille terracotta.

Une demande de mes clientes mamans d’avoir aussi des pièces intemporelles pour elles.  Un joli  shooting avec mes nièces et belle sœur sur l’ile de bréhat en Bretagne et c’est parti! Et un an après me voilà, avec un vrai vestiaire pour maman mais aussi pour femme.

 

Qu’est-ce qui te motive chaque matin ? Comment arrives-tu à avancer au quotidien ? Trouves-tu du soutien dans ton entourage ?

Je rêve beaucoup (parfois beaucoup trop !!) et j’adore l’idée de me dire que tout est possible. J’ai de la chance d’adorer mon job. Même si il faut être très courageux car on est face à des montagnes de travail  et il faut se battre pour avancer le plus vite possible. C’est un métier passionnant, j’ai fais de très belles rencontres professionnelles, le monde de la mode enfantine est doux et bienveillant.

J’ai aussi beaucoup de chance d’avoir un super mari qui m’aide beaucoup au quotidien, il a énormément d’idées pour le développement de la marque, et il est très dans l’action immédiate, Il m’aide  à mettre en action mes rêves. J’en profite si il me lit pour lui dire MERCI du fond cœur, sans toi, je ne serai pas là…

 

Un leitmotiv à nous partager ?

Tout est possible. Aller au bout de ses rêves.

 

Un petit rituel auquel tu es très attachée avec tes enfants ?

L’histoire du soir. C’est un moment de douceur et de calme que j’adore. Je prends le temps tous les soirs 30 mn avec eux depuis qu’il sont tout petits.  Et le WE, je leur lis une histoire chacun séparément dans leur lit. C’est un moment de câlins très important pour tout le monde.

.

Si tu devais choisir 2/3 principes fondamentaux que choisirais tu ?

Pour mes enfants, Les bases ( Bonjour Madame, merci… ) et aussi les petits rituels qui les rendent responsables ( tu t’habilles tout seul, les dents, et faire son lit). Des automatismes à avoir petit sinon ils le feront jamais.  Le plus important pour moi c’est de leur transmettre la CONFIANCE EN SOI, la base essentielle  de la vie qui leur permettront d’être heureux en traversant des montagnes agilement.

Ce qui te semble très compliqué pour un parfait équilibre familial et perso ?

Le job d’entrepreneur est pour moi le plus compliqué pour trouver l’équilibre entre pro et le perso/Famille.  Car tu as ton boulot dans la tête tout le temps et le travail peut ne jamais s’arrêter.

Il a fallu un peu de temps pour que je sépare réellement les 2 et surtout que je profite à 100 % des WE familiaux. PROFITER de l’instant présent est une phrase que je me répète souvent encore plus dans cette période de confinement.

Sinon je suis assez indépendante, et en couple aussi. On arrive facilement à trouver des moments à 2, en famille ou seul pour faire du sport ou des soirées entre copines.

Comment tu gères le confinement en ce moment à la maison avec les enfants ?!

Il a fallu trouver un nouveau rythme et apprendre à lâcher prise. J’ai vite fait un schédule des journées pour que les enfants aient un cadre comme à l’école et trouvent des nouveaux repères rapidement.  Et ca m’aide aussi à me réserver du temps pour mon travail et faire du sport. Car je ne sais si vous aussi, mais l’appel des bons diners et de l’apéro c’est chouette mais il faut éliminer !!

Cette crise n’est pas arrivée par hasard, et il faut la retourner de façon positive. Je redécouvre mes enfants, prends du temps pour les devoirs, les activités créatives et sportives. On invente, on crée, on cuisine, ca nous fait tous du bien. Les enfants sont très heureux de cette situation, ils ont leurs parents pour eux tous seuls et adorent l’école à la maison. Ce que j’adore observer c’est qu’ il y a une grande complicité entre eux. Ils s’aiment plus que jamais.

Pour le travail, pas toujours facile de jongler. Je pose les choses et me dit que c’est maintenant qu il faut prendre des virages, écouter ce qu’il se passe et faire autrement. De Nouveaux challenges, c’est ce que j’aime. Mais il est clair qu’en construisant le futur, les choses ne peuvent pas s’arrêter.

 

Aujourd’hui, qu’est ce qui fait que tu es épanouie en tant que femme?

Je me réalise en tant que maman, femme et entrepreneur. Et c’est ce mélange de vie qui est riche pour moi. Ces vies sont toutes les 3 importantes. J’essaie de trouver  plus de temps pour moi et faire les choses que j’avais mis un peu de coté : lire, refaire du sport plusieurs fois par semaine. C’est un super équilibre mental. Ca me détend et booste mon énergie. Mon sport favori depuis 2 ans : l’Ashtanga, au Tigre Yoga que m’a fait découvrir une bonne amie, Macha, la fondatrice de Cerise de Mars.

Retrouver mes copines le temps d’un WE. Un petit rituel qu’on adore garder pour papoter et rattraper le temps perdu, refaire le monde et faire la fête comme quand on avait 20ans! Principe du WE que je trouve trop sympa à partager : tous les ans, un binôme organise un We de 3 jours pour 9 où tout est surprise : destinations, programme, hôtel, restau. On se laisse porter par les bonnes idées des copines. Il y a deux ans, c’était à mon tour ! Avec ma copine Amandine, on a organisé un WE à Comporta au Portugal.  C’était top et personne n’avait deviné la destination !

Qu’est ce qui t’aide à te ressourcer aujourd’hui ?

Le sport et les vacances près de la mer. J’ai besoin du contact de l’eau, de l’horizon, de la LIBERTE !

 

 Des projets ? Nouvelle collection à venir ?

La prochaine collab avec une jeune marque parisienne. J’ai découvert la créatrice il y a 1 an lors d’un pop up.

J’ai adoré ses produits, son univers artistique et l’énergie qu’elle dégage.

On ne fait pas la même chose et j’avais envie de créer un produit avec elle, complémentaire à mon offre. On devrait sortir notre œuvre fin mai, on croise les doigts ! Un indice, on propose un produit pour femme et pour enfants, évidemment qu’on adore porter,  mais surtout dont on a besoin de porter tous les jours en été seulement !!!