Petits conseils budgétaires pour bien débuter l’IEF

Petits conseils budgétaires pour bien débuter l’IEF

Comme chacun le sait, l’instruction est obligatoire en France de 3 à 16 ans. Mais qui dit instruction ne dit pas forcément schéma classique maternelle/primaire/collège/lycée. En France, de plus en plus de familles font le choix de l’IEF (ou Instruction en Famille) en constante progression depuis les années 2000.

Publicités

Il faut savoir qu’il n’existe pas à proprement parler de schéma-type lorsqu’on souhaite se lancer dans l’IEF. Chaque famille possède ses propres codes, sa propre vision de l’instruction et c’est cette diversité qui fait de l’IEF une source de richesse pour les enfants. Il existe autant de façons de faire que de familles IEF. Lorsque l’on souhaite se lancer dans cette aventure, une foule de questions vient à l’esprit. Une des principales interrogations se porte sur le budget.En effet, si il est facile de quantifier les besoins d’un élève sur les bancs de l’école, l’enfant instruit en famille aura des besoins différents.

Des dépenses de base…

Si l’IEF demande une grande implication de la vie familiale au quotidien et peut être abordée comme un véritable mode de vie, elle propose aussi une grande souplesse d’organisation tant pour les parents que pour les enfants. Comme pour l’organisation, il n’existe pas vraiment de budget-type pour l’IEF puisque chaque famille est alors libre de s’organiser comme bon lui semble. Mais il est vrai que ce qu’on pourrait appeler le “budget de base” reste le même. Concernant les fournitures scolaires, cahiers, crayons et feutres serviront tout autant qu’à l’école!

Un coin “études” peut aussi être prévu dans la maison, que se soit un bureau avec des étagères ou une pièce dédiée à l’enseignement, là encore chaque famille doit être à l’aise dans ses choix et trouver l’aménagement qui correspond le mieux à ce qu’elle souhaite partager avec ses enfants.

Concernant les frais de garde périscolaire et de cantine, leurs absences permettront d’alléger quelque peu votre budget. Un repas familial revient en général un peu moins cher qu’un ticket de cantine, quant aux frais de garderie, ils n’auront plus lieu d’être puisque vos enfants seront avec vous et/ou votre conjoint dans la journée.

…aux organismes d’enseignement à distance…

L’IEF peut permettre d’économiser sur les frais de scolarité qui peuvent vite atteindre une somme importante dans certains établissements privés ou bien hors contrat avec l’état. Plusieurs choix peuvent s’offrir à vous:

Il est possible de passer par un organisme par correspondance certifié (type CNED ou autre) dont le prix des cours varie en fonction de la classe de l’enfant  (à noter que seuls les cours dispensés par un organisme reconnu par l’état donnent droit à la réception de l’allocation de rentrée scolaire de la Caisse d’Allocations Familliales). Tout le matériel scolaire (supports visuels, livres…) est fourni aux familles et l’enseignement suit point par point le programme du Ministère de l’Education nationale.Dans ce cas, l’enseignement varie sur une fourchette allant de 300 euros pour un enfant en maternelle et jusqu’à 800 euros pour un élève de terminale.

…en passant par l’unschooling…

Dans le cas de l’unschooling (enseignement libre, non rattaché à un organisme de formation) l’approche sera alors totalement différente. Cette méthode permet aussi de s’affranchir des coûts de scolarité que peuvent représenter une inscription à un organisme.La famille est alors libre de tout programme, étant seule décisionnaire de la marche à suivre et du rythme des enfants. Il ne faut alors pas hésiter à se tourner vers les forums de familles pratiquant le unschooling afin d’échanger, de chercher des réponses à ses questions et d’échanger ses bons plans. Et pour l’achat des livres, documentaires et autres supports de travail, on se tourne vers l’occasion afin d’alléger un peu son budget.

Autre exemple: la pédagogie Montessori, qui nécessite beaucoup de matériel de manipulation, peut vite s’avérer très onéreuse. Cependant, il est tout à fait possible (si on est un peu bricoleur!) de fabriquer un certain nombre d’éléments à l’aide de nombreux tutos que l’on peut trouver sur internet. 

On profite également de l’inscription à la médiathèque pour agrémenter son programme de lectures, films et oeuvres musicales.

Les sorties culturelles peuvent représenter également un point important du budget en IEF. On n’hésite pas à coupler ces sorties avec d’autres visites gratuites. Et on ne néglige pas les ballades dans la forêt, à la plage ou à la montagne qui sont une source inépuisable d’enseignement.

Enfin, le site Pass-éducation.fr et son onglet  “IEF” propose (en plus de formules payantes) de supers tips gratuits aussi bien sur l’organisation pratique et financière que des propositions d’activités, une mine d’or pour l’IEF!

Victoire Guillot- de Sallée

Victoire Guillot de Sallée

Si on lui avait dit il y a quelques années que la vie de maman était un savant mélange de joie, d’organisation et de patience le tout sur des montagnes russes d’émotions, elle ne l’aurait jamais cru ! 


Aujourd’hui à la tête d’une jolie tribu pleine d’énergie de 3 enfants, elle partage avec vous ses tips, coups de coeur et bons plans de maman au quotidien sur des sujets qui lui tiennent à coeur ! »