Mon enfant à un rhume de hanche : que faire ?

Mon enfant à un rhume de hanche : que faire ?

Votre bambin se porte à merveille le soir au coucher et surprise au réveil, il n’arrive plus à poser le pied par terre et se met même à boiter … Il se plaint, il a mal en étant debout et ne peut prendre appui correctement. Pas de chute, pas d’accident, votre enfant souffre probablement d’un rhume de hanche !

Publicités

Le rhume de hanche est dû à une accumulation de liquide au niveau de l’articulation de la hanche. Il est la cause la plus fréquente de boiterie chez l’enfant âgé entre trois et dix ans. La prise en charge du rhume de hanche permet généralement une guérison au bout de quelques jours.

 

Quel est ce symptôme ?

Le rhume de hanche, appelé en langage médical « synovite aiguë transitoire », est une inflammation de la membrane qui vient envelopper l’articulation de la hanche (la synovie).

 

A quoi est-ce dû ?

On ne sait encore expliquer l’origine et la cause de ce symptôme. Une chose reste commune : dans la majorité des cas, force est de constater qu’il existe souvent une infection virale ou un épisode infection comme une rhinopharyngite ou une gastro-entérite avant l’apparition de la synovite. Une cause transitoire est parfois recherchée telle que les microtraumatismes sans que le lien soit encore vraiment établi.

Cette pathologie est la cause la plus fréquente de douleurs chez les petits garçons entre 3 et 10 ans, sans en avoir l’explication précise.

 

Comment faire le diagnostic ?

Le diagnostic du rhume de la hanche sera suspecté si votre enfant a présenté peu de temps avant une infection ORL (rhinopharyngite) ou digestive (gastro-entérite).

Lors de votre visite chez votre médecin traitant, on pourra constater que la hanche de votre enfant est limitée dans la plupart de ses mouvements (extension, abduction, rotation interne).

Une radiographie pourra être effectuée pour s’assurer de l’absence de fracture et l’échographie permettra de poser le diagnostic du rhume de hanche en mettant en évidence la présence anormale de liquide synoviale dans l’articulation.

 

Quel est le traitement nécessaire ?

Le traitement le plus efficace du rhume de hanche sera de mettre votre enfant au repos au maximum afin de limiter la mobilisation de la hanche. Dans la plupart des cas 24 à 48 heures suffisent pour que le rhume disparaisse.

Si les douleurs restent trop importantes, votre médecin traitant aura pu vous prescrire des antalgiques type doliprane pour lutter contre.  Dans le cas où l’épanchement est très important voire trop douloureux, une mise en traction de la hanche sera nécessaire pour soulager votre enfant et lui permettre de guérir plus facilement et rapidement.

Si les symptômes persistent au-delà de ce délai, il sera nécessaire de retourner consulter afin d’approfondir les rechercher et de préciser le diagnostic avec des examens complémentaires (prise de sang, radiographie, échographie, …)

 

Et après ?

La guérison est généralement assez rapide et les séquelles restent rares ; mais les récidives sont fréquentes.

Quatre à six semaines après la guérison, une radiographie de contrôle doit être effectuée pour vérifier l’absence d’ostéochondrite (complication rare caractérisée par une anomalie de croissance de l’os du fémur). Ce symptôme est la seconde affection de la hanche la plus fréquente chez les enfants âgés entre quatre et dix ans.

 

Photo : Virginie Madeleine pour Maman Vogue