Quels sont les avantages et les inconvénients de mettre son enfant en internat ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de mettre son enfant en internat ?

Le fait de mettre son enfant à l’internat n’est pas une décision anodine. Il me semble essentiel de rappeler en préambule qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. Il ne s’agit pas de porter un jugement sur un choix ou un autre mais d’être en mesure de prendre la bonne décision en fonction de votre situation à VOUS !

Les avantages de l’internat 

Les avantages de l’internat sont nombreux comme notamment l’autonomie et l’indépendance des enfants. C’est un cadre qui favorise la confiance en soi et la maturité. L’enfant apprend à se connaître en dehors du cadre familial et à se gérer au quotidien en particulier grâce à la vie en collectivité.

Certaines études ou écoles sont uniquement accessibles par le biais de l’internat. Aussi, pour certains enfants le fait d’être partant pour ce type de scolarité permet d’élargir le champ des possibles en matière de poursuites d’études.

Parfois, le fait d’être en internat peut être un levier intéressant pour sauvegarder l’équilibre familial. En se déchargeant de la gestion quotidienne, on laisse plus de place à la relation pour s’épanouir et cela peut permettre aux parents de retrouver de la légèreté dans leur rôle.

Les inconvénients de l’internat

Cela n’est malheureusement pas vrai pour tous et cet éloignement peut parfois être très mal vécu et créer de la distance entre les membres d’une famille. Au plus, l’enfant est petit au plus cela nous semble impensable de le confier à d’autres personnes. Le risque ici est d’avoir le sentiment de ne pas voir grandir son enfant et de ne pas être le témoin de son enfance ou de certains moments privilégiés. Cela peut être très mal vécu pour les parents qui ne se « retrouvent » finalement pas dans ce choix.

Par ailleurs, la vie en collectivité permanente ne convient pas à tout le monde et certaines personnalités pourront éprouver un véritable mal-être de par cette promiscuité incessante.

Vous l’aurez compris le choix doit être mûrement réfléchi et pensé ensemble. Les « pour » et les « contres » seront propres à chaque situation et à chaque famille. Prenez le temps de vous écouter les uns les autres pour mettre en perspectives les bénéfices et les risques d’une telle situation. Essayez de faire en sorte que tous les membres de la famille gardent l’esprit ouvert pour se renseigner sur l’éventualité d’un internat, sans a priori.

 

L’avis de l’enfant est important, il ne faut pas le négliger car il sera le premier concerné. En cas de blocage sur les discussions, trouvez un consensus qui permettra de faire en sorte que personne ne se sente lésé.

Du côte des parents, je vous invite à vous défaire de toute culpabilité pour tenter au maximum d’être objectif et clairvoyant.

Enfin, gardez à l’esprit que la décision vous appartient et ne peut être dictée que par le cercle familial proche. Ainsi, il est important de se défaire du regard des autres.

Bref, faites vous (à vous-même, votre famille et votre enfant) confiance ! Et souvenez-vous que les décisions ne sont pas irrémédiables.

 

Lise MAROTTE

 

Photo : @trucslondres.com