Le handicap : Le couple face à cette épreuve

Le handicap : Le couple face à cette épreuve

Finalement, écrire un article sur le couple et le handicap, ressemble beaucoup à l’écriture d’un article sur le couple qui vient d’accueillir un enfant. Réorganisation, aménagements, temps de sommeil, temps dédiés à l’enfant, moments réservés au couple, sont des enjeux et des questionnements propres à chaque couple qui devient parent. Il est évident que lorsque le handicap s’invite dans une famille, il vient susciter des questionnements et des exigences au sein du couple mais l’arrivée d’un enfant en général vient toujours chambouler des nouveaux parents. En effet, chaque enfant qui arrive exige de nombreux renoncements, beaucoup d’exigence et cause parfois du soucis aux parents. Il est donc très important de ne pas incomber au handicap les causes de toutes les difficultés liées aux enfants.

Mais il est certain que quand des difficultés médicales, organisationnelles, institutionnelles se greffent à un rythme de vie et à une organisation déjà compliquée, les choses peuvent être plus difficiles. Alors, nous observons souvent que le premier à se diviser, prendre des distances, s’abîmer, c’est le couple.

Pour éviter cela et prévenir au maximum la prise de distance, voici quelques petits conseils.

Le handicap : Comment le couple doit-il réagir ?

Tout d’abord, et comme toujours il est essentiel de continuer ou de prendre la décision de se parler. Exprimer ses ressentis, ses besoins, parler avec le « je » (« Je me sens très seule quand tu ne viens pas avec moi au rendez-vous », « Je me sens incompris quand tu minimises les difficultés de notre enfant »), car chacun peut vivre les choses de son côté et s’éloigner. Essayer de se comprendre, est essentiel pour ne pas coller à l’autre ses propres ressentis et ainsi partager en vérité. Accepter que l’autre ne fasse pas le même chemin que moi et que les choses lui paraissent différentes est essentiel. En effet, chacun des membres du couple ne vit pas forcément les choses en même temps et avec la même intensité. Cela ne veut pas dire que vous ne serez jamais plus sur la même longueur d’onde mais les choses peuvent parfois prendre du temps. Pour l’entourage du couple, pourquoi pas leur offrir des moments seuls pour qu’ils puissent parler, exprimer ce qui leur pèse, s’organiser, se changer les idées…

Il est aussi essentiel que les échanges ne tournent pas qu’autour du handicap et de la maladie, mais que le couple puisse également garder leur vie en dehors de cette réalité-là. En effet, la régularité de certains rendez-vous médicaux fait que les échanges peuvent tourner autour de ça et uniquement de ce sujet, ce qui est vraiment dommageable.

Qu’est-ce que le couple doit-il mettre en place ?

Pour permettre cela, il est important de passer du temps ensemble, même quand tout va bien ! Souvent les couples partent en week-end en « dernière chance », quand toutes les autres solutions ont déjà été évoquées et qu’ils ne croient plus que les choses peuvent s’améliorer. Laisser les enfants, se reposer, faire une retraite en couple, marcher, déguster ensemble est essentiel ! Le conseil de tous les thérapeutes de couple : « Une heure par jour, une soirée par semaine, un week-end par trimestre et une semaine par an » prend toute son importance !

Enfin, il est essentiel de continuer d’avoir des projets. Votre vie ne se résume pas qu’au handicap ! Imaginez d’autres enfants, qui pourront entourer votre enfant déjà présent et qui pourraient agrandir votre famille. Réfléchissez à d’autres projets qui vous tiennent à cœur et réalisez-les ! L’arrivée de votre enfant ne doit pas signifier la fin de votre vie car votre enfant n’a pas à porter tout ça et n’en est pas responsable. Beaucoup de parents se sentent empêchés de faire de nombreuses choses à cause de leur enfant, ce qui est tout à fait compréhensible mais qui peut être dommageable si on fait peser, même inconsciemment, sur notre enfant la fin d’une vie sociale ou professionnelle épanouissante.

N’oubliez pas que l’arrivée d’un enfant handicapé peut être une chance pour un couple, une famille et apporter beaucoup de joie et d’amour. Faites confiance à votre couple et à votre amour ! Bien sûr, n’hésitez pas à vous faire aider par un thérapeute si vous en ressentez le besoin.

 

Crédit photo : @Orlane Boisard

Lénaïg Steffens

Lénaïg Steffens, psychologue clinicienne, psychologue pour enfants, passionnée par les familles, le développement de l’enfant et la relation entre les enfants et leurs parents. Elle a vraiment à coeur que chacun ait une place juste, que les relations soient équilibrées et que les parents gardent leur rôle de parents aimants, bienveillants et rassurants par leur fermeté et leur solidité. Maman de deux garçons et mariée, elle a vraiment à coeur de rejoindre chaque famille dans sa réalité quotidienne et de l’aider concrètement, c’est ainsi qu’elle propose dans son cabinet en libéral des conseils de guidance parentale simples et efficaces !


@lenaig.steffens.psy