Le dictionnaire des ados : comprendre leurs conversations

Le dictionnaire des ados : comprendre leurs conversations

Vous souvenez-vous de Brigitte Fossey et Claude Brasseur dépassés par le vocabulaire de leur chère Vic (La Boom, enfin !!!!) ? Pour les jeunes mamans, regardez LOL … Sophie Marceau, maman d’ado avec les mêmes problématiques version 2009 !

Publicités

Lorsque vous entendez votre ado parler avec ses amis, vous ne comprenez pas la moitié de la conversation ? C’est normal ! Mais rassurez-vous, il suffit juste de connaître quelques mots pour les décoder !

Askip : est tout simplement l’abréviation de « à ce qu’il paraît ».

J’avoue : je valide, c’est l’accord de votre ado.

Bader : Etre triste, un brin mélancolique … votre ado bade. Ce magnifique néologisme vient de « bad », mauvais dans la langue de Shakespeare.

B.G. : n’est autre que l’acronyme de « beau gosse ». Si votre fils est le BG du collège, attendez-vous à recevoir des filles à la maison !

Boloss : le prix citron, vous vous souvenez ? C’est le crétin, le boulet de service du collège… ce que l’on ne souhaite à personne.

Cheum : en verlan, « moche » ! Donc non, n’achetez pas un pull qualifié de « cheum » à votre ado.

Chill : il ne fait pas grand chose, il passe sa journée sur le canapé ? Votre ado chill. Regardez #chill sur Instagram pour comprendre le concept !

Crush : c’est la personne sur qui on jette son dévolu, que l’on a envie de pécho (embrasser) comme disent les ados dans leur langage fleuri.

C’est dar : « c’est trop bien », votre ado est content, rien ne pouvait (presque) lui faire plus plaisir.

Daron, daronne : c’est vous la daronne ! On ne dit plus papa, maman, père ou mère, mais daron et daronne.

Frais : attention, il ne s’agit pas d’une boisson fraîche ! Les ados utilisent frais pour dire qu’ils trouvent quelque chose génial.

Gros : cet adjectif n’a rien à voir avec le poids. C’est juste un surnom masculin.

Maggle: comprenez ma gueule version 2020, utilisé aussi comme surnom. Regardez les hachtag #maggle sur les réseaux sociaux et vous comprendrez !

Posey : expression sortie d’un clip du rappeur Booba qui signifie « posé », de préférence dans un canapé ou sur le lit.

Avoir le seum : un mélange entre c’est être énervé et triste.

Être swag : c’est être cool. Attention, cette expression est un peu passée de mode maintenant.

Spoiler : interdiction de spoiler (dévoiler) la fin de la série !

TKT : ne t’inquiète pas en langage SMS.

Turfu : signifie simplement futur en verlan.

Yolo : « You only live once » (« on ne vit qu’une fois »), c’est le Carpe Diem du XXIe siècle, un peu moins utile pour les cours de latin et beaucoup moins poétique que dans la bouche de Robin Williams on est d’accord.

Wesh : « bonjour », « ça va » … Wesh c’est un peu l’expression passe partout que l’on entend à toutes les sauces !

L’idée, bien sûr, n’est pas de parler comme votre ado, mais bien de comprendre son langage … et de le reprendre afin qu’il s’exprime mieux et enrichisse son vocabulaire (oui, on y croit !).

Et vous, vous comprenez leur langage ou vous êtes larguée ? [NDRL : être larguée ne se dit plus !]

 

Photo : @edencampbell

Annabelle Lebarbé

Rédactrice, formatrice et maman de 2 enfants. Parisienne durant 25 ans, montpelliéraine durant 7 ans, elle habite désormais au milieu de l'Océan Indien à La Réunion.

Elle peut avoir de longues discussions sur l'éducation, le tricot, l'écologie, une recette de cuisine ou encore l'organisation de la vie quotidienne. Si elle aime papoter et rire avec ses amis, elle apprécie également la compagnie de ses livres ou d'une partition.