Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Le baby blues

Le baby blues

Le baby-blues ou déprime post-partum

Le baby blues est une petite déprime du post-partum, qui arrive généralement 3 jours après l’accouchement. Due au bouleversement hormonal énorme causé par l’accouchement, cette dépression est accentuée par la montée de lait qui a lieu en suites de couches.
Ne vous inquiétez pas, ce baby blues est essentiellement physiologique.

Et puis tout ressort. La fatigue des 9 mois et celle des efforts de l’accouchement, les doutes sur votre capacité à être une bonne mère, les inquiétudes pour votre bébé… Vous avez encore quelques douleurs au niveau du périnée, de l’épisiotomie, vous avez des saignements pendant quelques semaines, vous ne reconnaissez plus votre corps, votre ventre est tout détendu…
Et puis votre grossesse est terminée, vous ne portez plus en vous votre petit protégé, ce lien fusionnel est coupé.
Il n’y a rien de honteux à ressentir ce contrecoup émotionnel et physique de l’accouchement. La majeure partie des femmes ressent ce baby-blues quelques jours après l’accouchement de leur bébé.

Il est important d’être entourée dans ces cas là, par son mari, sa famille ou le personnel de la maternité.
Expliquez ce phénomène du baby-blues à votre mari, qui risque de ne pas comprendre pourquoi vous n’êtes pas que dans la joie !

Ne laissez surtout pas s’installer en vous un état dépressif car si votre entourage ne vous comprend pas et ne vous aide pas à passer ce cap des quelques jours, vous pourriez glisser vers une vraie dépression post-natale.
Aux premiers signes, parlez en à votre médecin.

Laure de Fazende

Les commentaires sont fermés.