Le 18/20h qui se transforme en 16/20h !? Nos astuces !

Le 18/20h qui se transforme en 16/20h !? Nos astuces !

Chez moi le 18/20h ? Ça se passe bien … ou pas !

Comme beaucoup de mamans je pense, le 18/20h est le moment le plus redouté de la journée. Les enfants commencent à être fatigués de leur journée, comme moi d’ailleurs ! L’école se finissant à 15h45 chez nous, le 18/20h se rallonge et devient donc le 16/20h ! Oh joie.

Publicités

Comment je le gère sans crise, sans pleur ? À la maison, nous avons instauré un petit rituel à partir de 18h : bain, dîner, prière, dents, pipi, lecture, un câlin et au lit ! Quel beau tableau quand cela fonctionne … mais ce n’est pas toujours le cas !

Les petites astuces qui me permettent de rester cool en toutes circonstances (ou presque !)

 

Le goûter

Le temps précieux du goûter à ne pas négliger ! On rentre de l’école et on se met à table pour prendre un bon goûter, se raconter notre journée, dire ce qui ne va pas, ce qui va bien … Bref, un bon débrief de notre journée à tous. Généralement, mon dernier dort encore, ce qui nous donne du temps entre « grands » !

Les devoirs

Pour le moment, c’est facile, j’ai juste un enfant qui a des devoirs le soir. Mais finalement pas si facile que ça ! Lorsqu’il doit se mettre au travail alors que les autres jouent ensemble, il y a une petite sorte de jalousie qui s’installe. Mais heureusement, elle disparaît très vite, lorsqu’il se rend compte que je suis toute à lui. Nous nous retrouvons dans une pièce fermée, où personne ne doit nous déranger. Les autres vivent leur vie, généralement c’est assez calme et ma deuxième joue à la petite maman, elle aime beaucoup !

Temps libre

Après les devoirs, c’est temps libre pour tout le monde. Le froid arrivant et la pluie tombante, les enfants vont moins jouer dans le jardin, mais ils arrivent à s’occuper dans leur chambre. Je ne suis jamais trop loin d’eux, pour pouvoir m’émerveiller de leur construction ou tout simplement faire une partie de petits chevaux avec eux !

Mettre des alarmes

Pour éviter les crises ou les réflexions comme celle-ci « non, je termine mon dessin » ou encore « un dernier tour de vélo », je mets des alarmes sur mon téléphone. Lorsque celui-ci sonne, les enfants savent qu’il faut changer d’activité. Très pratique, ce n’est pas maman ou papa qui donne(nt) l’ordre, mais le téléphone !

 

Laisser le choix à l’enfant

Attention, c’est toujours un choix qui va dans mon sens et qui colle avec les règles de la maison et notre façon d’éduquer nos enfants. Le but n’est pas d’en faire des enfants rois. Ce choix, donc, juste pour qu’ils aient l’impression que c’est une décision de leur part, mais finalement c’est moi qui ai un peu décidé aussi en fonction de mon humeur ! Voici les petits choix que nous pouvons leur laisser :

  • bain ou douche ?
  • bain / dîner ou dîner / bain ?
  • les dents, pas le choix pour éviter les réflexions du père dentiste !!!
  • c’est maman qui lit une histoire ou vous lisez tout seul ?

3 enfants (bientôt 4)  => 2 rythmes (bientôt 3 ?)  

Avec deux enfants de 6 et 5 ans et un enfant de 18 mois, les rythmes sont différents. Généralement, je donne le bain du dernier, pendant que les grands rangent leur chambre ou continue à jouer. Une fois le bain du dernier pris, c’est au tour des grands, et ils se débrouillent seuls. De ma cuisine, en donnant le diner de mon bébé, j’aime les entendre rire tous les deux en faisant les fous ! Bon il est vrai qu’après il faut rester zen lorsque je remonte et qu’il y a plus d’eau sur le sol que dans la baignoire. Le temps du bain n’est pas chronométré. J’estime que de patauger leur fait du bien et les relaxe. En revanche, ils savent que lorsque je dis « on sort », il faut sortir rapidement !

Il m’arrive de diner avec eux, lorsque je sais que mon mari va rentrer tard, ou qu’ils ont besoin de moi. C’est un moment privilégié, où je me pose vraiment et où nous pouvons discuter. Si je ne dine pas avec eux, il est vrai que j’ai toujours des petites choses à faire. Même si je suis dans la même pièce, mon attention est moins grande.

Le moment qu’ils préfèrent reste la lecture et le gros câlin du soir.

Tout marche quand je reste calme, dès que je les presse un peu ou que je suis stressée (ce qu’ils ressentent beaucoup plus qu’on ne le croit) ça capote ! Mais je ne désespère pas et je recommence le lendemain ! À 20h il n’y a plus un bruit dans la maison et je savoure.

Ma règle d’or : leur demander pardon, si la soirée s’est mal terminée et leur dire que je les aime ♡.

 

Photo :@arnhem.co

Florence Courcier

Addicte au rangement et spécialiste de l’organisation. Diplômée en communication /événementiel, elle a monté sa petite entreprise de prêt-à-porter pour enfants, pour enfin devenir assistante de son mari. Mère de 3 enfants (bientôt 4), Florence aime se détendre en buvant (du café), en cousant, en tricotant et en écrivant.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l’organisation.