Comment gérer la fatigue à l’arrivée d’un nouveau-né?

Comment gérer la fatigue à l’arrivée d’un nouveau-né?

Notre nouveau-né fraîchement arrivé dans nos bras, nous découvrons (ou re-découvrons) l’organisation du rythme particulier du nourrisson qui se met en place petit à petit. En effet, la distinction jour/nuit chez le tout-petit n’est pas encore établie et dans les premières semaines, il lui est nécessaire de se réveiller une voire plusieurs fois en pleine nuit pour boire et être changé. Alors comment gérer la fatigue de la nuit à l’arrivée d’un nouveau-né? Souvent redoutée par les jeunes parents, la nuit peut vite devenir une source de d’angoisse et de stress.

Alors comment faire pour tenir le coup et faire face à une fatigue qui s’installe avec un rythme tellement différent de celui d’un adulte? Naturellement me direz-vous, puisque les parents le font depuis des millénaires! Mais avec quelques conseils, on se fait du bien et on profite de ces moments uniques plus sereinement!

On n’hésite pas à préparer sa nuit!

On prépare dans la chambre où dort Bébé tout le nécessaire pour la nuit! Ainsi on évite de courir dans le noir en pleine nuit à la recherche d’un body propre ou d’une dose de lait en poudre supplémentaire! On prévoit un grand plateau sur lequel on stocke tout le matériel de change, des bavoirs propres et le nécessaire pour faire un biberon. Si on allaite, on prévoit un fauteuil confortable et une petite couverture pour ne pas avoir froid. Une petite veilleuse permet également de se déplacer discrètement sans pour autant allumer une lumière de chevet qui est beaucoup plus forte.  Le but de cette organisation étant de se stimuler le moins possible afin de pouvoir, pour Bébé comme pour vous, poursuivre votre nuit sereinement une fois votre rendez-vous nocturne terminé!

On se partage les réveils…

Quand votre organisation familiale le permet,  en avant pour le partage des tâches de la nuit. Si vous allaitez, le papa peut aller chercher votre tout-petit dans son berceau, le changer et vous l’apporter dans votre lit pour la tétée. Si vous lui donner le biberon, vous pouvez vous partager la nuit en 2, vous permettant à chacun de choisir le créneau qui correspond au mieux à votre rythme nocturne. Et lorsqu’on se recouche, on se retient de checker son téléphone, même quelques minutes, sous peine de retarder complètement votre endormissement.

Une bonne journée pour une bonne nuit!

Pour tenter de survivre à ces réveils nocturnes, on n’hésite pas à se reposer au maximum. Mais pas toujours évident de trouver un créneau pour dormir lorsqu’on a des enfants en bas âge. La meilleure solution reste celle de la sieste pour tout le monde! Si vos petits dorment encore l’après-midi, on essaye de se caler avec eux pour pouvoir s’octroyer une petite pause qui fait du bien! Plus difficile à réaliser quand ils sont dans l’âge intermédiaire, on peut alors faire appel à la famille ou des amis proches pour quelques heures de baby-sitting et ainsi souffler un peu. On évite alors que la fatigue ne s’installe comme un cercle vicieux dont il peut être difficile de sortir.

La naissance d’un enfant reste une période qui peut vite devenir épuisante, autant physiquement qu’émotionnellement. Il peut arriver, pour diverses raisons, que votre enfant ne se réveille pas une mais dix fois par nuit, qu’il pleure sans parvenir à retrouver son sommeil, qu’il ne retrouve l’apaisement que dans vos bras…Dans ces cas, il est important d’apprendre à s’écouter, à se faire confiance. Lorsque l’on se sent trop fatiguée ou déprimée, il ne faut pas hésiter un instant à se confier à une personne de confiance (sage-femme, mère, soeur, amie..) qui saura vous écouter sans vous juger, vous conseiller et vous épauler. Extérioriser votre ressenti peut vous faire beaucoup de bien et vous aider à prendre confiance en vous dans cette belle aventure!

Victoire Guillot-de Sallée

 

Photo : Estelle CBD pour Maman Vogue

Victoire Guillot de Sallée

Si on lui avait dit il y a quelques années que la vie de maman était un savant mélange de joie, d’organisation et de patience le tout sur des montagnes russes d’émotions, elle ne l’aurait jamais cru ! 


Aujourd’hui à la tête d’une jolie tribu pleine d’énergie de 3 enfants, elle partage avec vous ses tips, coups de coeur et bons plans de maman au quotidien sur des sujets qui lui tiennent à coeur ! »