Etre enceinte en confinement : comment vivre votre grossesse à huis clos ?

Etre enceinte en confinement : comment vivre votre grossesse à huis clos ?

Vous qui êtes enceinte, vous aviez peut-être prévu d’aller vous reposer chez vos parents, de vous offrir un massage ou même de faire vos achats pour préparer la chambre de votre bébé ? … Mais malheureusement, cela n’est plus possible. Le confinement « part 2 » a été annoncé la semaine dernière, et nous devons à nouveau rester chez nous le plus possible. Ce confinement est plus souple que le précédent, et c’est tant mieux. En revanche, vous qui attendez un heureux événement vous êtes des personnes à risque, vous allez donc devoir vivre votre grossesse à huis clos.

Publicités

Quels sont, selon nous, les TIPS pour bien vivre ce nouveau confinement sans faire ressentir à votre bébé l’angoisse et la peur qui vous habite peut-être ?

Parler

N’oubliez pas de parler à votre bébé, de lui faire des caresses, de lui chanter des chansons. C’est le moment, vous êtes chez vous, assises sur votre canapé, profitez-en. Ce n’est pas dans le métro ou dans le bus que vous pouvez prendre le temps de lui parler. Alors là, plus d’excuses !

Du Chocolat

Le chocolat est un remède contre la morosité et la dépression. Quoi de mieux que de s’offrir ce petit plaisir quotidien. Un, deux ou trois carrés après le repas et hop, vous voilà reboostée pour affronter l’après-midi ! Et puis les kilos en plus, et bien tant pis, on les perdra une fois qu’on aura accouché !

De la lecture

Les librairies sont fermées me direz-vous. Vous arriverez bien à trouver un ou deux bons livres dans votre bibliothèque non lus ou que vous avez envie de relire. Votre voisine peut aussi, peut-être, vous prêter son dernier coup de cœur.

Pour suivre votre grossesse pas à pas, je vous conseille le livre de Maman Vogue : Ma grossesse épanouie, écrit par Laure d’Alançon aux éditions du ROCHER. Une petite pépite qui vous aidera à comprendre votre grossesse semaine après semaine avec des conseils de pros et de mamans.

Du DIY

Vous avez peut-être laissé tomber votre machine à coudre ou vos aiguilles à tricoter par manque de temps. Laissez-vous tenter et prenez le temps de les ressortir. Vous pouvez peut-être commencer un petit trousseau pour votre bébé.

Vous aurez aussi peut-être le temps cette année de faire votre déco de Noël et votre calendrier de l’Avent perso. Foncez, c’est le moment si vous avez un peu de temps.

Dormir

Prenez le temps de faire des siestes. 20 minutes top chrono. Un petit dodo rapide pour affronter la fin de journée souvent difficile et encore plus lorsque nous sommes enceintes. Pendant la sieste du dernier et le temps calme des plus grands, vous avez la possibilité de vous reposer aussi. Le linge : ça attendra !

Demander de l’aide

Ne vous dites pas que vous pouvez tout faire toute seule. Votre mari peut vous aider plus que d’habitude dans les tâches du quotidien. Vos enfants aussi, s’ils sont en âge de comprendre peuvent faire des choses pour vous aider.

Profiter de l’instant présent

Sachez profiter de chaque moment de la journée. Une bonne tisane au coin du feu, un sourire de vos enfants qui rentrent de l’école, un coup de téléphone inattendu. Il se passe beaucoup de choses dans la journée qui nous apportent des petites joies. Profitez de ces instants sans penser à vos angoisses et peurs face à cette grossesse inédite.

 

Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour cette période qui n’est pas celle que nous avions envisagée. Prenez-soin de vous. Et n’oubliez pas de nous partager vos idées pour garder le cap tout en devant rester chez vous.

 

Photo : Virginie Hamon pour Maman Vogue

Florence Courcier

Addicte au rangement et spécialiste de l’organisation. Diplômée en communication /événementiel, elle a monté sa petite entreprise de prêt-à-porter pour enfants, pour enfin devenir assistante de son mari. Mère de 3 enfants (bientôt 4), Florence aime se détendre en buvant (du café), en cousant, en tricotant et en écrivant.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l’organisation.