L’Embrace Planner, l’agenda pour mieux m’organiser au quotidien !

L’Embrace Planner, l’agenda pour mieux m’organiser au quotidien !

Nouvelle année, nouvelles résolutions ! Et parmi ces dernières, il y a celle de mieux m’organiser au quotidien. Pour m’accompagner sur ce chemin, j’ai choisi l’Embrace Planner . Je vais vous dire pourquoi je suis complètement conquise par cet agenda pas comme les autres.

Publicités
embrace-planner-mamanvogue

©ange_prvst

Un outil d’organisation très bien pensé

La créatrice de l’Embrace Planner est passionnée de planification et elle nous fait partager son savoir-faire.

  • Une grande et belle page par jour. Moi qui ai l’habitude d’absolument tout noter, je dois dire que j’apprécie d’avoir autant de place au quotidien.
  • Un agencement de page parfait pour séparer les rendez-vous de la prise de notes et les petits moments bien-être de la liste des choses à faire.
  • Une attention portée aux détails: des coins protégés, des onglets mensuels faciles à utiliser, un vision board annuel et une vue d’ensemble chaque mois.

Un bel objet

Je suis sensible au beau et pour un objet qui m’accompagne tous les jours, je n’allais pas faire l’impasse dessus.

  • L’Embrace planner allie sobriété et élégance. Une couverture rigide, une tranche épaisse, de gros anneaux dorés… on a l’impression d’ouvrir un beau livre et ça donne envie de s’atteler à la tâche ! Pas de couleurs ou de dessins superflus et deux couvertures au choix. Personnellement, j’ai craqué pour l’Iconic stripes.
  • Un emballage soigné. J’ai reçu mon planner dans une belle boite et bien protégé dans un sachet en tissu comme un véritable cadeau à déballer.

Un agenda pour prier et méditer

La véritable identité de ce planner pas comme les autres, c’est la place qu’il fait à la prière et à la parole de Dieu.

  • Une citation quotidienne de la Bible qui donne un élan particulier à la journée. Je me suis d’ailleurs empressée d’aller voir celle de mon anniversaire : « Demandez, et l’on vous donnera ».
  • Une prière à écrire chaque jour. J’aime que ce soit la première chose qui apparaisse sur la page et qu’elle chapeaute tout le reste de la journée.
  • Un espace de prise de notes et de réflexion chaque dimanche pour les sermons inspirants que l’on ne veut pas oublier.

 

En bref, je suis comblée par ce planner qui répond à tous mes critères : praticité, beauté et spiritualité.

Spécialement pour vous, l’Embrace Planner est en vente privée sur Maman Vogue jusqu’au 4 février et accompagné d’une surprise ! Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter de l’Embrace Planner et recevoir un kit d’essai.

Bonne organisation à toutes !

embrace-planner

©ange_prvst

 

Angélique Provost, photographe et autoentrepreneuse, utilise l’Embrace Planner depuis déjà un an !

« 2020 sera ma deuxième année avec l’aide précieuse de l’Embrace Planner au quotidien, et ce ne sera certainement pas la dernière

En 2019 je l’ai utilisé de janvier à juin, jusqu’à ce que je l’oublie un matin dans le métro : en 6 mois des choses ont considérablement changé.

Sur le plan professionnel d’abord :

  • L’agenda m’a aidé à prioriser les choses à faire afin d’être moins « occupée » et plus « productive ».
  • Chaque page se divise en petits encarts qui m’ont aidé à séparer tous les aspects d’une journée : les rendez-vous, les choses à accomplir, les notes à gribouiller pour ne rien oublier. Pour moi qui travaille depuis chez moi, qui n’ai pas de bureau, j’avais en quelque sorte tout mon bureau dans mon agenda. Il m’a aidé à cloisonner vie pro et vie perso.
  • Et ce petit encart bien être, qui me rappelait régulièrement que je ne suis pas uniquement mon travail, et qu’une heure d’inactivité pour ne rien faire d’autre qu’écouter une symphonie, ça fait du bien, ça repose l’âme et le corps, et ça développe la créativité.
  • Les premières pages de cet outil proposent aussi une session d’introspection pour établir un plan de développement sur l’année à venir. Pouvoir y revenir régulièrement pour se recentrer sur ses objectifs et les ajuster est vraiment salvateur pour garder la motivation sur 365 jours.
  • Paradoxalement, je dormais mieux. Oui oui ! Le fait de lister le soir par écrit les objectifs du lendemain me permettait de m’endormir sereinement, sans repasser en boucle une to do list dans ma tête jusqu’à tomber d’épuisement (et je suis convaincue qu’on est nombreuses à faire ça).

©ange_prvst

Ensuite il y a le plan spirituel :

  • j’ai repris l’habitude de la prière du matin : chaque matin j’ouvre mon agenda pour m’atteler aux taches inscrites. Avant quoi je remplis l’encart prière, qui est en haut de la page, ça me permet de confier ma journée dans son ensemble, et de demander de l’aide au Bon Dieu pour les tâches difficiles, ou simplement pour celles qui m’ennuient d’avance et qui sont écrites là, sous mes yeux.
  • J’ai retrouvé le réconfort de la prière du soir : chaque soir avant de me coucher, je note à la page du lendemain les choses qui m’attendent, je coche (ou non) celles réalisées dans la journée. Tout naturellement on en vient à remercier le Bon Dieu de nouveau pour l’aide demandée et apportée sur les obstacles rencontrés, et s’en suit un bref examen de conscience sur la façon dont on a géré cette journée. Un pardon pour les manques de patience, les paresses, et les manquent de rigueur, un remerciement pour les grâces reçues.
  • Le dimanche il y a une page supplémentaire : « prédication, étude biblique ». Je pensais qu’elle était réservée à la prise de note pendant le sermon par exemple, et pendant plusieurs semaines, je ne l’ai pas utilisée (si vous avez des enfants, je n’ai même pas besoin de vous expliquer pourquoi). Jusqu’à ce que je décide de faire autrement : le samedi soir je prenais le temps de lire et tirer un enseignement des textes de la messe du lendemain, que je notais et développais sur cette fameuse page. Et j’arrivais le dimanche sans missel, avec mes deux petits garçons, poussette et sac à langer, prête à m’occuper d’eux sans peiner à suivre et faire miennes les lectures et les oraisons. Adieu les sensations de messe ratée à cause des aléas de la vie de parent. Ils n’ont d’ailleurs jamais été aussi sages à la messe que quand j’étais moi-même détendue d’avoir pu la préparer en amont.

Et puis en juin donc, je l’ai égaré, cet outil fantastique.

Et là, beaucoup de choses ont rechangé dans l’autre sens… Manque de rigueur, oubli, manque d’organisation, sentiment d’être submergée et de frôler le burn-out.

Alors quand vers septembre ou octobre, Seheno m’a proposé de reprendre l’Embrace Planner pour 2020, beaucoup de choses me sont revenues en mémoire, et j’ai sauté le pas sans une demi seconde de doute.

Aujourd’hui toutes ces habitudes sont revenues, et j’ai retrouvé beaucoup de sérénité. 

Si je dois résumer en un seul mot ce que l’Embrace Planner m’a apporté dans ma vie d’entrepreneur, de femme et de maman: c’est l’ ÉQUILIBRE. Et ça faisait longtemps que je le cherchais. »

 

Il est en ce moment en vente privée sur MAMAN VOGUE à prix réduit ! on en profite ici !

Marie-Amélie Clément

Maman de deux petits gars, épouse de militaire, mais surtout femme passionnée d'écriture, de littérature et de voyages. Marie-Amélie prend sa plume pour chercher la justesse et la vérité en toutes choses. Elle aime s'interroger, observer et découvrir sans cesse sur les autres et soi-même. 
 
Elle s'interroge également sur une autre manière de vivre sa féminité et sa maternité : plus simple, plus instinctive et plus écologique.
 
Pistes, anecdotes, conseils et réflexions en tout genre pour avancer simplement dans la vie de tous les jours et apprendre à déculpabiliser !