Ecart d’âge entre vos enfants, y a-t-il un idéal ?

Ecart d’âge entre vos enfants, y a-t-il un idéal ?

« Nous aimerions des enfants très rapprochés ». « J’attends que mon aîné entre à l’école pour envisager avoir un second ». « Nous n’avions pas prévu d’avoir un troisième aussi vite ».

Toutes ces remarques sont très personnelles. Parfois, nous voulons reproduire un schéma familial. Parfois, nous choisissons au fil du temps. Et, parfois, la vie décide simplement pour nous.

 

Alors un idéal ? Il n’y en a évidemment pas ! Chaque écart présente ses avantages et ses inconvénients.

 

Les rythmes

Avoir des enfants proches en âge permet de maintenir un rythme commun. Même si votre plus grand ne fait plus la sieste le matin, il y a de bonnes chances qu’il la fasse encore l’après-midi en même temps que son petit frère / sa petite soeur. Ils ont également un rythme similaire le soir, prennent leur bain ensemble, dînent en même temps et se couchent à la même heure.

Si vos enfants ont plus d’écart d’âge, vous devrez alors prendre en compte plus de rythmes et parfois avoir jusqu’à trois services le soir. Un repas vers 18h30 pour votre petit, un vers 19h30 pour votre ado et un vers 20h30 pour vous, parents. Vous ne pourrez effectivement pas demander à votre aînée d’adapter un rythme de tout petit et inversement. Cela a toutefois l’avantage de permettre des moments privilégiés avec chacun.

 

Les jeux

Le second point concerne les jeux de vos enfants. Plus ils sont rapprochés, plus leurs jeux pourront être similaires. Ils les partageront, les échangeront, se les disputeront également. Vous pourrez prévoir des activités communes. Mais, vous devrez également faire avec la personnalité et les goûts de chacun.

Si leur différence d’âge est plus importante, votre aîné peut aider, apprendre et transmettre à son cadet. Il peut, aussi, avoir moins envie de jouer à des jeux de petit ou votre petit vouloir à tout prix jouer aux mêmes jeux que son grand frère.

 

Les relations

L’écart d’âge entre vos enfants peut déterminer les relations qu’ils entretiennent. Une complicité de fait s’établit plus couramment entre deux enfants du même âge par le partage des amusements et des bêtises. Mais, un écart d’âge plus important peut voir naître un beau rôle de transmission et de guide, avec une même complicité.

 

Chaque écart est riche des ses enseignements. Chaque enfant a, de toutes façons, sa personnalité propre, même s’ils sont très rapprochés. Vous pourrez trouver plus de ressemblance ou de connivence entre votre très grand et votre tout petit, qu’entre deux enfants très rapprochés.

 

Photo : Dorothée Garnier pour Maman Vogue