Déménager en toute sérénité … ou presque !

Déménager en toute sérénité … ou presque !

À l’heure où tout le monde s’apprête à partir en vacances, à sortir un peu la tête de l’eau après ces mois si particuliers de confinement, me voilà, une fois de plus, le nez plongé dans mon déménagement. Ô joie ! Si vous aussi votre maison ressemble actuellement à un chantier, envahi de cartons, scotchs XXL, cutters et autres marqueurs BIC légendaires, si vous aussi vous êtes en pleine dépression administrative face aux mille-et-uns papiers à remplir pour faire face à ce changement de logement : vous êtes sur le bon article ! Avec 26 ans de vie et 16 déménagements à mon actif, laissez-moi vous donner quelques petites clés pour gérer ce grand chamboulement d’une main de maître … ou presque  !

Publicités

S’il est un mot à connaître pour mener à bien son déménagement c’est celui-ci : l’OR-GA-NI-SA-TION. Lister, noter, préparer, planifier, composer, prévoir, hiérarchiser les priorités : autant d’actions que vous allez devoir rajouter à votre programme des prochaines semaines. Pour ce faire, munissez-vous d’un précieux cahier de déménagement qui vous suivra dans cette aventure (et même dans les prochaines) et utilisez-le pour tout ce qui suit :

1- Les devis

Organiser un déménagement passe inévitablement par cette case. Il faut obtenir des devis, les comparer et s’assurer de choisir le bon déménageur A.K.A celui-qui-ne-nous-coûtera-pas-un-bras-mais-qui-est-assez-bon-pour-ne-pas-casser-la-vaisselle-de-Bonne-Maman. Vaste programme. Pendant cet exercice, n’hésitez pas à demander des avis / retours d’expériences autour de vous : certains déménageurs présentent très bien lors de la rencontre avec le commercial mais s’avèrent être une vraie catastrophe au moment du rangement des affaires. D’autres, au contraire, ne paient pas de mine mais prennent un soin tout particulier à déménager vos effets personnels.

Il faut penser à préciser plusieurs choses au moment du devis :

  • Le cubage (un expert peut venir l’estimer mais comptez environ 10 cartons pour 1M3)
  • L’accès du camion déménagement dans votre rue au départ et à l’arrivée (éventuellement, demander à la mairie)
  • Les étages et éventuels ascenseurs au départ et à l’arrivée
  • Demande d’un monte-meuble en fonction
  • Voiture / pas de voiture
  • Préférence des dates pour le retrait et la livraison (si étranger ou DOM TOM, renseignez-vous sur le temps en mer et le dédouanement)
  • Pour les militaires : nombre d’années de service du militaire, grade, situation familiale

Notez tout dans votre petit cahier dans l’onglet « devis« , comparez, choisissez et signez !

2- Triez : je garde, je jette, je donne, je vends

Une fois le déménageur choisi, il est grand temps de s’attaquer au gros du sujet : le rangement ! Vous allez découvrir à quel point notre capacité à accumuler des affaires est grande ! Autant vous prévenir, les pièces les plus pénibles à ranger sont la cuisine et le bureau. Celles-ci mettront vos nerfs à rude épreuve et vous demanderont du temps et de la patience.

La règle des quatre sacs, ou règle d’or du déménagement :

  • Sac 1 – la poubelle : tout ce que je n’utiliserai plus, les médicaments ou produits de soin périmés (si, si, je sais qu’il y en a une tonne dans votre salle de bain !), les papiers administratifs n’ayant plus d’intérêt (attention néanmoins à bien conserver les talons de chéquiers, fiches de paies, quittances de loyers, etc.), le/les T-shirt troué(s) que vous avez depuis le lycée, les chaussures abîmées, … Bref, tout ce qui aurait mérité de partir à la poubelle depuis un certain moment déjà ! Vous serez étonnée de voir à quelle vitesse ces sacs se remplissent !
  • Sac 2 – le sac de course : tout ce qui est à donner, plus précisément ce qui n’a pas vraiment de raison de finir à la poubelle mais qui ne mérite pas vraiment d’être vendu non plus. Vous pouvez donner un peu partout : Secours Catholique, les Relais, les Restos du Cœur, Emmaüs, votre entourage. Bref, faîtes de la place en rendant service !
  • Sac 3 – le vide grenier : tout ce que vous ne souhaitez pas ramener mais qui a de la valeur. Le bon coin et le marketplace Facebook vont devenir vos meilleurs amis. Prenez le temps de faire cela en avance pour ne pas vous retrouver avec vos objets à la vente une fois le déménagement parti.
  • Sac 4 – le carton : tout ce qui reste devrait donc logiquement atterrir dans vos cartons. On arrive à l’étape suivante.

3- Faire ses cartons

Faire ses cartons nécessite également une grande organisation. Au fur et à mesure des années et des déménagements vous vous découvrirez un don pour Tetris car un bon carton est un carton consciencieusement réfléchi, bien emboîté, ni trop vide, ni trop rempli. Bref, un carton bien exécuté demande quelques années d’expérience. Exit les cartons « bazar » dans lequel vous videz votre tiroir de bureau. Dans les cartons on range et on organise. Non seulement vous éviterez la casse mais en plus le déballage des cartons s’avérera bien plus facile. Mes conseils :

  • Distinguer différentes pièces et ne pas les mélanger. Vous allez établir une liste de pièces classique : bureau, Chb 1, Chb 2, Chb 3, SDB, Salon, Cuisine, etc : ne mettez pas des affaires du bureau avec des affaires de la salle de bain, ce sera une vraie galère à l’arrivée pour vous et pour les déménageurs. Indiquez bien sur chaque carton la pièce à laquelle il est destiné pour vous faciliter les choses.
  • Soigner la présentation. Je le répète, un carton bien fait ne bouge pas d’un millimètre lorsqu’il est transporté, cela évite la casse ! Il faut donc bien emboiter les choses que l’on met à l’intérieur et remplir les espaces vides avec des tissus ou des plus petites pièces. Ce n’est pas grand-chose mais ça change tout !

4- Listez : l’importance de l’inventaire

Outre le fait qu’il vous sera demandé par les déménageurs pour des questions d’assurance, faire un inventaire vous permet d’être sûre que vous avez bien récupéré la totalité de vos effets à l’arrivée et de faire le point sur ce qui est cassé ou abîmé. Mon conseil c’est de vous munir d’une petite boîte qui vous suit partout lorsque vous emballez vos affaires: la boîte magique du déménageur. Celle-ci contient 1 cutteur, 1 marqueur, du gros scotch, 1 stylo et, bien sûr, votre cahier de déménagement. Ainsi, à chaque fois que vous fermez un carton, vous pouvez indiquer dessus :

  • Le numéro du carton
  • La pièce pour laquelle il est destiné
  • Ce qu’il contient

Ensuite vous n’avez qu’à recopier ça sur votre cahier, dans l’onglet « inventaire ».

5- L’administratif

Une fois tout ceci effectué, il vous faudra encore penser à tout ce qui concerne les changements d’adresse et l’administratif. Voici une petite liste non-exhaustive des choses à ne pas oublier :

  • Clôturer les abonnements EDF, eau, internet et ouvrir les nouveaux
  • Mettre en place un suivi de courrier auprès de la Poste -de votre ancienne adresse à votre nouvelle-, le temps que tous les changements d’adresses aient été pris en compte.
  • Donner votre nouvelle adresse à la banque, la CAF, votre employeur, l’école des enfants, Pôle Emploi, vos assurances, vos abonnements, contrats (magazines, téléphones portables, etc.) et tout autre personne susceptible de vous envoyer du courrier !

Voilà, le compte est bon, je crois ! Il n’y a plus qu’à se remonter les manches ! Courage !

Anne-Victoire G.

Crédit photo : simpatico