Comment rester connectés en couple après une naissance ?

Comment rester connectés en couple après une naissance ?

Elle : « Tu as de la chance d’aller travailler… je rêve que d’une chose, c’est de quitter la maison et de retourner bosser. »

Lui : « Je suis fatigué, ras le bol de bosser comme un ours. J’ai besoin de vacances. Je ne rêve que d’une chose, c’est d’être à la maison, de me poser. »

Une incompréhension totale entre époux dû à un changement dans leur vie : une naissance. Ce nouveau petit être arrivant qu’il soit voulu, attendu, ou un beau cadeau de la vie chamboule tout dans un couple. Il faut apprendre à se réapprivoiser. Il faut apprendre à vivre sa vie de couple après la naissance avec une tierce personne qui nous occupe beaucoup. Que ce soit notre premier, deuxième ou cinquième enfant c’est un sacré changement. Patience, pour vous, couples, qui êtes dans une impasse dû à cette nouvelle vie. Oui patience ! Peu à peu, vous retrouverez cette harmonie que vous aviez auparavant. Cela peut prendre plusieurs semaines, même plusieurs mois. Alors, courage !

Vous n’habitez pas forcément pas à Paris … et pourtant. Pourtant, vous pouvez, vous aussi, utiliser cette expression qui peut vous ressembler aujourd’hui : « métro, boulot, dodo. » Une routine s’est installée. Votre mari est très pris au travail. Il rentre tard. Il ne profite pas des enfants le soir puisqu’ils sont déjà couchés. Et vous vous venez tout juste de coucher votre nourrisson mais pour combien de temps ? Surprise !

Vous êtes fatigués. Chacun à votre manière ; par vos grosses journées au travail ou à la maison, lorsque vous vous retrouvez le soir, vous pouvez avoir tout juste la force de dîner et d’aller vous coucher. Difficile de prendre le temps d’écouter l’autre ou de se faire entendre. Tout est sujet de dispute. Même pour des petites broutilles. Au bout du rouleau, généralement, plus rien ne va. La communication est au point zéro et vous n’arrivez pas à vous comprendre. Pourquoi ? Peut-être, parce que vous êtes finalement chacun l’un à côté de l’autre, avec vos propres préoccupations, et que celles de votre « voisin » ne vous atteignent pas puisque vous avez les vôtres …

« Mais quand est-ce que tout cela va s’arrêter ? Quand est-ce que nous allons pouvoir enfin nous poser ? Est-ce que nous arriverons un jour à nous comprendre à nouveau ? Tout était si fluide avant ? »

Alors quelles solutions pouvez-vous mettre en œuvres pour retrouver cette bonne entente au sein de votre couple après ce changement de vie ? Que pouvez-vous mettre en place pour retrouver cette harmonie que vous aviez avant ? Comment faire en sorte de se comprendre ? De s’entendre ? De s’écouter ?

Voici quelques petits Tips qui vous aideront je l’espère.

Patience et repos pour le couple après une naissance.

De la patience il va vous en falloir. Un nouveau-né demande beaucoup de temps et d’attention. Vous rêvez d’un apéro en tête-à-tête avec votre mari. Mais, à peine êtes vous installés dans votre canapé, votre bébé réclame vos bras. Patatras ! Votre plan tombe à l’eau. Patience, bientôt vous pourrez le faire lorsque bébé fera ses nuits.

Et le manque de sommeil … parlons-en ! C’est peut-être ça la clé de tout ce qui va suivre. Souvent, on dit : « quand maman va, tout va ! » Alors, vous les mamans de nourrissons, même si vous avez 10 machines en retard, une salle de bain cracra, un déjeuner à préparer … prenez le temps de dormir, de vous poser, de vous reposer, de vous allonger lorsque votre bébé dort. Si dans la journée, vous avez eu / pris ce temps nécessaire pour vous requinquer, vous serez plus à même de recevoir les petites réflexions de votre mari le soir, ou tout simplement vous aurez la force et le courage de l’écouter. Facile à dire ! Moins facile à faire. Mais essayez tout de même de le faire même 5 / 10 minutes dans la journée.

Retrouver son intimité de couple après une naissance.

Après le sommeil, le repos … Il y a en deuxième place l’acceptation de son corps pour vous femme qui avez vécu un accouchement, qu’il soit par VN ou par césarienne. Une fois que vous aurez retrouvé ce corps, il faut réussir à retrouver son intimité de couple. Pas facile lorsque les nuits sont hachées. Mais le jour où vous la retrouverez, vous aurez déjà fait un bon bout de chemin. L’union de votre corps avec celui de votre cher et tendre va résoudre bien des problèmes. La sexualité est en effet une chose fragile et importante qu’il ne faut pas négligée dans un couple. Mais avant cela, peut-être faudrait-il …

Se retrouver en tant que femme

Quel serait pour vous la chose qui vous permettrait de vous retrouver en tant que femme ? Prendre un peu de temps pour vous maquiller le matin ? Perdre vos kgs de grossesse ? Vous faire percer les oreilles ? Retourner travailler ? Vous faire une nouvelle garde-robe ?

Si vous savez comment faire pour vous sentir à nouveau femme après être passer par la case « mère à 200% », essayez de mettre en œuvre ce dont vous avez besoin. Il est important de se reconnaître en tant que femme pour être une bonne épouse.

Connaître ses besoins et ses limites. Et ceux de votre conjoint.

Connaissez-vous. Apprenez à connaître vos besoins et vos limites ? Voilà un petit exercice qui serait intéressant à faire. Faîtes une liste de ce qui vous ferait du bien et une liste de ce qui vous chagrine. Et parlez-en en couple. Ainsi, en connaissant vos besoins, ceux de votre mari, en connaissant vos limites et celles de votre mari, vous pourrez vous comprendre plus facilement. Par exemple, si votre mari a besoin d’une demi-heure lorsqu’il rentre le soir pour décompresser en allant faire du sport, une balade, prendre une douche ou bouquiner … Laissez-le dans cette bulle dont il a besoin. Il vous en sera reconnaissant et sera décontracté après pour la soirée !

Une oreille attentive.

Si votre conjoint n’est pas aujourd’hui capable d’entendre ce que vous avez sur le cœur, vos idées que vous voulez mettre en place pour raviver la flamme, tournez-vous vers un membre de votre famille, un ou une amie. Chercher l’oreille attentive qui pourra vous soulager durant cette dure période.
N’ayez pas peur de pleurer. Ne vous cachez pas. Quel bien fou cela peut vous procurer, alors lâchez TOUT !!!

Puiser le positif dans votre couple après une naissance.

Essayez en couple, chaque soir de vous poser. Et trouvez ensemble les petites choses positives qui se sont passées dans la journée. Il est important que toutes belles attentions, tous beaux événements, même minimes sont-ils, soient mis en évidence. Ils vont vous aider à surmonter vos obstacles, vos épreuves.

Avoir de la gratitude.

Parfois il est difficile de voir ce que l’autre fait pour nous. En rentrant du travail, l’homme se rend compte que les poubelles ne sont pas sorties alors que sa femme était à la maison toute la journée. Elle aurait largement pu le faire. Et pourtant, il va mettre les pieds sous la table parce que le dîner fume lorsque qu’il ouvre la porte. Alors oubliez les poubelles et dites merci pour le dîner qui est prêt. Et inversement, la femme a mis les poubelles en évidence pour que son mari les sorte dès son retour du travail. Mais il ne le fait pas. Intérieurement, vous avez le droit d’être énervée, mais n’a-t-il pas le droit de se poser un peu avant d’accomplir cette tâche ? Plutôt que de l’agresser avec les poubelles, remerciez le d’être partie toute la journée pour subvenir aux besoins de votre famille.

Ces petits Tips sont très personnels et ne conviendront pas à vous toutes lectrices. L’idée était de vous partager ce que j’essaie de mettre en place après un passage « à vide » dû aux différentes naissances. A vous de prendre ce qui sera bon pour votre couple après la naissance !

 

Florence COURCIER – @laplumedeflo

Crédit photo : @Orlane Boisard

Florence Courcier

Addicte au rangement et spécialiste de l’organisation. Diplômée en communication /événementiel, elle a monté sa petite entreprise de prêt-à-porter pour enfants, pour enfin devenir assistante de son mari. Mère de 3 enfants (bientôt 4), Florence aime se détendre en buvant (du café), en cousant, en tricotant et en écrivant.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l’organisation.