Comment gérer les humeurs de nos enfants en voiture ?

Comment gérer les humeurs de nos enfants en voiture ?

Les vacances arrivent, nous sommes affairés à faire les bagages, à préparer les dernières petites choses à ne pas oublier. Mais nous sommes surtout surexcités à l’idée de partir dans cette petite location qui nous fait tant rêver depuis que nous avons appelé pour la réserver. Nous imaginons nos enfants heureux, faisant de nouvelles découvertes. Ils vont être bien dans ce lieu neutre, nos vacances en famille seront idylliques.

Publicités

C’est l’heure du départ. La voiture est remplie les enfants sont attachés, le GPS nous dit à quelle heure nous allons arriver et la voiture est allumée, prête à démarrer. Le voyage ne se passera finalement pas comme nous l’avions prévu, avec des enfants sages comme des images. Un de nos enfants ne supporte pas les longs voyages, et c’est une angoisse d’être assis dans son siège sans bouger pendant plusieurs heures. Comment réagir face à ce comportement qui nous est pénible, mais aussi douloureux, car il n’est jamais agréable de savoir un de nos enfants dans un état pareil.

La tablette avec un dessin animé pour qu’il se calme, on oublie. Quand le dessin animé sera terminé, il y aura une nouvelle crise et il voudra en regarder un autre. Et puis, les spécialistes nous disent qu’il est préférable d’éviter les écrans le plus possible, alors évitons cette solution pour le bien des yeux et du cerveau de nos enfants.

Voilà donc quelques idées qui vous aideront peut-être à passer des voyages en toute sérénité, sans avoir trop de crise.

Choisir l’heure du départ

Il y a des personnes qui partent le matin tôt, d’autre après le déjeuner pendant la sieste des enfants, d’autre le soir après le diner. Il y a ceux qui prévoit de faire une pause pour couper le trajet avec un repas. Bref, nous choisissons la meilleure heure pour que les enfants soient calmes dans la voiture.

Un sac de jeux

Vous n’êtes pas obligé de prendre avec vous tout ce qui se trouve dans la salle de jeux, mais vous pouvez prendre trois ou quatre jeux avec lesquels votre enfant aime particulièrement jouer au moment de votre départ. Ne lui donnez pas tous les jeux d’un seul coup dès le début du voyage, il risquerait de s’en lasser très vite, et de ne plus en vouloir. Donner un jeu par un jeu est le plus judicieux pour que votre enfant ne se lasse pas trop vite de tout ce qu’il a dans son sac.

Jouer en famille

Comment jouer dans la voiture en famille pensez-vous peut-être ? Voici quelques exemples ci-dessous :

  • « Le premier qui voit » … et ce jeu peut de définir à l’infini (un tracteur, un clocher, des vaches, une voiture jaune, …)
  • Choisissez chacun une couleur de voiture, et celui qui en voit en plus a gagné.
  • Apprendre à connaître les départements avec les plaques d’immatriculation. S’ils sont trop petits, c’est une occasion pour leur apprendre que chaque département est associé à un numéro. Une bonne occasion de réviser sa géographie pour nous adultes !
  • « J’ai trouvé ! » … un enfant ou un adulte pense à un animal ou à une personne et les autres doivent deviner. Celui qui fait deviner ne peut répondre que par oui ou par non. Les enfants de trois ou quatre ans peuvent jouer à ce jeu sans aucun problème.

Chanter et mimer

Les petits aiment lorsqu’on leur chante des chansons, et si elles sont mimées, c’est encore plus divertissant ! Si vous n’êtes pas à l’aise dans la chanson, vous retrouverez facilement un grand nombre de comptines sur internet.

Ecouter des histoires

Les histoires à écouter sont aussi un moyen de calmer vos enfants et de les rendre attentifs à autre chose que leur ennui. Tous les dessins animés sont racontés et sont très bien faits. Un petit livre accompagne souvent l’histoire, ce qui rend encore plus attrayant l’activité ! Si vous n’avez jamais essayé, sautez le pas, vous allez être conquis.

Faire des pauses

Adultes, nous sommes capables de faire un long trajet sans pause, les enfants, non … Ils ont besoin de dégourdir leurs petites gambettes, de courir, de prendre l’air, de crier sans que nous leur disions « chut » … Sur un long trajet, une pause de 15/20 min toutes les deux heures et demies est raisonnable.

Voilà les quelques petites idées qui pourront peut-être vous aider à passer des voyages plus sereins et moins bruyants avec vos enfants ! Bonne route à tous sur le chemin des vacances !

Florence COURCIER – @laplumedeflo

 

Crédit photo : istock