Comment aider celle qui va bientôt accoucher ?

Comment aider celle qui va bientôt accoucher ?

En réalité, il est très difficile de préparer les femmes qui vont bientôt accoucher à ce qui va leur arriver juste après. Pourquoi ? Parce que chaque femme est tellement différente, et que même d’une naissance à l’autre, les choses changent. Si nous ne pouvons peut-être pas vraiment les préparer à cette arrivée, nous pouvons néanmoins leur donner quelques conseils de bon sens, les écouter, et les aider.

Tout d’abord, il est essentiel de rappeler aux femmes que leur meilleure alliée c’est elle. Elle et les professionnels de santé évidemment. Pour cela, il peut être bon de prendre de la distance avec les sources de stress ou les éléments qui pourraient leur donner de fausses croyances sur elle ou sur la maternité en général. Je parle là évidemment des réseaux sociaux. N’oublions pas que ce média, bien que très positif sur de nombreux aspects présente la maternité et le post partum comme quelque chose de soit très idyllique, comme un moment de grâce et de fusion entre son corps et son bébé, soit comme quelque chose de sale, voire trash, avec des descriptions de détails voire même des photos qui relèvent de l’intime et du vécu personnel de chaque femme et qui n’a pas toujours besoin d’être montré. Ces « révélations » ont de bon qu’elles permettent de délier les langues et d’ouvrir la voix et les échanges autour de cette réalité du post-partum. Il est et il sera essentiel de rappeler aux femmes que tout ce qu’elles vivront aura déjà été vécu par quelqu’un d’autre, c’est essentiel car cela permet de rentrer dans une forme d’unité, de famille, de sororité presque même entre les femmes qui vivent les mêmes choses. Tous les sentiments ambivalents à l’égard de notre enfant, toutes les angoisses et les questionnements, tous les regrets, les joies, les peines sont partagées au même moment par des milliers de femmes. Et puisque tout ça est partagé et vécu par d’autres, il est possible voire essentiel d’en parler. Là est la vraie sororité.

Une jeune Maman a besoin d’aide ! Toutes les sages- femmes, les mères, les grands-mères, les belles-mères, les psychologues le répètent ! Il est indispensable de se rendre disponible pour aider concrètement les mamans qui viennent d’accoucher. Elles sont fatiguées de leur grossesse et de leur accouchement et tentent de trouver un rythme dans cette fatigue intense. Prenez soin d’elles !

Enfin, il est aussi important, de se rendre disponible pour écouter et parler avec une jeune Maman. Déjà parce qu’elle a besoin d’avoir des discussions stimulantes et de parler avec quelqu’un d’autre qu’un bébé dans la journée, et aussi parce qu’une naissance peut remuer des choses et la jeune Maman peut avoir besoin de les exprimer et que quelqu’un l’écoute.

Photo : Anne-Claire Colombel

Lénaïg Steffens

Lénaïg Steffens, psychologue clinicienne, psychologue pour enfants, passionnée par les familles, le développement de l’enfant et la relation entre les enfants et leurs parents. Elle a vraiment à coeur que chacun ait une place juste, que les relations soient équilibrées et que les parents gardent leur rôle de parents aimants, bienveillants et rassurants par leur fermeté et leur solidité. Maman de deux garçons et mariée, elle a vraiment à coeur de rejoindre chaque famille dans sa réalité quotidienne et de l’aider concrètement, c’est ainsi qu’elle propose dans son cabinet en libéral des conseils de guidance parentale simples et efficaces !


@lenaig.steffens.psy