Chéri, dis-moi quel est ton langage de l’Amour !

Chéri, dis-moi quel est ton langage de l’Amour !

En ces temps de pandémie, confinement, couvre-feu, l’organisation familiale est mise  à rude épreuve. Entre des journées surbookées, des conflits, des relations sexuelles fatiguées  et les enfants à gérer, réussir sa vie conjugale n’est pas toujours facile !

Pour aider les couples à améliorer leur communication et ainsi construire et approfondir leur  amour, je vous propose de mettre en lumière les 5 façons de montrer son amour à l’autre :  les 5 langages de l’Amour de Gary Chapman.

Comprendre ces langages de l’amour c’est mieux comprendre l’autre mais aussi connaitre son  propre fonctionnement. Avoir ces clés c’est se donner une chance de palier l’absence de  communication au sein du couple, les malentendus qui en découlent et mieux comprendre  ces différences homme / femme.

Les 5 langages de l’Amour est un livre qui est devenu un best-seller international. L’auteur part du principe que chacun à un langage de l’amour propre à lui-même !

« La sincérité [des sentiments] ne suffit pas. Si nous voulons être de bons communicateurs en  amour, nous devons être prêts à apprendre le langage affectif fondamental de notre conjoint » – Gary Chapman

Ces langages aident à comprendre et à satisfaire nos besoins mutuels d’amour profond.  Quand quelqu’un nous parle dans notre langage de l’amour, nous allons nous sentir aimer  pour ce que nous sommes réellement et notre réservoir émotionnel va être rempli.  A l’inverse, notre conjoint peut faire des efforts en donnant tout son amour dans un certain  langage mais que nous n’allons pas considérer puisque cela résonne moins en nous. Chapman  nous donne ces clés !

  1. Les paroles valorisantes

Ces paroles valorisantes peuvent se décliner de plusieurs façons

Les compliments comme, tu es ravissant(e), je suis reconnaissant(e) quand tu…, etc. Vous avez  également les encouragements du type, tu peux y arriver, comment puis-je t’aider ? etc. Et  enfin les excuses et la reconnaissance des torts qui sont importants !

Cette première clé peut faire écho à la communication non violente : formuler des demandes  pour indiquer comment se rapprocher, pour donner une orientation et non un ordre.

  1. Les moments de qualité

Ils consistent à donner à l’autre toute son attention et vivre un réel moment de partage, sans  divertissement à côté comme peuvent l’être souvent les écrans par exemple… ! Ce langage se  focalise autour du fait d’être ensemble, d’avoir des échanges profonds et pouvoir créer des

émotions. Ces moments peuvent se traduire par le fait d’être ensemble sur la même longueur  d’onde et pas seulement avoir une proximité physique. D’avoir des dialogues profonds en  étant ouvert à l’autre sans tomber rapidement dans le jugement ou bien le conseil. Et enfin  pouvoir partager des activités à deux qui plaisent à son conjoint par le simple fait d’être  ensemble !

  1. Les cadeaux

Ce n’est pas être superficielle que d’aimer les cadeaux, rassurez-vous !  Gary Chapman va plus loin que cela et définit ce langage par le fait que l’autre a pensé à vous :  offrir un cadeau c’est un geste qui exprime l’amour que nous avons en nous. C’est l’expression  visible du lien intérieur et émotionnel qui unit deux personnes et non une valeur marchande !

  1. Les services rendus

Si vous n’exprimez pas souvent vos émotions et ne savez pas trop comment dire les choses  mais que vous rendez service dès que vous le pouvez à quelqu’un, ne cherchez pas, c’est sans  doute votre langage de l’amour ! Accorder du temps et de l’énergie à son entourage est une  façon d’exprimer son amour de manière efficace. Chapman précise que ce sont  d’authentiques expressions d’amour lorsque ces services sont rendus gratuitement et  effectués dans l’unique but d’aider l’autre pour ce qu’il est.

  1. Le contact physique

C’est le langage le plus instinctif et primaire ! C’est la première chose que recherchent les  bébés lorsqu’ils viennent au monde : créer un lien, une connexion avec l’autre pour consolider  son attachement. Ce langage ne veut pas dire simplement toucher un endroit précis du corps  de l’autre mais plutôt créer une relation de toutes les manières possibles : une main dans la  main, des baisers, des relations sexuelles, une main qui passe dans les cheveux, des  enlacements, etc. Tout en respectant l’autre tout de même !

Maintenant que vous avez ces clés en main, vous pouvez aller questionner votre maisonnée !  Votre conjoint, comment exprime-t-il son amour ? Que me réclame-t-il ? Qu’est-ce qui le  blesse ?

Vous-même, comment fonctionnez-vous ? Pour avoir un foyer heureux il faut bien souvent  partir de la maman. Si elle-même est épanouit en se connaissant, le reste  suivra normalement !

Et n’oublions pas les enfants bien sûr car « dans chaque enfant se trouve un “réservoir  émotionnel” qui ne demande qu’à être rempli d’amour. La plupart du temps, les écarts de  conduite de l’enfant s’expliquent par son obsession à vouloir soutirer de l’affection d’un  réservoir qui reste obstinément vide » – Dr Ross Campbell

 

Inès Campenon