Bouées et brassards pour des baignades sereines avec bébé

Bouées et brassards pour des baignades sereines avec bébé

L’été arrive et nos enfants vont avoir chaud, aussi les piscines et autres lieux de baignades nous font de plus en plus d’œil. Mais comment gérer un enfant dans l’eau ? Est-ce vraiment bon pour lui ? Comment s’assurer que ces activités aquatiques soient bien safe ?

 

L’éveil aquatique et l’apprentissage de la natation sont bons pour les bébés.

Eh oui ! Après avoir passé neuf mois dans le liquide amniotique, ils adorent le contact de l’eau. Cela leur permet d’éveiller leurs sens tout en développant leur activité sensorielle, motrice et affective. Porté par l’eau et bercé en douceur, l’enfant peut retrouver dans l’eau le profond bien-être qu’il ressentait in utero. Les nourrissons n’ont pas peur de l’eau, cette crainte ne vient que plus tard. De plus, les nouveau-nés sont dotés d’une excellente motricité dans l’eau : c’est ce qu’on appelle les « réflexes natatoires », qui gagnent à être stimulés.

D’où d’ailleurs le grand succès actuel des séances de bébé nageur ! Mettons en revanche tout de suite les choses au clair : le principe du « bébé nageur » ne vise pas l’apprentissage de la natation. Il s’agit en fait d’une initiation à l’eau, au plaisir d’être immergé. Le bébé y apprend à se contrôler, à gérer sa respiration et à développer son autonomie. Le développement psychomoteur est donc accru lors de chaque séance. Entouré d’autres enfants, bébé apprend aussi petit à petit à se sociabiliser, à entrer en contact avec d’autres personnes que ses proches.

La plupart des écoles conseillent la formation pour les enfants de 3 mois et plus, bien que certains cours sont parfois adaptés pour les nouveau-nés de 6 semaines. Au début, on apprendra à votre bébé à se sentir à l’aise dans l’eau et, peu à peu, sous l’eau. Les cours de natation ne commencent eux que plus tard. Avant 6 ans, on parle habituellement « d’initiation » car avant cet âge, l’enfant n’a pas la coordination nécessaire à l’apprentissage des différentes nages.

 

Ok, l’eau c’est bon, mais quid des baignades privées pendant nos vacances ?

À la piscine ou à la plage, il va de soi que les bouées et brassards pour bébés sont des must have. Maman Vogue, aidée de la jolie marque Bouée Licorne, a comparé pour vous ces indispensables en fonction bien entendu de l’âge de vos bambins.

1. La bouée cou de bébé, de 3 à 12 mois

 

Si ce modèle ne fait pas l’unanimité parmi les parents, de plus en plus d’études récentes menées par des spécialistes en périnatalité montrent qu’une bouée autour du cou n’est pas plus dangereuse qu’une autre ! Elle est même très adaptée pour faire découvrir l’eau à nos petits. Vous pouvez en retrouver de nombreuses juste ici.

 

2. La bouée siège, pour tout âge entre 3 mois et 6 ans

 

LE grand classique inégalé ! En effet, le flotteur avec siège est très apprécié des enfants et des parents. Votre progéniture peut se déplacer grâce à des battements de jambes tout en restant assis ce qui, ne nous le cachons pas, rassure tout le monde. Voilà différents modèles, à vous de choisir en fonction du look de la bouée (oui oui, ça compte), et de l’âge de vos bambins !

 

3. La bouée avec parasol

 

Je ne savais même pas que cela existait. Que dire de plus ? Cette bouée permet de garantir la sécurité de nos enfants tout en le protégeant des rayons UV. Qui dit mieux ?

Encore une fois, il en existe pour tous les âges et tous les goûts juste là !

Je ne savais même pas que cela existait. Que dire de plus ? Cette bouée permet de garantir la sécurité de nos enfants tout en le protégeant des rayons UV. Qui dit mieux ?

 

4. La bouée bébé nageur

 

Cette bouée associée à des brassards permet à votre enfant, dès ses 3 mois et jusqu’à ses 6 ans, de développer rapidement des réflexes de nageur. Le format pour bébé positionne l’enfant à 40°, non sans rappeler le crawl et la brasse. Et pour les différents modèles existant, c’est ici que ça se passe !

 

 

5. Les brassards et gilets de natation

 

 

Ces derniers must have sont recommandés à partir de 2 ans seulement. C’est une bonne alternative aux bouées, à condition que l’enfant soit suffisamment grand pour savoir être allongé tout en gardant la tête relevée. Pour une bonne flottabilité, attention de bien choisir un modèle adapté à son poids. Et pour les plus fainéants, sachez qu’il existe des modèles en mousse ! Plus besoin de dépenser tout son oxygène en essayant de les gonfler.

 

 

 

 

Bouée Licorne conseille de réaliser la première baignade d’un enfant dès ses 3 mois, en choisissant le flotteur adéquat. Surfez sur ce site, vous pouvez filtrer vos recherches par tranche d’âge ! N’oubliez pas non plus de choisir des produits conformes aux normes CE, il est hors de question de jouer avec la sécurité d’un enfant.

Enfin, on ne le redira jamais, restez bien à côté de votre enfant à chaque baignade pour veiller à sa sécurité et l’accompagner dans son développement.

 

Alors, vous allez craquer pour quel modèle ?

 

Estelle de Fougerolle

Éditrice en free-lance et professeur de français.

Estelle est aussi rédactrice en chef de la team Lifestyle pour Maman Vogue. Sa passion ? La lecture et l’écriture pour questionner le monde. Ici, elle aime prendre sa plume pour partager ses coups de cœur, des bons plans, et décrypter les tendances avec son équipe.
Son quotidien ? Un subtil équilibre pas toujours facile à trouver entre les différentes casquettes de sa vie professionnelle et sa jolie vie personnelle à Toulon.