À quoi va ressembler la rentrée scolaire cette année ?

À quoi va ressembler la rentrée scolaire cette année ?

Demain, nos enfants reprendront le chemin de l’école. Une première rentrée pour certaines mamans, qui ne verront pas sans serrement de cœur leur petit partir cartable au dos, et une simple habitude pour d’autres. La rentrée sera donc faite, pour les petits et les grands, comme chaque année, d’un mélange d’excitation, d’appréhension, d’organisation bien rodée ou compliquée, d’odeurs de cahiers neufs et de dents bien brossées. Cependant, cette année est bien particulière. En effet, cette rentrée, nous le savons bien, ne sera pas classique. Elle comporte son lot d’interrogations à cause des changements dus à l’épidémie de coronavirus. Faisons donc un point sur l’actualité pour tous nos écoliers, pour une rentrée sereine et joyeuse, en dépit des circonstances.

Publicités

 Les nouvelles mesures 

Jean-Michel Blanquer a voulu garantir une reprise générale de l’enseignement. Le défi étant de ne pas augmenter le risque d’échec scolaire, en particulier pour les élèves qui ne bénéficient pas du cadre idéal à la maison pour le travail et afin de permettre aux parents qui travaillent de pouvoir reprennent un rythme normal.
Pour cela, des mesures ont donc été mises en place.

Au niveau pédagogique

Les professeurs soumettront leurs élèves, en particulier ceux de CP, CE1, 6ème et Seconde, à des tests. Ils évalueront ainsi le niveau de chacun, et pourront alors favoriser la mise en place d’aides personnalisées. Les professeurs se mobiliseront pour offrir un temps de soutien scolaire et d’aide aux devoirs plus conséquent qu’en temps normal. La différenciation pédagogique sera donc le maître-mot des professeurs pour cette rentrée.

Au niveau social

Le travail des enseignants devrait également être revalorisé par une augmentation des salaires. On attend également la mise en place de fonds utiles à la mise en place des projets éducatifs.
L’allocation de rentrée scolaire a été augmentée (majoration de 100 euros), compte tenu des conséquences sociales de l’épidémie. Une tarification sociale de la cantine devrait également être mise en place

Au niveau sanitaire

Les professeurs devront veiller à la bonne application des gestes barrières, en particulier pour le lavage des mains. Il sera obligatoire avant l’entrée dans les établissements, avant et après chaque récréation, après tout passage aux toilettes et avant les repas.
Les élèves de plus de 11 ans et le corps enseignant (même en maternelle)  devront porter un masque tout au long de la journée, et cela également dans les transports scolaires, c’est à dire partout où la distanciation sociale n’est pas possible (un mètre).
Les parents devront fournir les masques pour leurs enfants. Les établissement devront être en mesure d’en procurer aux élèves qui n’en auraient pas. Cependant, certaines régions et établissements pourraient fournir l’intégralité des masques, réutilisables, gratuitement, selon les décisions prises localement, afin de ne pas alourdir les dépenses des familles les plus modestes.

L’accès aux jeux et aux bancs dans la cour sera autorisé.
Les arrivées et les départs seront étudiés et organisés afin d’éviter les attroupements.
Les salles de classe devront être aménagées de telle sorte que la distanciation sociale soit respectée le plus rigoureusement possible.
Le nettoyage des locaux, des espaces communs se renforcera. Les classes seront aérées au moins toutes les trois heures, et les cantines désinfectées après chaque service.

Ces mesures peuvent être appelées à évoluer et à se personnaliser selon les besoins et les modalités propres à chaque établissement.

Conscientes de toutes ces mesures, ne laissons pas de place à l’angoisse et faisons de cette rentrée un moment de joie et de nouveaux objectifs pour nos enfants. Joie des découvertes, des nouvelles amitiés, du plaisir d’apprendre ! Et savourons sans complexe le calme laissé chez nous par nos écoliers repartis sur les bancs de l’école.

Bonne rentrée !

photo ©Gocco es