5 avantages à n’avoir que des filles

5 avantages à n’avoir que des filles

Il y aura toujours une personne (pénible!) pour vous demander si vous regrettez de ne pas avoir eu de garçons.
Voici donc quelques arguments tout prêts pour lui prouver que la fratrie de nanas, c’est ce qui pouvait vous arriver de mieux !

Publicités

1- A vos envies de liberty, vous pouvez vous adonner !

Les rayons garçon ont beau essayer de nous faire croire qu’on y a l’embarras du choix, on retombe quand même toujours sur les rayures ou les carreaux. Alors qu’au rayon d’en face, on achèterait toute la collection si on pouvait !
Et puis, n’avoir que des filles, ça veut dire qu’on peut rentabiliser cette magnifique blouse à smocks qui nous fait de l’œil. Et quand nos filles grandissent, partager avec elles notre garde-robe.

2- Vos talents de coiffeuse, vous développez !

Petite, vous vous êtes entraînée de nombreuses heures sur votre tête à coiffer. C’est le moment de les mettre en pratique, sur des modèles vivants.
Certes, les modèles ne sont pas toujours coopératifs, mais vous ne perdez pas espoir de réussir un jour à leur faire les multiples modèles de coiffure que vous avez épinglés sur Pinterest…

3- Les filles, vous connaissez !

Et vous êtes plutôt bien renseignée sur le sujet. Avoir ses règles et les seins qui poussent, vous savez ce que c’est. Vous êtes passée par les mêmes étapes qu’elles, ce qui est quand même plus facile quand il s’agit de donner des conseils.

4- Un lien unique de sœurs, elles vont développer !

Quoi de mieux qu’une sœur pour se confier ? En grandissant, vous avez espoir qu’elles puissent compter les unes sur les autres. Et vous vous direz que c’est un précieux cadeau que vous leur avez fait là !
Ce qu’on ne peut pas toujours dire à ses parents ou à une amie, une sœur peut l’entendre. Sûre que vous vous réjouirez de cette belle complicité et de les voir partager leurs secrets…

5- Quand elles auront des enfants, vous serez sollicitée !

Si elles ont à leur tour des enfants, c’est à vous que vos filles demanderont des conseils. Vous serez en pôle position pour les rassurer, les déculpabiliser, les aider. En vous, elles auront toute confiance…puisqu’elles se diront que vous les avez élevées.
Du rôle de mère, elles comprendront alors toute la complexité.
Quant à vous, vous serez fière de ce qu’elles sont devenues et de ce que vous avez su leur transmettre.

Texte : @haut_les_nains.

Photo : @carolinehernadez