Zoom sur la méthode Montessori

Zoom sur la méthode Montessori

On entend de plus en plus parler de l’approche Montessori enseignée aux enfants. Mais d’où vient cette méthode d’éducation? En quoi consiste t-elle? Quels sont les résultats? Comment appliquer Montessori au quotidien?

D’où vient la méthode Montessori?

C’est une pédagogue italienne, d’abord médecin, Maria Montessori, qui étudia les enfants défavorisés en difficulté d’apprentissage pendant 50 ans. La base de cette méthode est de partir de chaque enfant, d’observer ses propres capacités pour révéler son potentiel.

maman vogue

L’un des points essentiels de la pédagogie Montessori est d’encourager l’autonomie et l’initiative chez l’enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d’une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d’autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Maria Montessori part du constat selon lequel la motivation de l’enfant pour apprendre est naturelle. Par exemple, il cherche à ramper, puis à se mettre debout, puis à marcher.

Créée dans un quartier pauvre de Rome, cette pédagogie a su obtenir l’enthousiasme de milliers d’enseignants de par le monde. Cette méthode d’éducation, en pratique depuis le début des années 1900’s a permis l’ouverture de nombreuses écoles maternelles puis primaires, et même pour les jeunes jusqu’à 18 ans.

La méthode Montessori, qu’est-ce que c’est ?

La méthode Montessori valorise les sens et la sensibilité de l’enfant pour un bon développement global. Cette méthode cultive l’autonomie de l’enfant et sa confiance en soi. Il peut épanouir au maximum ses différentes sensibilités dans un cadre adapté à ses besoins psychologiques, tout en respectant son rythme propre et ses particularités propres. Permettre à l’enfant d’évoluer à son propre rythme et en toute liberté.

Les parents, par amour, doivent laisser l’enfant faire seul et intervenir le moins possible. Ils doivent être près d’eux et leurs donner les clefs nécessaires pour y arriver. Si l’enfant veut marcher, installer du matériel pour qu’il puisse s’y agripper facilement est une bonne chose. Si l’enfant veut parler ou chanter, lui donner des jeux musicaux, lui chanter des comptines régulièrement…children-286239_1920

La liberté, est une notion fondamentale dans la pédagogie Montessori.
En classe, les enfants peuvent faire l’activité qu’ils souhaitent et ce pendant le temps qu’ils veulent. Ils ont aussi le droit de discuter à voix basse et de se déplacer comme ils l’entendent dans la classe, tant que l’ambiance de travail est respectée.

Pour un petit bébé

Il est bon de tout lui expliquer, un changement de lieu, d’horaires… Lorsque vous rentrez de la clinique, passez en revue toutes les pièces de votre maison en les nommant et en expliquant à votre bébé que c’est ici qu’il va dormir, là qu’il va déjeuner… Cela le rassure et le sécurise.

Quel matériel pour appliquer la méthode Montessori?

Les jouets Montessori doivent tous être intelligents, aider les enfants à se construire, stimuler leurs sens et leur motricité. Chaque jouet a un objectif unique, que le bébé doit découvrir lui-même. Cela lui fait travailler sa concentration, sa curiosité et le pousse à s’autocorriger s’il se trompe quant au fonctionnement.

Dans la méthode Montessori, il n’y a pas de corrections d’un tiers : l’enfant s’autocorrige lorsqu’il réalise ses erreurs ; il n’y a pas de bon ou de faux, il y a un perfectionnement à avoir.

Acquérir une discipline intérieure.

schoolSelon Maria Montessori, l’enfant est potentiellement bon et il suffit de le respecter pour qu’il le reste.
Le respecter, c’est lui apprendre à respecter autrui et, donc, le préparer à une vie sociale harmonieuse. Le but des méthodes montessoriennes est d’aider l’enfant à s’auto-discipliner dans toutes les situations : mieux comprendre son environnement, le climat, intégrer la globalité de la situation avec tous ses sens, pour une plus grande maîtrise de soi.

Les écoles Montessori

La plupart des écoles sont dédiées aux enfants entre 3 et 12 ans. Mais il existe également des collèges et des lycées d’inspiration montessorienne.

Ce sont souvent des écoles bilingues, où les enfants sont en immersion complètes ou régulières dans une langue étrangère.

Même si l’enfant choisit lui-même l’activité qu’il souhaite faire, l’éducatrice est là pour le guider, et l’inciter à découvrir des nouvelles matières (histoire et géographie, mathématiques, musique et art, langue, sensoriel…).

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois