Partir en road trip en famille, c’est possible ! 5 conseils pour des vacances réussies !

Partir en road trip en famille, c’est possible ! 5 conseils pour des vacances réussies !

Miracle ! Votre mari chéri et vous arrivez enfin à poser en même temps trois semaines de vacances consécutives, l’occasion de partir se faire un grand et beau voyage dans un coin paradisiaque et peu connu ! Vous commencez dès maintenant à regarder sur internet les billets d’avion, location de voiture, hôtels et surtout tous les lieux à visiter … sauf que vous déchantez vite … Faire le tour du pays et visiter les lieux intéressants impliquerait des heures de voitures, des treks de nuits, des randos dans des lieux peu accessibles, un rythme particulier, etc. Avec des enfants ? Beaucoup trop compliqué, ils ne tiendraient pas le coup !!

 

Et si on dédramatisait … ? Avoir des enfants en bas âge n’empêche pas de passer de super vacances un peu roots ! Les enfants (même les plus petits !) s’adaptent très facilement à condition qu’on leur fasse confiance et qu’on déstresse nous-mêmes ! Quelques astuces :

1/Louer une voiture pour la durée du séjour

 

Souvent moins cher et, surtout, tellement plus pratique ! Soyez libres de votre emploi du temps et de vos besoins, adaptez vos trajets aux temps de sieste des enfants, faîtes une pause au moment sacro-saint du goûter, sortez des circuits touristiques et découvrez par hasard des endroits fantastiques et méconnus, arrêtez-vous dans ce petit coin merveilleux un peu plus longtemps que prévu sans avoir peur de louper le prochain bus, bref : profitez sans contraintes !

 

2/Déconnectez et laissez-vous surprendre

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page »

Saint Augustin

Les enfants adorent les voitures : ils voudront faire l’état des lieux avec vous tellement ils seront heureux de découvrir cette « super nouvelle voiture de l’espace » et s’attribueront eux-mêmes leurs sièges pour les vingt prochains jours en faisant de cette voiture une petite maison qui roule ! Pas la peine de prévoir un lecteur dvd ou de fixer votre Iphone devant la tête de votre enfant pendant tout le trajet : la route permet la découverte et éveille les sens !  À droite des montagnes incroyables, à gauche des plages à couper le souffle, à cent mètres devant une dame en tenue traditionnelle, derrière un bus tiré par des ânes ! Tout est nouveau pour vos enfants et pour vous, laissez-vous surprendre par leurs réactions et émerveillez-vous !

 

3/Anticipez : prévoyez l’itinéraire et préparez un carnet de route

« La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde »

Jules Lesven

Une chose à ne pas négliger pour que tout se déroule sans stress : l’OR-GA-NI-SA-TION !! Préparez à l’avance votre voyage : même si vous ne le respectez pas à la lettre, cela vous permet de budgétiser le trajet (en moyenne), de programmer les visites et les réservations d’hôtels, des airbnb ou des gîtes.

  • L’itinéraire: avant votre départ, munissez-vous de ce bon vieux routard et dressez votre itinéraire. Souvent, ils proposent des trajets-types sur lesquels vous pouvez vous appuyer et que vous pouvez modifier à votre guise !
  • Le temps de route: Il est important de déterminer le temps passé sur la route chaque jour pour que cela ne soit pas trop fatiguant et que chacun puisse se défouler les jambes dans la journée. 3h de route par jour sont un maximum à mon avis, soit pour un long trajet (d’un point A à un point B), soit pour aller visiter un endroit particulier (1h30 aller- 1h30 retour) par exemple. N’oubliez pas de prévoir une petite marge pour les pauses !
  • Les nuits: vous serez beaucoup moins embêtés si vous réservez vos hôtels ou airbnb avant le voyage : cela évite les galères de dernière minute avec trois enfants éreintés et désagréables à l’arrière de la voiture !
  • Les sorties: avant votre départ, sur le même vieux routard que vous avez déjà utilisé pour l’itinéraire, notez les visites intéressantes, les lieux qui vous font de l’œil, les balades qui vous tentent (même celles que vous n’imaginez pas pouvoir faire avec des enfants – tout en restant réaliste) et répartissez-les dans votre carnet de route afin de partir avec un programme bien rodé que vous pourrez modifier sur place selon vos envies et possibilités.

Votre carnet de route sera donc votre outil n°1 tout au long de ce voyage, ne le perdez pas ! Il contient toutes les informations importantes (monnaie, numéro de secours, numéro de réservations, temps de trajet, prix des activités prévues, etc..). Si vous avez de grands enfants (6ans et +), confiez-leur leurs propres petits carnets de route avec des informations historiques, des anecdotes, des devinettes … en plus, ça les occupera en voiture !

 

4/ Soyez cool !

« N’ayez jamais peur de la vie, n’ayez jamais peur de l’aventure, faîtes confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d’autres espaces, d’autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît »

Henry de Monfreid

Être organisés vous permet de rester cools et détendus : après tout, vous êtes en vacances !

  • Pensez à prendre de quoi occuper vos enfants pendant le trajet: jouets préférés, doudous, livres & gâteaux à gogos ! Oubliez le régime bio-sans-sucre-sans-sel-sans-additif de votre petit dernier le temps de ce voyage : en vacances on reste souple et on évite les petits caprices prévisibles en anticipant !
  • Prévoyez un sac qui ne bouge pas de la voiture avec les essentiels du voyage (chapeaux, crèmes solaires, maillots de bains, chaussures de plage/de marche, etc..) : vous êtes surs de l’avoir toujours sous la main !
  • Anticipez les repas, sans chichis ! Soit on prévoit de s’arrêter à la superette du coin acheter deux boites de thon, un paquet de chips et trois tomates, soit on s’arrête dans une petite baraque locale pour le déjeuner. Quoiqu’il en soit, bien manger renouvelle les forces de chacun ! « Ventre affamé n’a point d’oreilles » !
  • Choisissez les activités à faire en fonction de vos envies et non de l’âge de vos enfants, pensez simplement à adapter vos bagages en fonction d’eux et à aborder tout cela avec zénitude ! Une rando en montagne ? Un porte bébé dorsal, des bonnes chaussures, des k-way et un pique-nique. Une virée dans les cascades ? Brassards sous le coude, t-shirts UV, chapeaux et chaussures adéquates. Une soirée dans un hôtel cinq étoiles ? Quelques livres et jouets pour les occuper en silence. Pensez néanmoins à alterner les types d’activités (reposantes/fatigantes) et à laisser au moins un temps récréatif par jour à vos enfants pour que tout le monde puisse suivre le rythme !

 

N’angoissez pas si vous couchez vos enfants plus tard que prévu, parce que vous vous êtes trop attardé sur un coucher de soleil, que vous vous êtes arrêté au resto en dernière minute ou que vous vous êtes trompé d’itinéraire, contrairement à ce que l’on a tendance à croire, les enfants s’acclimatent facilement et s’adaptent à toutes les situations ! Faîtes-leur confiance !

5/Ayez confiance en vos enfants

 

La confiance est la clé du voyage. Certes, c’est un voyage atypique que vivent vos enfants, des activités peu communes auxquelles ils ne sont pas habitués, un rythme différent et peut-être fatiguant pour eux mais regardez comme cela les fait grandir. Je suis à chaque fois impressionnée de voir comment les voyages changent les enfants : ils évoluent, progressent, développent leur langage, leurs sens, leur motricité. Ils s’émerveillent, nous étonnent, nous attendrissent. Nous apprenons nous-mêmes tellement de leurs réactions souvent différentes des nôtres, de la manière dont ils perçoivent quelque chose de nouveau, de la justesse de leurs attitudes, de la pertinence de leurs questions. « Les voyages forment la jeunesse » disait Montaigne, c’est tellement vrai !

 

Anne-Victoire G.