Une famille de filles … Pauvre mari ?!

Une famille de filles … Pauvre mari ?!

Il y a des familles plutôt « équilibrées »: des garçons et des filles se succèdent pour apporter leur pierre à l’édifice et leur caractère bien spécifique. Et il y a des parents qui ne comptent que des garçons ou que des filles !
Comment le vivent les Papas qui ne sont entourés que de filles ? Papa est-il le Roi tout puissant ? Qu’en est-il de leur virilité ? De leurs projections ? On a demandé à leurs femmes de nous en raconter un peu plus… sur leur famille de filles !

« Mon mari a changé d’avis en cours de route » – Cynthia, maman de Lola, Louise et Léana

Quand nous avons décidé d’avoir des enfants, mon mari Xavier rêvait d’avoir un fils. Très sportif, il me parlait de foot et de rugby et sautait à pieds joints dans tous les clichés du papa de garçons ! Quand nous avons appris à l’échographie que nous attendions notre première petite fille, il a été déçu et ne s’en est pas caché. Nous nous sommes même disputés plusieurs fois car il me parlait alors déjà de notre deuxième enfant, qui serait forcément un garçon qui ferait du foot avec lui. Et puis, Lola est née et Xavier s’est transformé. Je crois qu’il est tombé fou d’elle au premier regard. Tout de suite, il l’a traitée en petite princesse et l’a adorée. Il s’est occupé d’elle comme je n’aurais jamais imaginé le voir faire avec notre bébé.

Au début de ma deuxième grossesse, nous avons à peine parlé du sexe de ce deuxième bébé et quand nous avons appris que c’était une fille, Xavier a été ravi ! J’ai été un peu surprise mais soulagée. Là, encore, il s’est investi à 100% dans la toute petite enfance de Louise. À ma troisième grossesse, nous avons décidé de garder la surprise. Xavier m’a avoué qu’il rêvait maintenant d’une autre petite fille… Il m’a dit qu’il s’était habitué à leur univers, à l’ambiance de filles qui régnait dans la maison, qu’il s’y sentait aimé et unique… Et c’est comme ça que Léana est arrivée !

« Mon mari est contre les clichés sur les familles de filles » – Marianne, maman de Sidonie et Olivia

Nous avons deux filles, ni particulièrement « garçons-manqués » ni particulièrement « princesses », et mon mari les adore ! Il n’a jamais vraiment évoqué le souhait d’avoir un garçon.
Pour lui, c’est la personnalité des enfants, la complicité qu’on a avec eux et l’ambiance qui règne dans la famille qui comptent avant tout. Il est contre les clichés sur les familles de garçons et les familles de filles. Il regarde le foot parfois avec les filles, tout autant qu’il joue à la dinette avec elles.

« Mon mari est très proche de ses neveux » – Clémence, maman de Albane, Charlotte et Eulalie

Nous avons 3 filles et, c’est officiel, mon mari aurait aimé avoir un garçon ! Bien sûr, il adore nos filles, le leur dit souvent, s’occupe énormément d’elles, ne les échangerait pour rien au monde mais, si on lui demande, il répondra toujours qu’il aurait bien aimé avoir un petit mec. Le dire franchement ne remet pas en cause pour lui tout l’amour qu’il a pour les filles. Mais il pense qu’avoir une famille mixte apporte plus de diversité, donc un peu plus de richesse. Ensuite, il se reprend toujours en disant qu’en fait, on n’en manque pas de richesse ! Depuis la naissance de notre troisième, j’ai remarqué qu’il s’était beaucoup rapproché de certains de ses neveux, garçons. Je pense que cela l’aide à combler ce petit manque qu’il a au fond de lui.

« Heureusement qu’on ne peut pas choisir ! » – Ariane, maman de Juliette et Ada

 Ça fait bien longtemps que mon mari ne se pose plus la question de savoir s’il aurait aimé avoir un garçon ! Son credo aujourd’hui c’est « Heureusement qu’on ne peut pas choisir ! » Si on avait pu choisir, on aurait certainement un garçon et une fille et mon mari n’aurait pas eu la chance d’être le seul et unique homme de la famille ! C’est qu’il est extrêmement heureux et fier de sa place ! Il est un père très protecteur et un peu à l’ancienne, sans enfermer ses filles dans des vieux modèles. Et les filles le lui rendent bien : elles le chouchoutent et l’adorent. Tous les trois, ils sont très proches. Ils forment même parfois un petit trio si soudé que c’est plutôt moi parfois qui me dit qu’un petit garçon ça aurait pu être pas mal !

 

Mathilde Paterson

 

Lire aussi :

Les relations père / fille, essentielles pour une bonne construction

Ces prénoms de filles originaux qui nous font rêver

Les mamans de filles se reconnaîtront !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue