Trucs et astuces pour être un peu plus autonome avec son bébé après une césarienne

Trucs et astuces pour être un peu plus autonome avec son bébé après une césarienne

Ça y est, votre bébé a pointé le bout de son nez il y a quelques heures. Vous êtes maintenant installée dans votre chambre, à vous reposer dans votre lit, votre loulou dort dans son berceau. Jusqu’au moment où il se met à émettre quelques bruits, qui deviennent de plus en plus pressants. Vous aimeriez tant le prendre dans vos bras, mais vous êtes bloquée dans votre lit. Vous vous sentez démunie, ne sachant trop comment réagir. Il ne vous reste plus qu’à appeler une personne de l’équipe soignante afin qu’elle vous l’installe contre vous…

Comment faire pour être autonome rapidement avec son bébé juste après une césarienne ?

Que se passe-t-il après la césarienne ?

Une fois que votre bébé est né, vous restez quelques heures dans le secteur des salles de naissance. Puis, vous êtes installée dans votre chambre dans un des services de la maternité.
Cependant, la césarienne nécessite encore une surveillance de quelques heures de la part de l’équipe et vous ne pourrez pas vous lever tout de suite. Vous n’êtes donc pas mobile et cela peut vous empêcher de prendre votre bébé dans son berceau, de lui faire les soins et lui changer sa couche. Vous devez donc faire signe aux soignants chaque fois que vous devez mobiliser votre enfant. Cependant, vous hésitez à appuyer sur la sonnette toutes les trois minutes afin que l’on vienne vous aider…?

Quelques trucs et astuces pour être autonome

  • Demandez à l’équipe soignante d’installer le berceau de votre bébé tout contre votre lit, et réglez la hauteur de celui-ci afin d’atteindre celle du berceau. Ainsi pourrez-vous observer votre bébé tranquillement : vous serez assez proche de lui pour le toucher. Enfin, si vous êtes assez mobile dans votre lit, vous serez plus autonome pour le prendre dans vos bras lorsque vous le souhaiterez.
  • N’hésitez surtout pas à réaliser le peau à peau. Ce soin vous est généralement proposé par l’équipe. Il consiste à installer votre bébé en couche contre votre peau. Cela permet à votre enfant de se réchauffer et de se sentir en sécurité contre vous.
    Cela libère aussi chez vous une hormone : l’ocytocine, dite hormone de l’attachement. Elle vous permettra de vous sentir bien en lien avec votre bout de chou.
  • Enfin, même si vous vous êtes levée une première fois, il est possible que vous ne vous sentiez pas très stable et que vous ne puissiez pas rester debout très longtemps, notamment pour réaliser le change de votre enfant. Il est cependant dommage que vous ne profitiez pas de ce moment d’échange avec votre bébé. Il est donc possible de réaliser le change sur votre lit. Il vous suffit d’installer une serviette ou un lange, quelques couches, du coton et du liniment à proximité de votre lit. Lorsque le moment sera venu de changer la couche de votre enfant, vous pourrez étendre la serviette sur votre lit en veillant à ce qu’elle se trouve bien au centre, installer votre bébé dessus et réaliser ainsi le change.

N’hésitez plus à utiliser ces petites astuces qui vous rendront plus autonome et vous permettront d’être plus facilement en lien avec votre enfant !

Caroline Bonnet-Masimbert
Infirmière puéricultrice

© Crédits photos Orlane-photos

Caroline Masimbert

Caroline est originaire de Grenoble où elle aime retourner régulièrement pour profiter des montagnes.

Elle travaille depuis maintenant un an à la maternité Sainte Félicité dans le service de néonatologie, au service des bébés et de leurs parents.

Passionnée par son travail, elle aime particulièrement accompagner les mamans par de nombreux conseils dans la découvert de leur bébé au quotidien.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue