Toutes ces choses que je n’ai plus le temps de finir depuis que je suis maman…

Toutes ces choses que je n’ai plus le temps de finir depuis que je suis maman…

Je ne finis plus jamais mon café

Vous connaissez la scène par cœur : vous vous préparez un petit café chaud, fumant même, accompagné de son petit carré de chocolat, parce que c’est un des rares plaisirs que vous vous autorisez encore. Le temps calme de maman quoi. Et bien, vous avez beau tout préparer pour que ce temps de pause soit agréable, il y a toujours un enfant ou un bébé qui vous crie dans les oreilles, une dispute à gérer, un coup de téléphone à passer pour gérer un rendez-vous médical et, à votre retour, votre café est froid. Vous le réchauffez une première fois, un deuxième fois et puis vous abandonnez, dépitée.

Je ne finis plus jamais mon assiette

Il faut dire que je passe plus de temps à servir les assiettes des enfants, ramasser les miettes ou encore éponger les verres d’eau renversées, que le temps file et, encore une fois, mon assiette refroidit… !

Je ne finis plus mes phrases

Pourquoi ? Parce qu’avant il y avait toujours un gros mot qui s’échappait. On n’y pense pas assez, mais finies les bordées d’injures quand on se cogne le petit orteil dans un coin de meuble ou que l’on est coincée dans des embouteillages avec bébé à bord. Et ça, c’est dur.

Je ne finis plus mon shopping

Et oui, c’était le moment sympa ou vous flâniez devant les vitrines et essayez tous les vêtements en différentes tailles et différentes couleurs, au cas où !
Mais maintenant, mission impossible de rester dans un magasin plus de 5min : ça braille, ça tire sur tous les cintres, ça met des boudoirs partout et tout le monde vous regarde avec les gros yeux…. le shopping peut aussi devenir votre pire cauchemar, alors on passe sur les courses en ligne…

Je ne finis plus une lettre papier

Avouez, une lettre papier est bien différente d’un mail écrit en 2minutes. J’y tiens ! Cela fait partie de mes bonnes résolutions chaque année… sauf que, à peine le temps de sortir papier et crayon, qu’un enfant vous demande de faire la même chose. Vous sortez donc des crayons et feutres de coloriage pour être tranquille, et alors, soit il se lasse en 3min, soit vous découvrez rapidement du feutre sur vos coussins. Allez, finito, on arrête tout, pas de coloriage, pas de lettre…

Je ne finis plus un magazine ou un livre

Avant j’étais une grosse fan des temps de lecture, je dévorais les bouquins. Maintenant je dois mettre 1 an pour lire 1 livre, autant vous dire que je ne connais plus le début de l’histoire… Le magazine, on pourrait se dire que c’est plus facile, il y a beaucoup d’images et c’est plus court ! Et bien, détrompez-vous, un magazine sans images (elles ont toutes été découpées pour les listes des cadeaux ou les égéries de parfums) est bien moins intéressant !

Je ne finis plus mes soirées à des heures tardives

Tout n’est que calcul : si je me couche à minuit, je n’aurai que 6h de sommeil, donc trop peu ; si je me couche à 11h, alors cela me laissera moins de temps pour ranger la maison, mais si je me couche plus tard…

Je ne finis plus un film

Idem pour les films, pendant l’heure du café ou du repassage… Bébé décide de ne pas faire sa sieste, il a faim, il a soif, le téléphone n’arrête pas de sonner, l’heure tourne…. Allez, on zappe encore une fois ! On passe aux séries, en se disant qu’on a statistiquement moins de chance d’être coupée dans notre truc quand ça dure 40 minutes 😉

Je ne finis plus un coup de téléphone « normal »

Parce que c’est évidement à ce moment là qu’il FAUT qu’on retrouve le ballon rouge, tu sais, celui qu’on avait acheté l’autre jour – que votre aîné se bat contre votre deuxième, que le troisième se prend les pieds dans le tapis, que la bouteille de jus d’orange se renverse sur la moquette et que bébé a la couche qui déborde… Bon, j’te rappelle hein ?!

Je ne finis plus ma nuit et mes 9h de sommeil

Normal…

Je ne finis plus mon footing

Quand j’arrive à caler les enfants avec leur père ou une babysitter, je m’échappe 20min et je reviens en courant. pourquoi ? Je culpabilise ! Et s’il arrivait quelque chose ? Franchement, le sport ce n’est pas vital, les enfants ont besoin de leur mère…. oui, c’est aussi une bonne excuse 😉

 

 

Paola de Bologne

Journaliste santé, spécialiste Maman Vogue de la grossesse et de la petite enfance. Réactive, elle enrichit les rubriques par de l'actualité santé, des interviews, et de nombreux dossiers. Parce que c'est merveilleux de porter la vie, il peut avoir des complications pendant la grossesse, et Paola en connait un rayon! Découvrez ses articles et ses conseils.