Tout savoir sur le portage physiologique

Tout savoir sur le portage physiologique

Nous entendons de plus en plus parler du « portage physiologique » ; alors oui, pour certains, ces deux mots sont une évidence, mais pour la majorité des jeunes parents le mot « physiologique » reste très flou.
Comment porter son tout petit ? Avec quel accessoire ? Et pour quelles raisons ? Voici un résumé des grandes tendances du moment.

Porter son bébé

Ce n’est qu’au 18ème siècle que la poussette fut inventée.  Jusqu’à cette date, les jeunes enfants étaient alors portés par leurs parents lorsque ces derniers se déplaçaient. Dans de nombreux pays, les enfants sont encore portés tout au long de la journée (en Asie, en Afrique, en Amérique latine…)

Porter son bébé permet de respecter ses besoins fondamentaux : le tout petit est en relation continue avec ses parents, ce qui permet de renforcer le lien d’attachement, tout en sécurisant l’enfant.

Pourquoi parle-t-on de « portage physiologique »

Porter physiologiquement son enfant, c’est le porter dans une position naturelle : c’est-à-dire que son petit bassin et son dos sont enroulés, ses genoux sont donc plus hauts que ses fesses, le poids du tout petit est réparti sur l’ensemble du tissu. Cette manière de porter permet un maintien plus respectueux de son corps, qui est encore immature d’un point de vue moteur.

schema portage physiologique

Les accessoires physiologiques et les autres…

Petite liste des accessoires physiologiques :

  • Les écharpes en jersey (tissu extensible), elle sont top pour les nouveau-nés : leur texture toute douce et leur extensibilité les rendent très confortables et faciles d’utilisation (coup de cœur pour JPMBB), cependant ces écharpes ont le défaut de moins bien maintenir l’enfant dès que son poids dépasse 6/7 kg : l’extensibilité du tissu offre un effet trampoline lors des déplacements…

    basic-tattoo-bleu-retro

    ©JEPORTEMONBEBE

  • Les écharpes en tissu non extensible ce sont les écharpes en sergé croisé : très bon maintien pour l’enfant, (courage pour apprendre à dompter les 4,20 mètres de tissu mais je vous assure c’est faisable !), le maintien de l’enfant est optimal : position physiologique maintenue, confort pour le porteur et pour le tout petit (mais demande une bonne maîtrise de la technique).
  • Les écharpes sans nœuds (sling, écharpe boucle…) : elles sont simples à utiliser, rapides et plus légères, ce qui est plus pratique lorsque les beaux jours arrivent…Cet accessoire permet de porter son bébé en position ventrale ou sur le côté.
    Seul reproche : l’asymétrie, qui, à la longue peut engendrer un inconfort, voire des douleurs pour le porteur.

    @ NATURAL CONNECTION

    @ NATURAL CONNECTION

  • Les portes bébés physiologiques : ce sont des porte-bébé préformés qui permettent d’installer votre tout petit en position confortable et physiologique, tout en permettant au porteur d’enfiler l’accessoire en quelques secondes.
    (C’est en général le bon compromis pour les papas qui n’ont pas toujours envie de s’encombrer avec des mètres de tissu …)

    @ERGOBABY

    @ERGOBABY

  • Pour terminer, voici mes coups de cœur, tant concernant leur esthétisme (et oui, vous n’êtes pas obligée d’être une hippie pour porter votre bébé), mais concernant également leur simplicité d’utilisation :

    le porte bébé studio Roméo·

    Il est constitué de deux bandes fourreaux qui s’enfilent de part et d’autres des épaules. Pas de noeud, pas de sangle, très confortable, hyper design et 100 % bio.

    studio romeo maman vogue

    © STUDIO ROMEO

    studio romeo maman
    © STUDIO ROMEO

    Le porte-bébé Artipoppe

  • Echarpe de portage type jacquard designée, très solide, très belles matières comme le lin ou le cachemire.
artipoppe

© ARTIPOPPE

Les accessoires non physiologiques

Ce sont les porte-bébés qui maintiennent l’enfant par l’entre-jambe. Le bassin n’est pas enroulé, la colonne est droite. Dans cette position le tout petit cherche son équilibre et son petit corps oscille autour de son bassin lors des mouvements du porteur. Les jambes sont suspendues dans le vide et le dos n’est pas soutenu. Le bassin est droit, il n’est pas enroulé. Ce type de porte-bébé présente une coque rigide allant à l’encontre de l’enroulement naturel du corps du tout petit. Il est alors maintenu dans une position dite d’extension (à l’inverse de l’enroulement).

babybjorn

© BABYJORN

tplmoms

© TPLMOMS

« Je n’aime pas spécialement porter mon bébé à l’aide d’un des ces accessoires »

Aucun problème, porter son bébé à l’aide d’un de ces accessoires de portage doit être un plaisir. Si ce n’est pas le cas ne vous forcez surtout pas : cela n’aurait aucun intérêt, ni pour vous, ni pour votre tout petit. Il profitera alors d’instants câlins dans vos bras lors de déplacement de courtes durées ou lors de ses temps d’éveil, puis il retrouvera sa poussette lors des déplacements plus longs. N’oublions pas que cette dernière est tout de même bien pratique, votre enfant s’y repose pleinement sans être gêné par vos mouvements ou vos éclats de rire…

« Mon bébé va t-il réclamer les bras davantage si je le porte trop ? »

ATTENTION : un bébé porté est un bébé sécurisé. En revanche, votre tout petit va émettre des signaux vous informant qu’il sature, qu’il a envie de prendre un peu de distance (suite à une stimulation intense contre vous) : il va s’agiter, geindre un petit peu, bref il vous montre de légers signes d’agacement. Il est fondamental d’écouter ces signaux.
Si vous ne prêtez pas attention a ces derniers, le message que votre tout petit va retenir est « maman me console, elle sait ce qui est bon pour moi. Si elle m’apaise contre elle c’est qu’il est bon que je reste » …

La séparation deviendra compliquée. Si les signaux d’agacement ne sont pas écoutés, l’enfant finit par intégrer qu’être porté est ce qu’il y a de mieux et ce, en permanence. C’est parfois le cas de certains enfants qui ne supportent pas être posés, qui sont apaisés uniquement dans les bras.

Alors porter son enfant oui, mais c’est comme tout, sans excès !

Laure de Fleurian

Psychomotricienne D.E
Formation à l’accompagnement à la parentalité par le Toucher Bienveillant, et au portage physiologique.
Bilan / prise en charge en psychomotricité  bébés & enfants

Maman de 3 enfants

40 boulevard des Invalides 75007 Paris 06.11.94.12.81
www.psychomotricite-paris7.com