Top 10 des phrases à ne jamais dire à une maman !

Top 10 des phrases à ne jamais dire à une maman !

Alors soyons clair, pour le bien être de tout l’entourage d’une jeune maman, certaines phrases sont à bannir au cours d’une discussion type « salon de thé » !
D’abord, car elles sont malvenues et contreproductives et ensuite parce qu’une maman sait tout bonnement ce qu’elle fait avec son enfant. Nous sommes toutes différentes, avec des enfants différents et des méthodes différentes. Capiche ?!

Tu vas l’allaiter encore longtemps ? OU Pourquoi tu ne l’allaites pas ?

Le sujet de l’allaitement ou non est à croire un GRAND débat. Tout le monde y va de sa petite expérience ou de son petit conseil. Une maman qui ne se sent pas d’allaiter ne doit pas le faire et sa décision doit être respectée un point c’est tout. Une maman qui choisit de le faire, doit pouvoir le faire comme elle se sent, à sa façon et combien de temps elle l’estime bon pour son enfant. Non ? lire L’allaitement, et si ça ne regardait que vous ?

Il ressemble à tante Germaine nan ?!

Le fameux jeu des ressemblances vous connaissez ? Il peut vite devenir pénible avec certaines personnes. Evidemment, l’enfant ressemble à sa mère et à son père tout d’abord puisqu’ils ont quand même eu un rôle à jouer :). On peut même lui trouver des airs de ressemblance avec les grands-parents, à la limite, mais il y a toujours quelqu’un qui arrive à lui trouver une similitude avec un membre de la famille qu’on ne connait à peine, et que l’on trouve repoussant ! Et si on laissait cet enfant, être lui-même sans avoir un besoin systématique de ressemblance.. ou alors avec Diane Kruger à la limite… 😉

Tu le couves trop !

Cela fonctionne aussi avec tu le gâtes trop.. parce qu’on est censée ne rien faire c’est ça ? Laisser son enfant malade dans un coin avec du pain et de l’eau ?!
Evidemment qu’on déborde d’amour et d’envie de bien faire quand on est maman. Et ce n’est jamais trop si tout est fait dans un cadre défini par les parents. Chaque enfant demande plus ou moins d’attention.

Tu es sûre de…

Oui, je suis sûre merci. Et même si on n’est pas sûre à 100%, on essaye, on fait peut être des petites erreurs et ce n’est pas la fin du monde, même plutôt un passage obligatoire. Donc laissez les mamans faire, elles savent. Lire Laissez moi faire comme je le sens

Tu as l’air fatiguée

Non sans rire ? Pourtant j’ai dormi trois heures d’affilées cette nuit, étonnant ! En plus, je ne me suis pas maquillée depuis des semaines et je ne sais même plus comment j’étais habillée hier… Oui, une jeune maman est fatiguée et c’est pour la bonne cause, nul besoin de lui rappeler.

Moi, le mien, il…

C’est normal puisque ce n’est pas le mien, donc par définition ce n’est pas la même personne et il est même rassurant que ces deux enfants ne fonctionnent pas de la même manière. Et je sais que le tien est précoce, qu’il a fait ses nuits à 3 semaines, qu’il n’a déjà plus de couche, qu’il joue tout seul et qu’il ressemble à Brad Pitt, je sais…

Moi, si j’étais à ta place…

Oui, on ferait tous différemment dans une situation similaire. Donc il faut laisser libre une jeune maman de choisir sa façon de fonctionner. Chacune réagit différemment avec les moyens du bord, son éducation, son caractère… Cette si sympathique phrase sort souvent de la bouche de notre chère belle-mère, à bon entendeur salut !

Ma copine en 4 et elle s’en sort bien

Bravo à elle, je pense que je m’en sors pas trop mal pour ma part. Pas besoin de faire culpabiliser une maman en la comparant à une super copine, super belle et super investie avec ses enfants. La super maman de famille nombreuse, qui bosse et cuisine et prend du temps pour chacun … et bien qu’elle reste où elle est, ce ne sera surement pas ma copine !

Tu n’as pas encore perdu tes kilos de grossesse…

Un sujet ultra sensible attention. Une jeune maman sait parfaitement où elle en est avec son corps et ce rapport peut même être très difficile. Donc laissez-lui le temps de se retrouver avec elle même. Chacune à son rythme et avec sa constitution, et exit la course au ventre plat post-accouchement ! Lire Retrouver et aimer son corps après la grossesse

Ils sont vachement rapprochés non ?

Inconscience, jalousie, snobisme… Ces phrases nous enferment dans une case de femmes irresponsables qui ne savent pas gérer leur fécondité et tombent enceinte à chaque petit calin partagé. Merci pour votre empathie, mais je gère et je suis très heureuse !

 

© photo Virginie Hamon pour MAMAN VOGUE

Gianina Plesca

Journaliste et maman d'une petite fille. Gianina a beaucoup travaillé dans la presse féminine, c'est un secteur qui la passionne, forcément il y a tant à dire ! Elle est sportive aussi, enfin elle essaye !

Elle adore échanger avec d'autres mamans, découvrir les univers de chacune et partager toutes ces expériences enrichissantes et bienveillantes sur Maman Vogue.