Ton corps post-partum, cette plaie ? Au contraire assume-le !

Ton corps post-partum, cette plaie ? Au contraire assume-le !

Ta copine Agathe, tu l’avais revue quatre semaines après son accouchement. Elle était radieuse, rentrait dans son 38 d’avant grossesse, Et te disait la bouche en coeur « mais ma chérie tu verras, les kilos partent sans que tu t’en rendes compte ! »

Toi, 8e mois de grossesse, ronde comme une balle, une rétention d’eau à n’en plus finir, un débardeur et un jogging informe sur le dos.

Toi, tu as décidé de la croire à ce moment-là.

Mais ce que tu n’as pas pris en compte c’est que ta copine Agathe elle a pris 10 kg et que toi… un peu plus !

Aujourd’hui, quelques semaines après ton accouchement, tu es devant le miroir et c’est le drame ! Un ventre flasque et proéminent, des gros seins qui tombent, un nouveau bourrelet de dos que tu découvres. Et tu maudis ta copine Agathe qui t’a fait croire qu’après l’accouchement, on retrouvait son corps d’avant grossesse comme si rien ne s’était passé.

Mais justement, il s’en est passé des choses ! Un belle chose qui a laissé des traces plus ou moins jolies sur ton corps.

Alors voici quelques petits conseils pour apprivoiser ton corps de maman.

Assume ! Assume ton ventre un peu bombé, ta poitrine généreuse et tes fesses rebondies. Tu as fait grandir en toi un petit être pendant 9 mois, tu l’as fait sortir toute seule comme une grande, et ton corps est là première vitrine de ce qu’il s’est passé. Ne te camoufle plus, sors la tête haute et sois fier de ton corps !

Pour t’aider dans cette quête de l’amour de soi, au placard les habits de grossesse ! Des que tu es prête, relègue les au statut de souvenirs ! Va t’acheter un pantalon qui va à tes nouvelles formes, un petit haut sympa qui illumine ton teint, et tu verras, Sexy mummy se sentira parée pour faire le tour du quartier en poussette. L’habit ne fait pas le moine certes, mais il peut t’aider à te sentir bien.

Prend du temps pour toi ! Pas facile en effet de penser à autre chose qu’au bien être de ton petit bout, mais essaie de réfléchir à quelque chose qui te ferait du bien. Nouvelle coupe, massage, manucure… ? Si tu n’as aucune solution de garde pour ton bébé, pense aux services à domicile !

Au moment de la rééducation du périnée (chouette moment tu verras !), tu peux normalement commencer à reprendre certains sports comme la natation, le Pilate ou le vélo. Ils ne sont pas traumatisants pour ton corps et vont t’aider à ré muscler ta sangle abdominale et ton périnée !

Attention tout de même : avant de commencer, parles en avec ta sage-femme ! – Les sports traumatisants tels que la course à pieds sont à proscrire pour le moment –

Juste après avoir accouché, on n’a pas envie de cuisiner et notre barbu n’en a peut-être pas la compétence. Alors on mange mal, on va au plus facile (donc souvent au plus gras). Cela n’aide pas pour perdre les kilos en trop mais ça met un peu de douceur dans nos vies souvent saccadées par les biberons (ou les tétées) et les couches. Après quelques semaines, tu sens que cela ne te suffit plus. Tu as besoin de légumes, de fruits, de soleil dans ton assiette. Tu peux donc commencer à faire des recettes toutes simples et bonnes pour la santé, qui te donneront la pêche et t’aideront à perdre ces kilos qui s’accrochent. En été, lance toi dans des salades composées et variées (de pâtes, de tomates/mozzarella, de melon/jambon cru… etc). En hiver, cuit tes légumes à la vapeur, rien de plus simple et de moins caloriques ! Courgettes, poireaux, carottes, butternut… une multitude de choix pour des repas équilibré et simple ! Pour trouver des idées, aide toi d’internet : Marmiton est ton ami

Et surtout n’oublie pas… ne te compare pas avec ton ancienne toi. Tu as changé, tu es devenue maman, tu as porté la vie. N’essaie pas de retrouver ton corps d’avant mais approprie toi ton nouveau corps… et aime toi, parce que tu n’as jamais été aussi belle !

 

Marion TRON

Photo @Sabrina Soave pour MAMAN VOGUE