Services : quelles tâches pour quel âge ?

Services : quelles tâches pour quel âge ?

Ce n’est pas l’hôtel ici ! La plupart des parents sont d’accord pour reconnaître qu’il est important pour un enfant de participer à la vie de famille. Cela passe par un certain nombre de services à rendre et va dans le sens de l’apprentissage de la vie en commun : si tout le monde y met du sien cela sera moins pénible pour chacun.

Mais pas question de transformer son enfant en esclave ! « Dans certaines familles nombreuses la notion de service est un véritable prétexte pour faire des ainées de véritables mères bis corvéables à merci. Autant jouer à la poupée et à la dînette amuse une petite fille, autant changer des couches sales et préparer le repas ne lui plaît pas forcément » regrette une fille ainée qui a été beaucoup sollicitée enfant. Il est donc important de faire la distinction entre le service que l’enfant peut faire et celui qui n’est pas de son âge et dont il n’est pas capable.

« De façon générale c’est pertinent et constructif que les enfants participent à certaines tâches adaptées à leur âge » . C’est leur apprendre à respecter le travail : « Je repasse, ils rangent le linge. Quand je le rangeais moi même, ils s’en fichaient depuis qu’ils le mettent eux-mêmes dans leurs armoires, ils y font attention » estiment deux mamans habituées à solliciter leurs enfant.

Rendre service aurait donc des vertus éducatives et favoriserait notamment la débrouillardise et l’autonomie. « S’ils ne font rien jeunes, ce sera vraiment difficile de leur apprendre quand ils seront ados. C’est normal qu’ils participent à l’effort collectif pour faire avancer la maison. Et puis ils prennent de bonnes habitudes pour plus tard : nos belles-filles et nos gendres nous remercieront ! ».

Non sans humour, une maman donne son avis : « C’est normal de les faire participer mais il faut les cadrer et leur demander des services adaptés à leur âge. Quand je vois qu’ils ont fait l’effort de nous aider, je ne leur fais aucune réflexion même si j’estime que c’est mal effectué. Ils n’ont pas fait leur lit au carré? Et bien tant pis, ils ont au moins le mérite d’avoir essayé ! J’essaye de leur demander des services qu’ils sont capables de rendre : C’est bien gentil de demander à ses enfants de lancer une machine de linge mais après il ne faut pas s’étonner si le pull en cachemire à rétréci ! ».

De manière raisonnable, que peut-on demander à son enfant pour qu’il effectue son service convenablement, avec plaisir (si c’est possible !) et en se sentant valorisé ?

Des services en fonction de l’âge

Vers 2 ans

Pour un tout-petit, rendre service est un jeu à condition que cela reste très simple et le concerne directement. Il est tout à fait capable de ranger ses jouets, mettre ses affaires sales dans le panier à linge, poser ses chaussures dans le placard, etc…

Entre 3 et 5/6 ans

À cet âge, un enfant est ravi de participer aux tâches car il est très demandeur de responsabilités et se sent ainsi valorisé. Il peut mettre la table, ramasser des miettes avec une balayette, rapporter le couvert sale, ranger les aliments dans le réfrigérateur. N’hésitez pas à lui proposer et laissez-le faire s’il le souhaite.

À partir de 7 ans

Désormais, il peut entièrement s’occuper de sa chambre : faire son lit, passer l’aspirateur, laver les vitres. Il est aussi capable de débarrasser la table, vider et remplir le lave-vaisselle, sortir les poubelles, laver la voiture avec votre aide. Toutes ces tâches ne sont pas à effectuer de manière systématique sous peine de le surcharger. Prévoyez un tableau de répartition des services : les enfants apprécient ce système en général.

Rendre service, ça s’apprend

Avant de réclamer un service à votre enfant, il est nécessaire de lui montrer comment faire. Cela lui permettra d’avoir le sentiment d’accomplir « un travail bien fait » et d’éviter de « faire une bêtise » sans le vouloir.
Par exemple, si vous ne voulez pas qu’il casse des assiettes en vidant le lave-vaisselle, montrer lui comment faire : je pose mes assiettes unes par unes sur la table en faisant une pile, j’ouvre la porte du placard, je prends ma pile d’assiettes avec les deux mains puis je la pose à l’intérieur du placard et je ferme la porte.

D’une manière générale, il est essentiel de procéder étape par étape :

1) Je te montre comment je fais.

2) Je te montre et je t’explique.

3) On fait ensemble.

4) A toi de faire tout seul !

© photo Anna Click pour MAMAN VOGUE

À lire aussi :

Education des enfants : que penser de la punition ?

Éducation La règle c’est qu’il n’y a pas de règle

Perrine de Robien

Rédactrice web, maman de 4 enfants et épouse d'un mari kaki !

Après avoir été professeur des écoles, elle a repris des études de journalisme pour pouvoir faire ce qu'elle aime par dessus tout : écrire et si possible vous faire sourire.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l'organisation.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue