Retrouver ligne et tonus grâce à la chrono-nutrition

Retrouver ligne et tonus grâce à la chrono-nutrition

Un poids qui joue au yo-yo sur la balance, beaucoup de privations pour peu de résultats, une fatigue décuplée… La frustration monte et sonne généralement le glas du régime commencé ! Et s’il suffisait de revoir la copie ? Elaborée en 1986 par le Dr Alain Delabos, la chrono-nutrition promet de nous réconcilier avec notre corps en respectant son rythme biologique. A condition de faire fi des idées reçues et de réorganiser notre quotidien alimentaire…

« Un art de mincir »

Bien plus qu’un régime, la chrono-nutrition est un art de se nourrir calqué sur la chrono-biologie, c’est-à-dire sur l’horloge interne du corps. Dans son livre Mincir sur mesure grâce à la chrono-nutrition, le Dr Alain Delabos donne les grands principes qui permettent de perdre 4 à 8 kg en un mois, mais surtout de maîtriser sa silhouette dans la durée.

Respecter une durée déterminée entre les repas

Après avoir examiné et interrogé des milliers de personnes, le Dr Delabos remarque qu’un « même aliment pris à un autre moment de la journée s’oriente vers une voie de garage et se retrouve stocké dans les cellules adipeuses ». Il fonde alors ses recherches en nutrition sur le temps (chronos), plutôt que sur les privations. En effet, il recommande de respecter des intervalles réguliers entre les repas :

  • 4 à 6h entre le petit-déjeuner et le déjeuner. Il est conseillé de prendre son petit-déjeuner vers 8h.
  • 4 à 6h entre le déjeuner et le goûter.
  • 2h entre le goûter et le dîner.

Des quantités personnalisables

Les quantités sont calculées par rapport à la taille de chacun et son type d’activité physique. Cela paraît logique, mais c’est pourtant loin d’être le cas dans d’autres méthodes. Le chrono-nutritionniste distinguera le convalescent du sportif de haut-niveau ou encore les métiers sédentaires des métiers actifs. Cet accompagnement sur-mesure s’inscrit dans la durée.

Une seule restriction

Dans une journée, on peut manger de tout (chaque aliment ayant « son » heure), sauf du lait et des produits laitiers, car ils contiennent du petit lait (le lactose étant un sucre rapide). Exit yaourts, chocolat chaud et café au lait !

Une journée type

Un petit-déjeuner « gras »

Fromage, pain, beurre, huile d’olive, mais aussi oeufs, jambon sont de la partie ! Que du salé avec comme boissons : thé, café, tisane. Le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée et ne doit pas être négligé. Sous peine d’avoir une fringale avant le déjeuner !

Attention : le lait et les jus de fruits (y compris orange et citron) sont proscrits, ainsi que tout ajout de sucre ou d’édulcorant.

Un déjeuner sans entrée et sans dessert

Viande, volaille, charcuterie, oeufs se marieront avec des féculents (riz, blé, maïs, seigle, pommes de terre, lentilles, haricots)  pour permettre au corps de les stocker, de les utiliser pendant la nuit et d’achever ainsi « sa reconstruction quotidienne ». Magrets de canard, lapin aux épices et boeuf en daube font partie des recettes proposées par le Dr Delabos dans son livre. Cassoulet et choucroute sont autorisés, mais avec modération ! Et pour ceux, qui n’aiment pas la viande, les poissons gras feront l’affaire…

Attention : pas d’entrée, de salade, de fromage, de dessert, de pain et de vin.

Un goûter indispensable

La collation sucrée est incontournable dans la chrono-nutrition. Idéalement prise vers 17h, elle est bonne pour le moral, mais aussi pour la santé… En effet, gras végétaux, fruits et dérivés sucrés sont nécessaires à notre besoin en énergie quotidienne. Autre avantage : le goûter permet de réguler l’appétit et d’éviter de se jeter sur le dîner ! Chocolat noir, amandes, noisettes, confiture, compote, fruits frais ou secs, jus de fruits, sorbet et même crème de marrons sont autorisés. Une façon de réconcilier gourmandise et minceur !

Attention toutefois d’attendre d’avoir faim pour goûter, car la réussite de la chrono-nutrition nécessite d’être à l’écoute des besoins physiques de son corps. La fin de journée sera d’autant mieux gérée !

Un dîner léger

Ce repas n’est pas obligatoire et doit contenir principalement du poisson (gras ou maigre), des fruits de mer ou de la viande blanche. A accompagner éventuellement de légumes verts ou salades.

Attention : les potages faits « maison » ou industriels sont interdits. « Mieux vaut ne pas manger au dîner que de faire un repas de légumes « .

Deux repas joker à placer idéalement à midi

Une à deux fois par semaine, idéalement au déjeuner, entrée, dessert, alcool et tous les aliments interdits satisfont notre bon plaisir ! Le Dr Delabos livre la clef du succès de la chrono-nutrition : « Quelles que soient votre situation et vos conditions d’existence, la conclusion est qu’il faut, en toutes circonstances, savoir adapter ses repas à ses efforts physiques et intellectuels en sachant faire passer son instinct avant ses envies. » En somme, retrouver le rythme naturel du corps en ayant une alimentation variée et équilibrée !

Pour aller plus loin :

  • Mincir sur mesure grâce à la chrono-nutrition, Dr Alain Delabos. Cette nouvelle édition aide à faire sa propre évaluation morphologique et propose tableaux de quantité, recettes de cuisine et astuces pour réussir à changer son quotidien alimentaire…

© photo modernhepburn

Laetitia d'Hérouville

Mère de quatre adorables diablotins, passionnée de littérature ayant cohabité avec Oui-Oui, Tchoupi & co, Laetitia part à la rencontre des "héroïnes du quotidien", ces femmes qui élèvent leurs enfants avec une bonne dose d'humour, de patience, de courage, d'amour, de cris, de larmes et de joies indescriptibles !