Rentrée épuisante ? Promis, l’été prochain je me repose !

Rentrée épuisante ? Promis, l’été prochain je me repose !

Ça y est, les vacances sont finies, les enfants sont retournés à l’école, à la crèche ou chez la nounou, chacun a repris ses activités après un vrai marathon pour obtenir les bonnes inscriptions, le rythme doit se caler petit à petit et l’année démarre, encore une fois, sur les chapeaux de roues ! Il nous faut souvent une sacrée réserve d’énergie pour affronter cette fameuse rentrée scolaire et, après plusieurs semaines voire deux mois de vacances, la logique voudrait que nos batteries soient rechargées au maximum.
Mais alors, comment se fait-il que je me sente encore fatiguée, lasse, bref non reposée, au retour même des vacances ?

Les vacances des enfants ne sont pas les vacances des mamans, bien au contraire !

En effet, contrairement à ce que l’on croirait de prime abord, les vacances des enfants, surtout en bas-âge, peuvent ne plus du tout être les vôtres !

Ne parlons pas simplement de cette litanie de détails pratiques qu’ils nous faut sans cesse reprendre, à chaque départ et à chaque arrivée : la préparation des valises, l’installation, l’intendance, la lessive, le rangement, le ménage…sans oublier, à chaque fois : la poussette, les doudous, les biberons, le lit-parapluie, les vélos, les trottinettes, les bouées, les maillots de bain, les chapeaux, les jeux de plages, les lunettes de soleil, la crème solaire, les gros pulls, les bottes, les cirés, la trousse à pharmacie, les carnets de santé, les couches, les lingettes… On se demande toujours comment notre voiture parvient à contenir tout ce fatras ! Toutes ces petites choses auxquelles aucune n’échappe peuvent rebuter certaines qui préfèrent alors changer au minimum d’endroit ou, au contraire, ne pas du tout effrayer celles qui ont la bougeotte.

Ne nions pas non plus que le fait d’être tout à coup 24/24h et 7/7j avec nos enfants peut autant ravir qu’épuiser. Nous sommes heureuses de rattraper le temps perdu pendant l’année, surtout lorsque l’on travaille, mais ce changement de rythme et d’habitudes peut s’avérer plus lourd qu’espéré. En effet, les journées peuvent parfois nous paraître bien longues et la découverte pour les jeunes parents des vacances avec enfants peut parfois être difficile, les choix d’activités se trouvant tout à coup bien restreints…ou du moins différents !
Adieu kyte surf, planche, bateau, ski nautique, pêche, plongée, grande randonnée, escalade, rappel, rallye vélo, tournois de tennis, longues promenades à cheval, etc : toutes ces activités qui nous étaient chères ne sont désormais que ponctuelles ou à savourer lors d’un week-end ou d’une semaine à deux.
Et oui, nous voilà désormais sauveteuses en mer, maître-nageurs, océanographes, maîtres d’œuvre de châteaux de sable, conductrices de tracteur-tondeuse, vachères, professeurs d’équitation, cueilleuses de mûres, guides de montagne, décoratrices, artistes peintres, dessinatrices, …mais, en tout cas, super GO à toute heure !
Il nous faut redoubler d’imagination à chaque instant pour occuper les enfants, sans oublier la logistique quotidienne qu’ils impliquent, à laquelle on rêverait tant d’échapper. Avouons que cela finit par être quelque peu éreintant !

Mais aussi, ne nous voilons pas le face : l’aspect « communautaire » de nos vacances familiales et/ou amicales est toujours une réelle pompe à énergie. Le fait de s’adapter à une organisation, un mode de vie, des habitudes qui ne sont pas les nôtres, de composer avec des caractères, des états d’esprit auxquels nous ne sommes pas forcément habituées, de se retrouver confrontées à la raideur de principes de l’un ou au laisse-aller égoïste de l’autre, est malheureusement classique voire inévitable dans toute vie en communauté.
Prendre sur soi et parfois serrer les dents peuvent alors user à la longue. Le surnombre d’enfants, les réveils nocturnes des neveux ou simplement les divergences dans les principes éducatifs de nos amis ne sont pas de tout repos pour notre corps comme pour nos nerfs.

Comment rentrer reposée des vacances, pour bien démarrer l’année ?

Alors, comment rentrer fraîche, pimpante et reposée de mes vacances, pour démarrer l’année en toute facilité ? Plusieurs solutions s’offrent à nous, mères travailleuses ou mères au foyer.

N’hésitons pas à enchaîner deux semaines au même endroit, quitte à voir moins de monde, pour celles que la logistique des départs épuise. Pour d’autres, au contraire, ce sera la sédentarité des vacances qui les mineront : qu’elles organisent leurs vacances de manière à varier les endroits, personnes et activités, pour ne pas étouffer dans la même maison de famille.

Quand, pour nous, vacances riment aussi avec passions et que nous rentrons chaque fois plus frustrées de s’être contentée de rêver d’un tour en bateau ou à cheval, accordons-nous avec notre mari pour en profiter à tour de rôle ou, mieux encore, prenons une baby-sitter pour partager ces loisirs à deux !

preparer la rentree

Et oui, pourquoi ne pas se décharger des moments fatiguants avec les enfants pour se reposer et savourer quelques moments privilégiés en couple ?
Entre la petite cousine, le bouche à oreille, les applications de babysitting etc, on a l’embarras du choix pour trouver une chouette fille qui sera ravie de rentabiliser ses vacances en se faisant un petit pécule, pendant que vous profiterez…enfin !
Attention, il ne s’agit bien sûr pas de l’exploiter et de délaisser ses enfants pendant les vacances ! Non, il s’agit de se décharger des éléments de la vie quotidienne habituelle, oublier un peu la logistique et passer un peu de temps à deux (si c’est compliqué de partir en couple, pourquoi ne pas passer un peu plus de temps à deux pendant les vacances en famille ?). Il suffit d’établir dès le début un planning clair du temps à consacrer aux enfants (exemple : lever, petit-déjeuner, habillage, déjeuner, bains…), en définissant avant un forfait pour la semaine. Naturellement, n’oublions pas de lui réserver une chambre et bichonnons-la un minimum : quoi de moins motivant pour revenir que de passer la semaine à dormir à côté d’enfants qui se réveillent dix fois par nuit et que de devenir une vraie Cendrillon pour la famille ? En vacances entre amis, le mieux est de prendre deux amies qui seront ravies de passer des vacances ensemble, s’amuseront bien plus, passeront leurs soirées de leur côté et…reviendrons avec grand plaisir !

Si la trop longue vie en communauté nous pèse, bougeons et, dans l’idéal, donnons-nous un peu d’indépendance : pourquoi ne pas prendre une location près de sa famille ou ne venir que quelques jours lorsque tous les petits-enfants sont là ? pourquoi ne pas louer différents gîtes proches mais indépendants, pour une semaine entre amis ? Et pourquoi, surtout, ne pas se réserver une semaine (ou plus) en « petite famille », pour réellement se retrouver ?

Ainsi ne craindrons-nous plus de nous retrouver nez à nez avec notre beau-père en pyjama ou ne subirons-nous pas des règles et des horaires qui ne nous conviennent pas. Ainsi fuirons-nous les remarques incessantes d’une telle, les conseils gratuits et crispants d’un tel ou les cris, caprices et colères continuels du fils de bidule.

Si toutefois, tout ceci ne suffit pas, il est peut-être possible de partir un week-end à deux pour recharger tout à fait les batterie… Toutes ces petites choses ont naturellement un coût, alors faisons le point sur vos priorités : préférons-nous partir plus loin ou mieux ?

Dans tous les cas, le repos des mères est certainement le plus important pour l’équilibre de toute la famille, alors ne culpabilisons pas et, oui, osons savourer aussi ces moments de sérénité au soleil ! Nous aussi, nous y avons droit…et même, surtout nous !

Lorsque nos enfants seront plus grands, leurs activités et leur autonomie permettront le repos et les passions auxquels nous rêvons tant ! Courage, les vraies vacances sont à venir !

© Osanne Photographie

Maryllis L'Appartien

Maman de trois enfants en bas-âge et mère au foyer assumée, mais aussi femme passionnée d'écriture et de littérature, d'art et de culture, Maryllis reprend sa plume pour vous donner pistes, anecdotes, conseils et bons plans en tout genre, qui vous éclaireront dans votre vie de tous les jours.

Mais surtout, vous aideront parfois à déculpabiliser, et souvent à relativiser !