Rencontre avec Anne-Sophie, du blog La belle vie Familly – ou celle aux milliers de projets !

Rencontre avec Anne-Sophie, du blog La belle vie Familly – ou celle aux milliers de projets !

Chez Maman Vogue, on parle beaucoup de femmes, de mamans, de bébés et on aime tout particulièrement vous faire connaître des personnalités qui ont l’air sympas ! Des entrepreneuses, des mères de familles nombreuses, des blogueuses, des actrices, des jeunes, des plus âgées, des rigolotes, bref vous nous inspirez au quotidien ! Aujourd’hui c’est Anne-Sophie, mère de famille de 3 enfants, psy et blogueuse qui se livre à nous, merci !

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Anne-Sophie, mariée et maman de Myrtille 4 ans, Perline 2 ans et Aimée 1 mois. Je suis psychologue et j’habite Lyon. Je suis une femme très active et j’ai toujours mille projets en tête! 

Quelles sont tes activités ? Un blog ?

Je suis psychologue et depuis la naissance de mes enfants j’exerce exclusivement en libéral. J’ai un blog: La belle vie Family, sur lequel je partage des articles de psychologie, mes coups de coeur et tout ce qui touche la vie de famille.

A quel rythme travailles-tu ? Comment t’organises-tu ?

Mon époux est médecin et travaille beaucoup. Avant d’avoir des enfants j’exerçais, en plus de mon activité libérale, comme psychologue à l’hôpital (en psychiatrie) et je faisais de la recherche (une thèse sur l’utilisation de la danse comme médiation thérapeutique et différentes publications sur le même sujet).
J’ai une chance incroyable, j’exerce un métier que j’adore et j’arrive à concilier parfaitement ma vie professionnelle avec ma vie de mère. Je travaille uniquement quand mes enfants sont à la crèche ou à l’école et tout le reste du temps je m’en occupe. Je les accompagne tous les matins et à 16h30 je suis entièrement disponible pour ma famille. Quand il y a des sorties scolaires ou d’autres activités je suis toujours présente et je m’investis beaucoup dans leur éducation. Moi qui était plutôt carriériste avant d’avoir des enfants j’ai complètement changé d’avis. La vie est courte, les enfants grandissent vite et je veux être présente pour elles tant qu’elles en ont besoin. Quand elles seront plus grandes j’aurais le temps de travailler plus. J’ai la chance de pouvoir le faire (j’ai bien conscience d’être chanceuse!) alors je ne me prive pas.

1 2
3 4

Quelle est ta plus belle rencontre ?

Mon mari est ma plus belle rencontre, c’est une évidence. Sans lui je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui. Il sait faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en moi et par son Amour et sa bienveillance il rend ma vie tous les jours plus jolie.

Quelles sont les choses les plus difficiles pour toi ?

Je suis ultra organisée et j’ai toujours tellement de projets à réaliser que le plus difficile pour moi c’est de lâcher prise et d’accepter que je ne pourrai pas tout faire. Mes enfants m’aident beaucoup à changer les choses: avec eux j’ai appris à ne pas tout contrôler, à lâcher prise, à accepter de suivre un autre rythme que le mien.

Un petit secret ?

Je ne sais pas si c’est un secret mais je suis une ancienne danseuse. Pendant mes années d’étude j’ai fais un sport étude et passé un diplôme en danse. Je n’ai jamais voulu exercer dans ce domaine mais quand je fais quelque chose j’aime le faire à fond. Comme la danse était une véritable passion j’ai eu envie d’en faire encore plus! Et puis ça comblait très bien mon côté hyper active de faire 15 heures de danse par semaine en plus de mes études universitaires.

Un compte Instagram, pourquoi ? Dans quel but ?

J’ai ouvert mon compte Instagram en même temps que la création de mon blog sans trop connaître le fonctionnement mais plutôt parce qu’il me semblait logique d’être sur différents réseaux sociaux en ayant un blog. Finalement je me suis prise au jeu et j’adore ça! Je suis passionnée d’esthétisme et j’aime créer de belles ambiances. Du coup avec Instagram je me fais plaisir: j’aime partager des photos qui restent cohérentes (couleurs, ambiances…) et créer une galerie de souvenirs comme un tableau. Les gens ont l’impression que je partage beaucoup de choses mais je sélectionne uniquement des petits morceaux de vie et je reste très pudique sur ma vie privée. Je montre certaines choses mais je m’exprime très peu sur l’intimité réelle de notre famille (même si ce n’est pas l’impression que ça donne). Par exemple je partage très peu de photos sur lesquelles on voit complètement mes enfants (une manière de les protéger car je suis un peu ambivalente sur ce sujet). Pour l’anecdote, une fois, quelqu’un de notre entourage qui venait de découvrir Instagram nous a demandé comment faire pour voir les photos entières de nos filles car il ne comprenait pas pourquoi leurs visages était toujours coupés!

1-ans-myrtille-27

1-ans-myrtille-33

Maman de 3  beaux enfants, peux tu nous en dire plus sur ta vision des choses !

la grossesse:

Je n’aime pas particulièrement être enceinte. Des nausées les premiers mois, devoir ralentir le rythme quotidien… tous les symptômes liés à cet état ne sont pas très agréables mais je trouve ça tellement fabuleux de porter la vie que finalement je trouve que c’est une période incroyable dont il ne faut garder que le positif.

Sentir le bébé bouger en soi est quelque chose de magique et indescriptible. J’adore ça ! Paul Carvel a dit « Vivre la naissance d’un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle » et c’est exactement ce que je pense et ressens à chacune de mes grossesses. De plus j’ai des accouchements très faciles (sans péridurale et rapide) et je suis en pleine forme à peine quelques heures après. Du coup je n’ai jamais eu de baby blues… la chute d’hormones a même l’effet contraire sur moi puisque les premiers mois je me sens pousser des ailes!

Jeune maman:

Es tu plutôt maman cool ou maman stressée ?

Je ne suis pas stressée mais je me pose toujours beaucoup (trop !) de questions sur tout. J’aimerais tout comprendre pour tout gérer. Je ne m’inquiète pas facilement pour mes filles donc je suis plutôt cool de ce côté. Mais une chose est certaine je suis une maman louve !

As tu de l’aide pour t’occuper des enfants ? 

Ma fille aînée est à l’école, la deuxième à la crèche et la petite dernière intègrera la même structure après ses 4 mois. Elles y vont 4 jours dans la semaine de 8h30 à 16h30. Sinon mes parents prennent parfois nos enfants le week-end pour que l’on puisse se retrouver tous les deux avec mon mari.

Si tu devais choisir 2/3 principes fondamentaux que choisirais-tu ?

Toujours se forcer à essayer de voir le bon côté des choses même et surtout quand cela est difficile.
Ne jamais perdre de vue que le bonheur est le chemin, pas la destination.

Un petit rituel auquel tu es très attachée avec tes enfants ?

Il y en a plusieurs mais l’histoire du soir et les câlins avant l’heure du coucher sont des rituels très importants pour nous tous! Les enfants en profitent pour discuter des choses importantes pour eux (elles choisissent les livres en fonction de leur humeur ou des messages qu’elles veulent nous faire passer), de leurs rêves, leurs envies, leurs inquiétudes… C’est un temps calme d’échanges et de partage ou nous nous retrouvons tous ensembles.

Tes astuces pour calmer un chagrin ou une blessure ?

Pour calmer un chagrin la discussion (déformation professionnelle!). Je parle beaucoup avec mes enfants et elles ont appris très tôt à exprimer ce qu’elles ressentent. Et puis pour calmer une blessure rien de mieux que de détourner l’attention. J’ai pratiqué l’hypnose pour gérer mes accouchements et c’est exactement la même chose: en fixant notre attention sur quelque chose d’agréable la sensation de douleur disparait ou s’atténue. Quand on se penche sur le fonctionnement du cerveau finalement c’est très logique et surtout très efficace!

Es-tu fusionnelle avec tes enfants ou leur apprends tu une certaine forme de liberté très tôt ?

J’essaie de leur donner des racines et des ailes… De la présence, du temps et beaucoup de partage en famille mais je les pousse à s’ouvrir et se tourner vers l’extérieur.

maman vogue

maman vogue rencontre

Ce qui te fais craquer chez tes enfants 

J’aime les nouveaux-nés et la relation fusionnelle que j’ai avec mes enfants les premiers mois. L’allaitement est pour moi une transition parfaite entre le dedans et le dehors: l’enfant n’est plus dans le ventre mais il y a quand même quelque chose en moi que je lui donne pour l’aider à grandir et je trouve ça fabuleux!
J’aime voir mes bébés grandir et progresser: se retourner, se tenir assis, ramper, marcher…
J’aime les entendre parler et leurs mots rigolos quand ils grandissent…
Pour le moment je trouve que chaque âge est intéressant!

Un petit défaut que tu aimerais supprimer ?

Moins râler!

Ta plus grande qualité ?

Ma capacité d’empathie. Capitale dans mon travail, c’est une chance pour mon couple car nous échangeons beaucoup et nous pouvons discuter de tout et puis cette empathie est un bonheur pour les enfants qui se sentent vraiment écoutés.

Le Travail :

Dans mon travail mon rythme est aléatoire et je le fixe en fonction de ma vie de famille. Je travaille exclusivement quand mes enfants sont gardés et comme je suis à mon compte j’organise mes semaines comme je veux. Par exemple je m’arrête pendant les vacances scolaires (ou je ralentis le rythme). C’est très confortable et du coup facile à vivre! J’ai la chance qu’on puisse se le permettre financièrement. Comme toutes les mamans je culpabilise facilement sur plein de choses mais pas sur mon activité car je sais qu’elle n’empiète pas sur ma vie familiale. Pour souffler j’aime confier les enfants à leurs grand-parents (elles les adorent!) mais malheureusement ils sont très actifs eux aussi (les chiens ne font pas des chats!) et pas toujours disponibles.

Des projets? 

Des milliers!

la belle vie family

 

© crédit photo Dan photographie