Rencontre avec Pauline Laigneau, créatrice de Gemmyo

Rencontre avec Pauline Laigneau, créatrice de Gemmyo

Bonjour Pauline, peux-tu nous présenter ton entreprise « GEMMYO » en quelques mots ? Comment ce t’es-tu lancée dans cette aventure ?

Gemmyo est la première marque de joaillerie personnalisée. Cela signifie que nos créations s’adaptent réellement à celles qui les portent et permettent à chacune d’exprimer avec finesse et élégance sa singularité. Concrètement, pour toutes nos créations, on peut choisir la pierre et le métal qui vont la composer : saphir, diamant, aigue-marine, émeraude, tanzanite, or blanc, rose, jaune etc.

Cette différence est très importante car elle incarne bien la mission de la marque : accompagner les femmes dans l’accomplissement de qui elles sont vraiment. Un bijou est un objet hautement symbolique qui permet de célébrer un moment qui compte ou qui permet d’exprimer sa singularité. Il était donc essentiel pour nous de pouvoir répondre à ce besoin fondamental et c’est pour cela que Gemmyo a été créé 😊

Je me suis lancée dans cette aventure, lorsqu’il y 9 ans, mon compagnon m’a demandé de l’épousé. Nous n’avions pas de joaillier de famille et nous avons entrepris de choisir ma bague de fiançailles à deux. Malheureusement ce moment a été une vraie déception : la plupart des grandes maisons même si elles proposent des pièces magnifiques proposaient une expérience souvent hautaine et intimidante. Les créations étaient quasi exclusivement centrées autour de l’or blanc et du diamant. Je ne me suis pas reconnue. Je sentais que j’avais besoin d’autre chose. Une marque luxueuse mais à mon écoute. Qui me permette d’exprimer plus mon fort intérieur.

C’est suite à cela que nous avons compris qu’une telle marque n’existait pas encore, et qu’il fallait l’inventer… D’où la création de Gemmyo !

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

Bien sûr ! Enormément ! D’abord nous ne venions ni mon mari ni moi du secteur de la joaillerie. Nous n’avions absolument aucun contact dans ce milieu. Lorsque nous avons lancé l’activité nous avons donc dû tout apprendre… et tout réinventer ! Aujourd’hui je vois cela comme une force car nous avons pris de nombreuses décisions que nous n’aurions jamais prises si nous avions été un peu plus formatés. Un exemple : la fabrication sur mesure de nos bijoux. Tous les bijoux Gemmyo sont fabriqués à la commande justement pour permettre à chaque femme de choisir sa pierre et son métal. Impensables pour une marque classique. D’ailleurs nous avons eu énormément de mal à convaincre nos premiers ateliers d’adopter cette manière de faire. Mais nous nous sommes accrochés et avons fini par les convaincre.

 

Qu’est ce qui te motive chaque matin ?

J’aime l’idée d’aider d’autres femmes à s’affirmer. C’est ce qui me fait vibrer. Mes parents ont toujours insisté sur le fait que je pourrai choisir ma vie et mon métier, que je n’aurai pas de limites. Ils m’ont donné une confiance folle en l’avenir. C’est je pense pourquoi je suis devenue entrepreneur. Malgré tout j’ai comme nous toutes des moments de moins bien, de doute, de perte de confiance en moi. Heureusement d’ailleurs ! C’est parce que s’accomplir est difficile que c’est si intéressant.

 

D’où vient ton inspiration ?

Je puise mon inspiration des autres. Au travers de livres ou de rencontres. Par exemple, je choisis très précisément les personnes que je côtoie. J’aime le fait d’avoir une famille choisie. Des personnes que j’admirent. Qui m’apprenent à devenir une meilleure version de moi-même. Souvent j’essaie d’imaginer quels bijoux ces femmes pourraient porter. Ce qui les ferait vibrer, leur ressemblerait. Comment elles porteraient ces créations dans la vie de tous les jour. C’est d’ailleurs pour cela que chaque bijou Gemmyo est pensé pour pouvoir être porté au quotidien, lorsque l’on est une femme active.

 

Comment choisir la bonne bague ?

Je ne sais pas s’il y a 1 bonne bague. Un bijou c’est par essence un objet qui traduit qui l’on est. Qui doit dire quelque chose de nous. Or je suis assez convaincue qu’avec la vie et l’expérience, la personne que je suis aujourd’hui, ne sera pas celle que je suis demain. Ainsi je pense qu’il faut avant tout choisir une bague pour ce qu’elle dit de nous maintenant. Et l’associer à cette émotion ou à ce souvenir. C’est important. Comme cela, quelques années plus tard on peut voir le chemin parcouru…

Qu’est ce qui te différencie par rapport aux grandes marques ?

Nos créations sont façonnées dans des ateliers qui travaillent pour la plupart des grandes maisons, Hermès, Cartier, Van Cleef etc. Notre savoir-faire a été affiné avec le temps et je pense pouvoir dire aujourd’hui que la qualité de nos bijoux et de nos finitions est assez remarquable. Ce qui nous différencie n’est donc pas une question de savoir-faire ou de qualité, mais plutôt ce qui est au cœur de notre ADN : la personnalisation. Nous sommes la seule marque de joaillerie de qualité à proposer à nos clients la possibilité de choisir la pierre et le métal de son bijou. C’est tout à fait unique.

 

As-tu des conseils à donner à des futurs entrepreneurs ?

Il est difficile de donner des conseils généraux car chaque situation et chaque personnalité est différente. Toutefois je peux dire ceci : il faut toujours privilégier l’action, quitte à se tromper ou échouer, plutôt que de rester que dans le monde des idées. Être entrepreneur c’est vouloir FAIRE ou FAIRE FAIRE. Avoir une vision et la rendre réelle. La vie d’un entrepreneur consiste à faire des choix, à prendre des décisions. Parfois on vise juste, parfois non. Mais ça on ne le sait que quand on passe à l’action.

 

Quelles sont les compétences indispensables être entrepreneur ?

Il y a mille types d’entrepreneurs différents. Certains sont discrets, d’autres têtes brûlées ou encore analytiques. Je pense qu’il n’y a pas de compétence unique. Mieux vaut essayer de capitaliser sur ses forces et se faire aider là où on est moins bons. Par exemple, un entrepreneur qui est très bon commercial mais nul pour organiser proprement son activité devra trouver des outils ou personnes pour l’assister et compenser cette faiblesse.

 

As-tu eu du mal à te faire entendre en tant que femme ?

J’ai la chance de travailler avec mon mari, et une équipe que j’ai choisi. Le fait d’être une femme n’a pas été un frein, plutôt une force car cela m’a permis de me différencier, d’être plus visible dans un univers de l’entrepreneuriat français encore très masculin… enfin, il faut le dire aussi, être une femme m’a tout simplement permis de mieux comprendre mes clientes !

 

Quels sont tes projets dans mois, années à venir ?

Avec Gemmyo, un vrai fort renouveau au niveau de nos créations, des pièces singulières, avec des pierres qui ne sont pas encore disponibles dans notre catalogue. Au-delà de Gemmyo j’ai aussi une deuxième activité : le podcast Le Gratin. Il s’agit d’une émission dans laquelle j’invite des hommes et des femmes pour parler de leur parcours et essayer d’en tirer un maximum d’enseignements. C’est passionnant. Je compte bien continuer à développer ces 2 activités en parallèle, car pour moi l’énergie appelle l’énergie et les projets appellent les projets. Les deux se nourrissent et m’inspirent au quotidien 😊

             

 

Crédit photo : @PaulineLaigneau