Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Rencontre avec la photographe Virginie Hamon

Rencontre avec la  photographe Virginie Hamon
Virginie est photographe, elle fait du reportage photo, elle capte le bon moment, la bonne émotion. Elle a beaucoup de talent, elle prend des risques, elle ne compte pas ses heures et a su prendre le virage de sa vie au bon moment. Rencontre…
Peux tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Virginie, j’ai grandi dans le Sud Est, je suis mariée à un Breton et nous vivons depuis 5 ans dans les Yvelines après avoir fait un petit tour à Paris et Asnières. Je suis maman d’un garçon de 11 ans et d’une fille de 9 ans.

Quel a été ton parcours professionnel et familial ?

J’ai été salariée plusieurs années dans la même société et j’ai occupé differents postes dans le service aux clients, les analyses de marchés et le business development.

Comment l’idée de te lancer dans la photo est t-elle venue ?

Je pratique la photo depuis toujours car je faisais déjà les photos de famille pendant les déjeuners du dimanche quand j’étais enfant. Puis j’ai toujours été membre d’un club photo dans les villes où j’ai vécu.

Après le bac je voulais faire du photojournalisme mais j’ai finalement opté pour des études de commerce. Et puis un jour, le déclic, une combinaison de certains facteurs qui te montre la vie autrement. Donc j’ai ruminé l’idée pendant des mois et puis je me suis lancée !
Comment caractériserais-tu le style de tes photos ?
Je fais des reportages photos donc peu de photos posées, pas de sourires commandés, et des enfants zen…
J’essaye de faire de la photo vivante c’est à dire avec des émotions et c’est souvent ce que j’entends de mes clients au sujet de mes photos. Donc je suis à l’affut de l’Instant Décisif et toutes les situations peuvent s’y prêter.
Pour résumer en 3 mots: émotions, simplicité et storytelling (un joli mot qui n’a pas d’équivalent Français aussi parlant) c’est à dire raconter votre histoire avec mon regard, être authentique, mettre en image un lieu avec des photos de détails…

A quel rythme travailles-tu? Voyages-tu beaucoup ?

Alors je travaille en haute saison des mariages quasi 7/7 d’avril à Octobre et hors saison 5/7  mais je ne vous parle pas de mes horaires ! Pour les voyages, je suis les mariés partout en France et à l’étranger donc je bouge beaucoup – On ne peut pas dire « voyager » car je n’ai pas le temps de faire de la visite, c’est toujours express !

Prendre des photos n’est que l’acte de réalisation d’un travail en amont axé sur la communication, le traitement des images, la technique, etc…
Ce qui te rend fière et que tu n’aurais jamais pensé réussir il y a quelques années ?

Bon je mets de côté le «  je suis fière de mes enfants, bla bla » c’est évident ! Je suis fière d’avoir changé de vie et heureuse d’être soutenue par mon mari, ma famille et mes amis.

Quelle est ta plus belle rencontre professionnelle ?

Ah ce n’est pas une rencontre mais des rencontres. J’ai l’impression de jouer aux legos et d’assembler des briques à chaque rencontre car ça m’apporte toujours du positif un jour ou l’autre. Mais à un moment ou j’étais seule avec mes questions j’ai rencontré une équipe de photographes au top que je vois régulièrement. On échange et on se soutient c’est important.

Ce que tu préfères dans la photographie ? Et ce que tu trouves le plus difficile ?

Ce que je préfère c’est le moment que je ne vois pratiquement jamais – celui où les clients découvrent les photos et revivent les émotions de cette journée grâce à moi.

Et c’est aussi ce moment qui est difficile car quand j’envoie les photos, je suis dans l’attente et parfois ça peut durer plusieurs jours jusqu’au moment où je lis leur mail de remerciement en retour.
Si tu devais donner un conseil à celles qui aimeraient faire de jolies photos ?
Mitrailler selon moi ne sert à rien, il faut être disponible mentalement pour se demander «  qu’est ce que je veux montrer ? »
La plupart du temps on appuie sur le bouton sans réfléchir et souvent les photos finissent au fond d’un ordi car on n’imprime plus les photos et c’est bien dommage !
Maman de 2 enfants, comment gères-tu au quotidien ?

Je suis à la maison la plupart du temps quand il rentre le soir et je m’accorde le mercredi après-midi avec eux (entre 2 activités du mercredi) et en haute saison quand je ne suis pas là le weekend, j’ai beaucoup de chance, c’est leur Papa qui gère tout de A à disons X ( Y et Z c’est à faire à mon retour !)

Si tu devais choisir 2/3 principes fondamentaux à transmettre à tes enfants ce serait ?

1- Etre honnête avec les autres mais surtout avec eux-mêmes

2- Toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide

3- Savoir apprécier les petits bonheurs de la vie (une balade tous les 4, un coucher de soleil, les crêpes de Mamou, un bisou dans le cou…)
Un petit rituel auquel tu es très attachée avec tes enfants ?
– Le soir à table on se dit nos « 3 kiffs de la journée » , ça permet de relativiser sur une mauvaise journée et de savoir apprécier des petites joies.

–  Il n’y a plus d’histoires le soir car ils lisent seuls maintenant mais au coucher on répond aux questions posées en chuchotant sous la couette et on se fait un câlin.

Les bombardes-tu de photos ?!

Plus quand ils étaient petits que maintenant, mais parfois je les sollicite pour des projets photos perso. En vacances oui bien sur mais il manque toujours maman sur les photos de voyage ( j’exagère un peu !)

Tes astuces pour souffler ?

Je fais du running et cette année j’ai décidé aussi de faire du Yoga pour apprendre à mettre mon cerveau sur Off de temps en temps !

Des projets ?

Oui mais je suis superstitieuse.
Côté famille;  à la rentrée on a fait la liste des choses qu’on aimerait bien faire durant l’année seuls ou ensemble et il ne reste plus « qu’à » le poser sur le calendrier !

©Virginie Hamon Photographe

 

IG @virginiehamonphotographe
FB Virginie Hamon Photographe
Virginiehamon.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.